Vous aimerez
  • Emprunter la mythique RN7, de Tananarive aux plages du sud-ouest, en 4x4 avec guide-chauffeur
  • Nature, grands espaces, randonnées, lémuriens, rencontres : tout un monde ouvert et beau
  • Les activités plein air accessibles à tous, les visites hors des sentiers battus, vos hôtels choisis
  • Appli smartphone avec GPS, salon Air France, conciergerie, routeur wifi : voyager Voyageurs

Contactez un spécialiste Madagascar 01 86 95 65 63

Vers les plages du sud

« On est heureux, Nationale 7 ! » La chanson de Trenet célébrait sans doute la route de Menton, elle convient tout aussi bien à celle d’Ifaty. On en jugera de Tannanarive à Antsirabe, du parc national de Ranomafana, dans la Haute Matsiatra, à Fianarantsoa. Et de là, à la discrète et spectaculaire vallée du Tsaranoro, au massif de l’Isalo (où l’on passe deux nuits) et à la lagune d’Ifaty sur la côte sud-ouest. En chemin, ce sont des hautes terres thermales, des forêts humides où vivent des lémuriens acrobates et des oiseaux multicolores, de la terre rouge, de spectaculaires formations de grès et de granit, une forêt de baobabs, un récif de corail… Et puis des gens, des artisans habiles, des agriculteurs minutieux, des marchés, des pêcheurs nomades.
La route que vous empruntez est à la fois la variété et l’unité du monde malgache ; d’une étape à l’autre, elle en dévoile différentes facettes qui toutes jettent un vif éclat. Madagascar la mystérieuse se révèle dans toute sa diversité.

Votre voyage

D’abord, le véhicule 4x4 est l’objet d’un entretien régulier et méticuleux, qui fait qu’on peut compter dessus. C’est la moindre des choses mais ce n’est pas toujours le cas à Madagascar. Nous avons veillé à la mécanique. Pour le conduire, un chauffeur francophone d’élite, sensible aux attentes des voyageurs et maîtrisant les arcanes du réseau routier de l’île. Les moyens du voyage sont donc en place et ajustés. Les étapes, dont nous avons bien mesuré les durées pour ne pas vous lasser, se feront agréablement. Des visites rompent à point ce que certaines sections de la route pourraient avoir de monotone mais, en général, les paysages traversés sont les meilleurs remèdes à la lassitude. Les promenades dans la campagne permettent d’entrer en contact avec un pays authentique et accueillant. Les hôtels retenus sont simples et confortables, placés de telle façon que l’on soit toujours à pied d’œuvre. Les activités se font en compagnie de guides privés francophones et qualifiés, indispensables à une approche en profondeur de la richesse des lieux. C’est même un ethnologue certifié qui vous fait découvrir les abords d’Antsirabe ! Et si, chemin faisant, un désir non prévu ou un léger contretemps survenait, vous disposez pour y répondre des coordonnées de notre concierge malgache.

Itinéraire

Suggestion 100% personnalisable selon vos envies
JOUR 1

Vol pour Tananarive

Accueil en français et assistance formalités. Transfert. Installation pour deux nuits dans un édifice qui fut d’abord une banque. Construit en 1879 sur une colline du centre-ville, il marque par son allure l’importance que l’on accordait à l’institution. Aujourd’hui, c’est un petit hôtel de standing dont la décoration moderne met habilement à profit le bâti ancien. Les intérieurs sont lumineux, bien articulés, confortables, d’un design net. Quelques longueurs dans la piscine extérieure permettent de se libérer de la fatigue du vol (et il peut être prolongé par un massage). Le petit-déjeuner - home made - est servi soit dans la salle à manger, soit sur la varangue.

JOUR 2

Tananarive

Déjà prévu au programme - Dans les coulisses de Tana. En compagnie d’un guide francophone privé, on prend le taxibe (version urbaine du taxi brousse) et on grimpe à Ambohipotsy, dans la ville haute. Le point de vue sur Tananarive est splendide et le coin calme et tout à fait charmant. Le temple néogothique de 1863 est classé au patrimoine national. Ensuite, le marché d’Andravohangy étonne par la variété des marchandises qui s’y échangent dans une grande profusion de sons et de couleurs. Déjeuner dans une gargote (hotely), avant d’explorer les villages de la périphérie.

JOUR 3

Tananarive - Antsirabe

Prise de contact avec votre chauffeur-guide francophone. Route pour Antsirabe. Installation pour deux nuits dans un hôtel à l’éclectisme sympathique. Formes traditionnelles et d’autres qui le sont moins se bousculent dans les jardins. L’atmosphère ainsi créée dépayse. Des artisans ont réalisé cet ensemble avec les matériaux de leur spécialité. C’est léché et divertissant. Les chambres sont bien équipées, confortables. Au restaurant, cuisine du marché. La grande piscine invite au délassement. Et le tourisme durable n’est pas ici un simple slogan, mais un engagement quotidien.
Déjà prévu au programme - Balade à Ambatomanga. Un peu au sud-est de Tananarive, le village d’Ambatomanga est aujourd’hui hors du grand chemin. Parce que la logistique fait le commerce, la place n’est, par voie de conséquence, plus le marché international qu’elle fut. Comme la géologie dure plus que les routes humaines, le grand rocher éponyme domine toujours le secteur, portant à son sommet le tombeau d’un général royal, Ravalontsalama. En compagnie d’un guide francophone privé, on découvre à pied une jolie architecture XIXe, on s’enquiert d’un fameux fromage local et on se promène dans les beaux entours, où les agriculteurs plantent du riz et élèvent des vaches laitières.

JOUR 4

Antsirabe

Déjà prévu au programme - Le monde de Sylvain. Antsirabe est la capitale du Vakinankaratra, aujourd’hui une région parmi les vingt-deux autres mais, autrefois, un authentique royaume. Sylvain, qui est ethnologue, est épris du Vakinankaratra, dont il sait l’histoire, les formes sociales et les secrets. Selon la période de l’année, il vous révèle quelques-uns de ces derniers. Ceux des forgerons ou des médecins traditionnels, par exemple. On touche alors à Madagascar tel quel. Votre guide du jour étant généreux de ses connaissances, la visite est toujours stimulante et aiguise la curiosité des voyageurs. Elle est aussi respectueuse des gens et des choses. Ce qui est propice à un vrai dialogue.
En option - A vélo autour d’Antsirabe.

JOUR 5

Antsirabe - Parc de Ranomafana

Route pour Ranomafana. Au passage, arrêt au village d’Ambositra, renommé pour ses artisans du bois, dépositaires d’une partie des traditions de sculpture et de marqueterie des Zafimaniry. Ce peuple sylvicole a développé un savoir-faire virtuose en la matière, remarqué par l’Unesco et inscrit au patrimoine mondial.
Nuit à l’entrée du village, dans un hôtel simple qui offre une vue splendide sur les forêts des environs. La décoration est naïve et les services nominaux, mais rendus avec exactitude.
Déjà prévu au programme - Dans le parc national de Ranomafana, avec un guide francophone privé. Ce grand parc appartient aux forêts humides de l’Atsinanana, classées par l’Unesco. Parmi les oiseaux, vous aurez peut-être la chance d’apercevoir le ravissant brachyptérolle pittoïde ou l’autour de Henst. Côté lémuriens, la vedette est sans conteste l’hapalémur doré, dont toute la population vit ici. Le grand hapalémur est lui aussi l’objet de soins attentionnés, de la part d’équipes mixtes malgaches-zoo de Vincennes. Le lémur varié, magnifique avec ses favoris blancs, est malheureusement gravement menacé.

JOUR 6

Parc de Ranomafana - Fianarantsoa

Route pour Fianarantsoa. Nuit sur une pente, dans une maison de type colonial, dont l’aménagement hôtelier a su en préserver l’élégance fonctionnelle. Pas de gesticulation architecturale, mais un dispositif équilibré et plaisant. Les chambres sont bien équipées, coquettes, confortables. Le jardin est léché avec ses arbustes boules ; il donne un large panorama de la ville. Le restaurant est l’une des tables les mieux notées de Fianarantsoa.
Visite du Labo Men. Pierrot Men est un grand photographe malgache et de Madagascar, dont il fait depuis de nombreuses années la chronique en noir et blanc et en couleur. On le rencontrera peut-être au Labo (il vit à Fianarantsoa), mais on verra sûrement une belle sélection de ses œuvres.

JOUR 7

Fianarantsoa - Vallée du Tsaranoro

Déjà prévu au programme - Le vieux Fianarantsoa. Fianarantsoa est le chef-lieu du pays Betsileo. Fondée en 1831, elle se partage en trois : la vieille-ville, avec ses maisons malgaches et ses églises ; la cité coloniale ; la ville basse. Le tout sous la protection de la Sainte Vierge, signifiée par une statue monumentale. La promenade, en compagnie d’un guide francophone privé, s’attache au patrimoine de la vieille-ville.
Route pour la vallée du Tsaranoro, sur le flanc ouest du massif de l’Andringitra. Installation pour deux nuits dans un écolodge sous toits de chaume. Ici, tout est fait pour limiter l’impact de fonctionnement de l’établissement et harmoniser celui-ci avec la nature. Pas de luxe inutile, mais un solide et simple confort. L’énergie est éolienne et solaire. Le restaurant sert une cuisine de saison dont les ingrédients sont bio et locaux, dans toute la mesure du possible. Potager et vergers appartenant même à l’hôtel. Vous êtes ainsi en prise directe avec un coin spectaculaire et préservé de Madagascar.

JOUR 8

Vallée du Tsaranoro

Déjà prévu au programme - Randonnée dans la vallée du Tsaranoro. En compagnie d’un guide francophone privé, vous allez explorer la vallée, ses villages, ses rizières et ses troupeaux de zébus. Les premiers sont encore souvent composés de cases en pisé. La vie y suit le rythme des vieux pays paysans : travail des champs, soins aux animaux, sorties au marché. Chemin faisant, on croise des charrettes montées sur des roues de voiture et tirées par deux bovidés à longues cornes. La montagne elle-même éberlue un peu : une falaise de granit gris de 700 mètres de haut, presque parfaite dans sa verticalité. On comprend qu’elle lance un défi aux grimpeurs du monde entier. Lorsqu’on n’est pas de la magnésie, les yeux suffisent à l’émotion. Vous visitez aussi la réserve d’Anjà, établie à l’initiative des villageois. Une forêt sèche - lilas de Perse surtout - couvre les ondulations du sol. Le lémur catta à la queue annelée y vit en nombre. C’est un emblème malgache. Les rochers sacrés sont des nécropoles où reposent les ancêtres des familles des environs.

JOUR 9

Vallée du Tsaranoro - Massif de l’Isalo

Route pour l’Isalo. Installation pour deux nuits à la porte du parc. Les bâtiments de granit ont belle allure ; ils sont entourés de pelouses impeccables et de solides formations de grès. Tout cela est minéral sans être froid. La décoration, pour laquelle ébénistes et charpentiers sont montés en ligne, est très cosy, chambres et parties communes. Au spa, le personnel fait preuve de professionnalisme et de gentillesse. Au restaurant aussi, où l’on utilise fort bien les ingrédients biologiques du potager, des vergers et des ruches de la propriété. Piscine, club équestre, randonnées : pas moyen de buller.
Déjà prévu au programme - Via ferrata dans l’Isalo. Parcours aménagé (câble sur toute la voie, échelles, rampes…) pour parcourir les crêtes, la via est une façon originale et émotionnante, mais sûre puisqu’on est relié au câble par un baudrier, de découvrir le massif. Et d’accéder à des endroits d’où le coucher de soleil est merveilleux. Le niveau proposé, débutant, permet à toute personne en bonne condition physique de faire l’expérience, avec un instructeur francophone expérimenté. Equipement fourni.

JOUR 10

Massif de l’Isalo

Déjà prévu au programme - Randonnée dans l’Isalo. Le relief ruiniforme du massif réserve de belles surprises aux voyageurs. Pics, vallées sableuses, canyons, tables, colonnes en font un étonnant showroom géologique. L’aridité dominante n’empêche pas de trouver cascades et piscines naturelles. Dans le ciel, de nombreux rapaces (milans, busards, faucons…) ; dans les arbres, le lémur à front roux, le lémur catta et le sifaka de Verreaux, dont la « danse » gracieuse et oblique lorsqu’il se déplace sur le sol est un joli spectacle. Le niveau de difficulté des sorties est déterminé en fonction des possibilités de chacun. Randonnée avec un guide du parc.
En option - Un massage au Relais de la Reine.

JOUR 11

Massif de l’Isalo - Ifaty

Déjà prévu au programme - La forêt de baobabs. En route pour Ifaty, arrêt à Mangily, dans la réserve naturelle de Reniala, qui se visite en charrette à zébu. Végétation de buissons épineux et de cactées désormais caractéristique de la côte, et au-dessus de laquelle s’élèvent les troncs épais de bois-éponge et les branches tourmentées des baobabs. Toute cette flore est travaillée par la question de l’eau et met en œuvre une étonnante diversité de moyens pour la résoudre.
Installation pour deux nuits en face du lagon, dans un hôtel qui conjugue avec talent et engagement durabilité et confort tropical. L’architecture s’inscrit dans la tradition ; les chambres sont simples et pleines d’élégance rustique. Et il faut reconnaître que l’infinity pool porte justement son nom. A table, on déguste des petits plats malgaches, français ou italiens, qu’agrémentent éventuellement de bonnes rasades de vin sud-africain ou de rhum arrangé. C’est la belle vie au bord de l’eau, sous le soleil et sur le sable.

JOUR 12

Ifaty

Ifaty, à l’origine, est un village Vezo (pêcheurs nomades de la côte ouest de Madagascar). Il vit paisiblement au bord du lagon de Ranobe, que délimite une barrière de corail en bonne santé. Les eaux turquoise s’étendent devant vous. Que faire… Rien. Profiter de tout cela doucement. Se baigner, marcher sur la plage et regarder glisser les pirogues à voile carrée des pêcheurs, plonger sur les coraux pour emplir son masque de couleurs vives, sortir en mer, monter à cheval, s’allonger sur sa serviette ou sur la table de massage de l’hôtel...

JOURS 13 & 14

Ifaty - Vol retour

Transfert à l’aéroport de Tuléar. Vol pour Tananarive. Mise à disposition d'une voiture avec chauffeur pour la durée du transit ainsi que d'une chambre de courtoisie jusqu’au départ. Vol retour.

A la carte

A vélo autour d’Antsirabe

On vient vous chercher à l’hôtel, on vous prête un VTT et, casqué comme il se doit, vous partez sur les chemins à la suite d’un guide francophone privé. Les abords d’Antsirabe sont pleins d’agrément : rizières, lacs, villages traditionnels, montagnes – il n’est cependant pas question de concourir pour le maillot à pois ! Le vélo est particulièrement adapté à ce type de terrain. Il permet d’en profiter complètement par le rayon d’action qu’il donne et par sa discrétion, ne provoquant ni vacarme, ni aucun désagrément. Le terrain paie largement en retour.
En option - Journée

Massif de l’Isalo - Un massage au Relais de la Reine

Après une journée à crapahuter et à grimper dans le massif, les organes peuvent marquer le coup. Le spa du Relais est alors le bon endroit pour gommer la fatigue et rebooter les organismes. Un massage complet aux huiles essentielles fait un bien fou et prépare à de nouvelles aventures. Sur le moment, l’impression de détente est profonde et reconstituante. Personnel hautement qualifié.
En option - Une heure

Avec quelques jours de plus - Nosy Komba

Pour aller à Nosy Komba, au nord-ouest de Madagascar, on prend le bateau à Hell-Ville sur Nosy Be, par exemple. La petite île est couverte de forêt et ceinte de villages de pêcheurs. Dans les jardins, on cultive la canne à sucre, la vanille, les épices. Dans les ateliers, on s’applique à la broderie Richelieu (qui permet d’ajourer la toile : broder le motif au point de tige et installer les barrettes au point de feston). Nosy Komba est aussi un magnifique espace d’observation des makis. Pas les bouchées japonaises, mais le sympathique Eulemur macaco macaco, le Lémur noir. Ensuite, plouf au parc national marin de Nosy Tanikely où éclatent les couleurs de la faune corallienne, où les poissons clowns se glissent dans les bras des anémones, où ma commère la carangue fait mille tours avec le barracuda son compère, où le mérou se promène en bourgeois, où la murène est là en bignole.
En option

Budget estimé

Selon saison, types d'hébergements et activités
Le budget estimé pour ce voyage est de 4200€ à 5200€/personne.

Parler de prix fixe lorsque l'on évoque un voyage sur mesure a peu de sens. En effet, celui-ci varie suivant de nombreux facteurs (niveau de prestations, période, délai de réservation et bien d'autres encore). Le seul prix exact sera celui de votre devis personnalisé.

Le prix moyen constaté pour ce voyage est de 4500€/personne.
  • Le vol aller et retour pour Tananarive sur compagnie régulière
  • Le vol Tuléar / Tananarive sur compagnie régulière
  • Les taxes aériennes et surcharge carburant
  • L'absorption des émissions de CO2 de votre voyage, par le biais de notre fondation Insolite Bâtisseur Philippe Romero
  • L’accès au salon Air France à Roissy, pour les départs de Paris
  • L’accueil et assistance à l’arrivée à l’aéroport de Tananarive
  • Les transferts, privés
  • La location pour 9 jours d’un véhicule tout-terrain avec chauffeur-guide francophone
  • Les 2 nuits à Tananarive, en chambre double, avec petits-déjeuners
  • Les 2 nuits à Antsirabe, en chambre double, demi-pension
  • La nuit dans le parc de Ranomafana, en chambre double, demi-pension
  • La nuit à Fianarantsoa, en chambre double, avec petit-déjeuner
  • Les 2 nuits dans la vallée du Tsaranoro, en chambre double, demi-pension
  • Les 2 nuits dans le massif de l’Isalo, en chambre double, demi-pension
  • Les 2 nuits à Ifaty, en bungalow double, demi-pension
  • Dans les coulisses de Tananarive, avec un guide francophone privé
  • Antsirabe : balade à Ambatomanga, avec un guide francophone privé
  • Antsirabe : le monde de Sylvain, avec un guide francophone privé
  • Dans le parc national de Ranomafana, avec un guide francophone privé
  • Le vieux Fianarantsoa, avec un guide francophone privé
  • Randonnée dans la vallée de Tsaranoro et réserve d’Anjà, avec un guide francophone privé
  • Via ferrata dans l’Isalo, avec un guide francophone privé
  • Randonnée dans l’Isalo, avec un guide privé
  • Ifaty : la forêt de baobabs, avec un guide francophone privé
  • Une voiture avec chauffeur et une chambre de courtoisie pendant le transit à Tananarive au retour
  • Notre service conciergerie sur place
  • Le wifi gratuit pendant votre voyage : un mini-routeur international remis à l’arrivée, permettant de connecter plusieurs terminaux simultanément
  • Un service de navigation GPS accessible depuis l’application Voyageurs du Monde, chargé avec votre parcours, les coordonnées de vos hôtels et bonnes adresses
  • Réf: 1627980
    Découvrez tous les services qui vous accompagnent pendant votre voyage à Madagascar
    Nos experts à votre écoute
    Contactez nos conseillers specialistes pour créer votre voyage sur mesure
    Contactez un spécialiste de Madagascar