Vous aimerez
  • La vie made in Japan, des mangas au théâtre Nô, du karaoké à la méditation
  • Energie et traditions à Tokyo et Kyoto, sérénité du littoral et des rizières, épicurisme d’Osaka
  • Galeries d’art et expo innovante, création d’un masque traditionnel, méditation privée dans un temple, balade foodie by night : déjà prévu
  • Neutralité carbone, concierge sur place, transports fluides : les + Voyageurs

Contactez un spécialiste Japon 01 84 17 19 48

Art, artisanat et art de vivre

Au Japon, l’art se trouve (surtout) dans les détails et dans les petits moments du quotidien, de la façon d’arranger les fleurs à celle d’emballer un cadeau ou plier le papier. Formes, couleurs, saveurs, rien n’est laissé au hasard. Alors, à ceux passionnés par cet art de vivre subtil, on peut dire sans se tromper que la société nippone est une destination idéale. Ce voyage lui rend hommage, suivant les courbes calligraphiques d’un itinéraire qui sillonne un Japon aussi arty qu’artisanal, aussi trendy que tradi. Tout commence à Tokyo. Urbaine, frénétique et haut lieu de la pop culture japonaise, elle pratique avec brio l’art d’éblouir : jeunesse comme sortie tout droit d’un manga,
karaokés délurés, écrans publicitaires vertigineux, galeries d’art prolifiques et événements culturels à tout va… Mais sous ses fastes avant-gardistes, elle abrite encore temples et auberges traditionnelles, des ruelles calmes et silencieuses, des lieux cultivant cet art de vivre qui définit le pays tout entier. Après quelques jours, on laisser derrière soi l’intensité de la capitale pour trouver un peu plus de sérénité dans la péninsule d’Izu, à Shuzenji. Une suite de collines floutées d’une brume légère, auxquelles s’adosse une plaine tapissée de rizières, rassurante monotonie. Au cœur de ce paysage digne d’une gravure ancienne, le ryokan - auberge traditionnelle - perpétue les traditions. Celle de l’onsen, à la fois bain d’eau thermale et lieu de convivialité aux vertus thérapeutiques - véritable antidote aux rigueurs de la vie. On rallie ensuite Kyoto où l’on cultive assidûment l’art sous toutes ses formes : l’architecture unique des machiya du quartier de Gion, le respect rituel des étapes de la cérémonie du thé, l’art shinto et bouddhique des temples porteurs d’énergies… Nos pas - ou plutôt nos roues - nous éloignent ensuite du répertoire touristique habituel pour nous rapprocher de l’encore plus vrai. Wajima, sur la péninsule de Noto, révèle au visiteur une autre facette du Japon, l’artisanat et la pêche sont ici au cœur de tout. On se plait à passer d’une odeur à une autre. Des senteurs iodées du port où débarquent algues et fruits de mer inconnus, à celle de la laque qui vernit bols, baguettes et œuvres d’art, puis à celle, presque imperceptible, du papier traditionnel. A deux pas, les "1000 rizières" illuminées forment un escalier chimérique, mais produisent bel et bien ce riz si cher à la gastronomie japonaise. C’est à Osaka - capitale épicurienne s’il ne fallait en nommer qu’une - que l’on termine d’ailleurs de l’expérimenter. L’art de bien manger et d’équilibrer les saveurs, mais aussi celui de savourer et d’apprécier le moment, voilà une conclusion bien à propos.

Votre voyage

Parce que nous avons voulu vous emmener à la découverte des différents visages du Japon, nous avons choisi des étapes pleines de sens, en ville, à la campagne et sur le littoral. Des déplacements sont donc nécessaires, mais ces derniers ne sont jamais trop longs. A Tokyo et Kyoto, vous disposez d’une carte de transport déjà chargée, pour aller où bon vous semble. Les autres trajets sont, eux, facilités par la qualité des chemins de fer japonais et le Japan Rail Pass. A chaque cliquetis de wagon, on plonge un peu plus dans le vrai Japon. Mais entre Kyoto et la péninsule de Noto, nous vous avons réservé une voiture de location, le meilleur moyen de découvrir cette superbe région. Les routes sont bonnes, la liberté est à portée de volant. Art de vivre et art de recevoir allant souvent de pair, vos adresses vous accueillent toujours dans les meilleures conditions. Elles sont par ailleurs de véritables appuis à la découverte, quelle que soit l’étape : à Tokyo, votre hôtel de Ginza met design, confort et skyline view à votre disposition ; à Shuzenji, on loge dans un ryokan confidentiel avec onsen, installé dans une bâtisse classée ; à Kyoto, c’est un établissement de charme où le Japon d’hier rencontre celui d’aujourd’hui, avec goût ; à Wajima, une ancienne ferme vous ouvre ses portes et sa propriétaire ses bras ; enfin, à Osaka, retour avec grâce au moderne et à l’épure contemporaine. Nous avons ponctué le voyage de plusieurs activités et rencontres avec l’art, sous autant de formes que possible. L’art contemporain, à Tokyo, avec une visite de plusieurs galeries, mais aussi l’art digital et participatif de l’exposition futuriste TeamLab Borderless. L’artisanat et l’art scénique du théâtre Nô, à travers un atelier de création d’un masque traditionnel à Shizuoka. L’art de se retrouver avec soi, avec un cours privé de méditation à Kyoto. L’art de vivre, enfin, avec une balade gourmande dans Osaka by night. Durant tout le voyage, vous disposez des coordonnées de notre concierge francophone sur place, en cas de petit contretemps ou d’envie inopinée - l’art d’exaucer les souhaits.

Itinéraire

Suggestion 100% personnalisable selon vos envies
JOUR 1

Vol pour Tokyo

Vol international ; nuit à bord, arrivée le lendemain.

JOUR 2

Tokyo

Installation pour trois nuits dans un hôtel du quartier de Ginza. Intervention d’une agence de design oblige, le lieu ne peut nier un style contemporain international, bien que quelques clins d’œil soient faits au Japon. Et même à Tokyo : les grandes baies du lobby, du restaurant et des chambres offrent en permanence le spectacle fascinant de la ville. Le restaurant principal sert une cuisine d’inspiration européenne bien maîtrisée, mais on le délaissera volontiers au profit du petit comptoir teppanyaki (cuisson sur plaque chauffante), un must. Enfin, on profite du bar lounge et de sa terrasse d’altitude : vue et cocktails pour une belle entrée en matière.

JOUR 3

Tokyo

Déjà prévue - Visite de galeries d’art insolites. Accompagnés d’un guide (anglophone), vos découvrez plusieurs galeries figurant parmi les plus étonnantes de la capitale. L’une est installée dans un ancien bain public réhabilité, l’autre est entourée d’un écrin de verdure. La balade se termine par la visite d’une galerie ouverte de longue date dans le quartier de Ginza. L’on accède à la salle VIP et l’on a même l’occasion d’échanger avec le galeriste en personne.
En option - Découverte de Tokyo en compagnie d’un expatrié français.

JOUR 4

Tokyo

Au programme - La visite de TeamLab Borderless, une exposition dédiée à l’art digital, étendue sur près de 10 000 m². Deux salles aux univers distincts font vivre aux visiteurs une expérience et des émotions visuelles uniques. A l’intérieur, des milliers de leds interagissent lorsque l’on pose les mains sur les murs, créant des jeux de sons, lumières et miroirs. Une quarantaine d’artistes sont à l’origine de ce projet novateur. Ambiance magique, voire mystique garantie.
A voir, à faire - Visiter le temple Sensoji d’Asakusa - admirer le style des punkettes de Shinjuku, des lolitas d’Harajuku, et des bobos de Naka-Meguro - se lever un peu plus tôt pour traverser le marché aux poissons de Tsukiji, où les débardeurs dépècent des thons gigantesques - savourer des sushis plus que frais face aux étals de tortues - admirer les œuvres d’artistes contemporains asiatiques au Mori Art Museum dans Roppongi Hills - observer la ville d’en haut, du 51e étage de Tokyo Sky View - flâner dans le jardin du sanctuaire shintoïste Meiji-jingu - s’offrir un portrait "manga" dans un photomaton purikura - manger des ramen avec des baguettes dans une cantine de rue - faire du shopping dans le quartier d’Omotesando - boire un thé, lové dans un canapé, entouré de dizaines de chats dans un Neko Café - célébrer l’énergie de Shibuya by night, entre bars rock et karaokés, où des collègues de bureau s’époumonent.

JOUR 5

Tokyo - Shizuoka - Shuzenji

Remise du Japan Rail Pass et train pour Shuzenji (2h30). En chemin, on s’arrête à Shizuoka pour participer à un atelier de création d’un masque traditionnel du Nô, l’une des formes les plus anciennes de théâtre japonais. Associant chant et danse à un texte lyrique, il met en scène des acteurs aux masques très spécifiques. En compagnie d’un Français expatrié passionné par cet art, on confectionne son propre masque, pour comprendre cette forme particulière de représentation scénique. On découvre notamment les outils utilisés, le processus, les étapes de fabrication ainsi que le choix essentiel des bois. L’atelier se termine par une promenade dans le village.
A l’arrivée à Shuzenji, installation pour une nuit dans un ryokan loin des foules. Il abrite un onsen, découvert au début du IXe siècle, ce qui en fait le plus ancien bain thermal de la péninsule d’Izu. Il est cependant - et heureusement - encore peu connu des étrangers. Le ryokan est, quant à lui, entouré d’un beau jardin et installé dans une bâtisse classée monument culturel, vieille de près de 140 ans. L’accueil et le lieu sont si agréables qu’on en repart ressourcé, même après une seule nuit…

JOUR 6

Shuzenji - Kyoto

Train pour Kyoto (3h) et installation pour trois nuits au sein d’un petit hôtel de charme, à la décoration à la fois japonisante et contemporaine. Le petit-déjeuner met en avant des produits régionaux bio, notamment des légumes de Kyoto. Une petite boutique au sein même de l’hôtel permet de chiner quelques jolis exemples d’artisanat local, dont on retrouve déjà de belles représentations un peu partout dans l’hôtel.

JOUR 7

Kyoto

Au programme - Un cours privé de méditation au cœur du temple de Shinpukuji, installé légèrement à l’écart de Kyoto. On a le temps de découvrir ce lieu plein d’énergie(s) avant de rencontrer le maître, un moine, qui nous initie à l’art de la méditation.
En option - Découverte de l’art de la teinture bleu indigo Made in Japan, une technique qui renferme bien des secrets.

JOUR 8

Kyoto

A voir, à faire - Cheminer à l’aube sur le chemin des philosophes - visiter le Ginkajuji, Pavillon d’argent - se perdre dans le jardin dessinant un paradis bouddhique du Kinkakuji, Pavillon d’or - flâner dans les anciens quartiers résidentiels et admirer l’architecture simple des machiya du quartier de Gion - se balader au sanctuaire shinto Fushimi Inari Taisha ; ses centaines de torii, portiques en bois vermillon dessinent un chemin - faire emplette de thé à Ippo-cho, et de tofu à Iriyama-Tofu - participer à une cérémonie du thé - faire un détour par le marché de Nishiki, surnommé "la cuisine de Kyoto" : lumière mordorée, étals d’anguilles et de poulpes, fritures fumantes - assister à une cérémonie florale Ikebana - déjeuner au restaurant de soba Kawamichi-ya - méditer dans le jardin minéral du temple Ryoan-ji - visiter le Hosomi Art Museum pour l’art shinto et bouddhique, et le Nomura Museum, pour ses belles céramiques.

JOUR 9

Kyoto - Wajima

Prise en charge de la voiture de location et route pour Wajima (4h45). Installation pour deux nuits au cœur d’une ancienne ferme japonaise transformée en minshuku (maison d’hôtes). La propriétaire, passionnée et passionnante, fait vivre pleinement à ses hôtes la vie locale - une immersion totale dans la culture nippone, du lit futon aux repas ritualisés. La décoration est en phase avec l’atmosphère traditionnelle du lieu, et le séjour intimiste à souhait, l’établissement ne pouvant accueillir qu’une famille à la fois.

JOUR 10

Wajima

A quelques kilomètres de Monzen, Wajima a beau être la plus grande ville de la péninsule de Noto, elle n’en a pas moins conservé ses traditions et son artisanat. Poterie, laque - le Nuri - et lanternes géantes font la renommée de la région, tout comme les fruits de mer et le poisson que l’on retrouve sur les étals colorés du marché. On est ici dans le Japon authentique, loin des itinéraires touristiques.
A voir, à faire - Se promener à la nuit tombante dans le tableau vivant des "1000 rizières", disposées en escalier à une dizaine de kilomètres de Wajima (illuminées d’octobre à mars) - participer à différentes initiations, toute très liées à l’art de vivre japonais : atelier de laque (résine qui recouvre certains objets et poteries), fabrication de papier traditionnel, cours de cuisine, préparation de l’algue alimentaire, cueillette d’herbes et plantes sauvages…

JOUR 11

Wajima - Osaka

Route pour Osaka (5h30) et installation pour une dernière nuit au sein d’un hôtel central à l’esprit jeune et moderne. Le design, très présent dès l’entrée, se poursuit dans les chambres, lumineuses et décorées avec beaucoup de goût. Le personnel est aux petits soins, le confort assuré.
Au programme - Une balade gourmande by night. Capitale gastronomique, Osaka regorge de restaurants en tous genres. Durant cette visite avec un connaisseur, on s’imprègne de son ambiance nocturne, tout en découvrant quelques adresses typiques. L’occasion de goûter LA spécialité d’Osaka, l’okonomiyaki, une sorte de crêpe dans laquelle on peut ajouter chou, porc, seiche, algue, œuf, fromage… En bref, un peu tout ce qui nous fait envie. D’ailleurs, "okonomi" signifie "ce que vous vous voulez".

JOUR 12

Osaka - Vol retour

Transfert en bus pour l’aéroport et vol retour.

A la carte

Tokyo dans les pas d’un local

Local, il ne l’est pas de naissance, mais c’est tout comme ! Un expatrié français installé à Tokyo depuis plusieurs années vous emmène en balade, la meilleure manière de prendre le pouls de la capitale japonaise. Durant cette demi-journée en sa compagnie, vous sillonnez la ville et découvrez ses différents quartiers : Shibuya, Shimokita... Quelques heures de déambulation et de partage, l’occasion d’échanger sur la vie quotidienne au Japon, et de glaner mille précieuses informations pour la suite de votre voyage.
En option - Avec accompagnateur francophone privé

L’art du bleu indigo japonais

L’indigo ou "Japan blue" est un bleu profond, puissant, une couleur issue de la teinture Aizome, produite à partir des feuilles d’une plante appelée l’indigotier. Cette technique est toutefois complexe et exige des années d’apprentissage assidu pour être maîtrisée. On a ici l’occasion de se rendre dans une usine spécialisée pour mieux comprendre le processus de fabrication et même s’adonner à quelques expériences.
En option - Avec guide francophone privé

Budget estimé

Selon saison, types d'hébergements et activités
Le budget estimé pour ce voyage est de 5400€ à 6800€/personne.

Parler de prix fixe lorsque l'on évoque un voyage sur mesure a peu de sens. En effet, celui-ci varie suivant de nombreux facteurs (niveau de prestations, période, délai de réservation et bien d'autres encore). Le seul prix exact sera celui de votre devis personnalisé.

Le prix moyen constaté pour ce voyage est de 5900€/personne.
  • Le vol international pour Tokyo et retour d’Osaka sur compagnie régulière
  • Les taxes aériennes et surcharge carburant
  • La neutralité carbone intégrale par absorption des émissions de co2 de votre voyage (par le biais de notre Fondation Insolite Bâtisseur Philippe Romero)
  • L’accès au lounge à Roissy CDG (départs depuis Paris)
  • Le Japan Rail Pass pour 7 jours en deuxième classe
  • La location d’un véhicule pour 2 jours au départ de Kyoto (traduction du permis de conduire incluse)
  • Le transfert en bus pour l’aéroport au retour
  • Une carte de transport (métros, bus et trains JR des grandes villes japonaises) chargée de 1500 yens (environ 7 trajets en métro)
  • Les 3 nuits à Tokyo, en chambre double avec petit-déjeuner
  • La nuit en ryokan à Shuzenji, en chambre double japonaise et demi-pension
  • Les 3 nuits à Kyoto, en chambre double avec petit-déjeuner
  • Les 2 nuits à Wajima, en chambre double et demi-pension
  • La nuit à Osaka, en chambre double avec petit-déjeuner
  • La visite de galeries d’art contemporain à Tokyo, avec accompagnateur anglophone
  • Les entrées pour l’exposition TeamLab Borderless à Tokyo
  • L’atelier de création d’un masque du théâtre Nô à Shuzenji, avec intervenant francophone privé
  • Un cours privé de méditation dans un temple de Kyoto, en compagnie d’un moine
  • Notre service conciergerie sur place
  • Le wifi gratuit pendant votre voyage : un mini routeur international remis à l’arrivée, permettant de connecter jusqu'à 10 terminaux simultanément
  • Un service de navigation GPS accessible depuis l'application Voyageurs du Monde, chargé avec votre parcours, les coordonnées de vos hôtels et bonnes adresses
  • Réf: 1433940
    Nos experts à votre écoute
    Contactez nos conseillers specialistes pour créer votre voyage sur mesure