Vous aimerez
  • Fêter Noël à Ispahan, l’une des plus belles villes d’Orient
  • D’un palais 1820 d’Ispahan à une maison qâdjâre à Kashan : un tandem d’adresses raffinées
  • Rencontrer un prêtre pour comprendre l’Epiphanie arménienne, la visite d’Ispahan dans les pas d’une photographe franco-iranienne : c’est prévu
  • Voitures et chauffeurs privés, concierge francophone : le service Voyageurs

Contactez un spécialiste Iran 01 84 16 22 86

UN AUTRE NOËL

A contre-courant des destinations classiques en cette période festive de l’année, Voyageurs du Monde vous invite à célébrer un Noël iranien. Imprégnez-vous de la magie d’Ispahan, "la moitié du monde", cette ville émeraude aux coupoles azur, riche de 180 caravansérails et de 200 mosquées. Au XVIIe siècle, Shah Abbas le Magnifique en faisait sa capitale, rêvée par tout l’Occident. Accompagné en voiture par un chauffeur privé parlant le Persan, et par le regard avisé d’une photographe locale francophone, on se promène entre les immanquables de la ville : à la mosquée Cheikh Lotfollah, les arabesques racontent l’ombre et la lumière du soufisme. Sur la Place de l’Imam,
quadrilatère aux folles dimensions, l’œil est happé par le bleu des mosquées ; au Palais Ali Qapu, par les alvéoles acoustiques du salon de musique, les fresques et miniatures qui relatent l’histoire de la ville. Ispahan, c’est aussi son quartier arménien, Djoulfa, que l’on rejoint par Si-o-Seh Pol, le pont à 33 arches qui surplombe le fleuve Zayandeh-rud, et où vivent 7000 chrétiens. Les églises et la cathédrale aux sublimes fresques illustrant la vie de saint Grégoire, les terrasses à l’ombre des platanes, où l’on boit du vrai café turc : tout ici exalte un charme désuet. Nous vous ferons rencontrer un prêtre arménien en l’église de Vank.
Kashan : "la ville des roses", terre de la rose de Damas et oasis verte au cœur du désert. Toujours accompagné d’un chauffeur privé, on découvre ce joyau de l’Iran. Sous la dynastie Safavid aux XVI et XIIème siècles, elle fut la plus riche des cités d’Iran. Aujourd’hui encore, elle exhale un faste et un raffinement extrême, des palais aux jardins - vert des cyprès, parfums des narcisses, bassins turquoise, fraîcheur de l’eau au pied des montagnes arides… Au-delà de cette vision édénique, ces derniers réalisent l’impossible : apporter au désert stérile la fraîcheur, l’ombre et les fruits qui désaltèrent. Allongé sur une banquette couverte de kilims à l’ombre des grenadiers, on laisse l’après-midi s’étirer jusqu’au soir - raffinement d’une eau de rose que l’on boit très fraîche.

PALAIS & MAISON QADJARE

Un soin tout particulier a été apporté aux choix de vos adresses, afin qu’en elles-mêmes celles-ci présentent un intérêt culturel et historique dépassant celui de l’hôtellerie standardisée. A Ispahan, vous posez vos valises dans un ancien palais de la dynastie Qadjar, datant des années 1820, une bâtisse pleine d'allure, vous approchant de la manière de vivre des rois perses de l’époque. A Kashan, une belle maison de la même époque fait face à la mosquée Agha Bozorg. A la fois demeure historique et hôtel de charme, on vit là au plus près des traditions iraniennes. Cours, bassins, tapis, coussins accueillent les visiteurs contemporains comme autrefois marchands et pèlerins. Une adresse intimiste, de quiétude et de raffinement, où l’on apprécie le grand sens du service et l’attention portée aux détails.

Itinéraire

Suggestion 100% personnalisable selon vos envies
JOUR 1

Vol pour Ispahan

Nuit à bord, arrivée le lendemain.

JOUR 2

Ispahan

Transfert privé en véhicule climatisé avec chauffeur parlant Persan vers votre hôtel. Compter environ 30 minutes. Votre chambre sera disponible dès votre arrivée matinale, afin que vous puissiez vous reposer de ce vol et que vous profitiez pleinement de cette première journée. Installation pour trois nuits dans un palais qadjar (années 1820), une bâtisse pleine d'allure. Sa restauration et sa transformation en hôtel ont été faites avec discernement, en préservant l'esprit et une bonne partie de la décoration originelle du bâtiment. La cour intérieure à galeries mérite que l’on s’attarde sur le superbe travail du bois et sur les vitraux colorés, qui démultiplient les effets de la lumière. Les chambres donnent le ton et dévoilent un intérieur sobre, traditionnel, élégant et confortable. A la table enfin, on se régale de saveurs iraniennes et de quelques recettes végétariennes.

JOURS 3 & 4

Ispahan

Perle de l’Iran, troisième ville du pays par sa population, Esfahân, dit la légende, était la glorieuse capitale du shah Abbas 1er le Grand, au début du 17ème siècle. Elle demeure la plus belle des cités d’Iran : cyprès noirs sur ciel turquoise, orangers plantés par les vieux califes, coupoles d’ors et murs d’émail bleu, une vision édénique au pied des montagnes . Elle dévoile ses richesses au fil de la visite de quelques sites incontournables comme la place royale Naghsh-e Jahan, inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco, l'extraordinaire mosquée du Shah et la mosquée du Cheikh Lutfallah, la mosquée du Vendredi, le palais d'Ali Qapu, le pavillon aux 40 colonnes de Tchehel Sotun, le bazar, les souks, sans oublier une promenade au bord de la rivière Zayandeh d’où vous apercevez les ponts Khaju et Allahverdi Khan, abritant tous deux des maisons de thé traditionnelles. C’est à Ispahan également qu’est établie depuis plus de quatre cents ans la communauté arménienne. La Nouvelle-Djoulfa est ainsi nommée pour désigner le quartier des arméniens d'Iran qui se situe sur la rive sud de la rivière Zayandeh. Ce nom fait référence à la ville d'origine de nombreux Arméniens déplacés à Ispahan par le shah. Une fois installé, ce secteur a contribué au développement commercial, intellectuel et artistique ispahanais. Il abrite aujourd'hui encore une douzaine d'édifices religieux arméniens : un total de treize églises apostoliques, mais pour la plupart désacralisées depuis longtemps, dont la célèbre cathédrale Saint-Sauveur qui est, elle, toujours en activité.
Au programme – Un chauffeur local privé à votre disposition durant ces deux journées, afin d’explorer librement cette belle ville.

JOUR 5

Ispahan - Kashan

Transfert privé vers Kashan accompagné d’un chauffeur parlant Persan. En quittant la verdoyante capitale des Safavides le contraste se fait rapidement saisissant avec les étendues semi-désertiques des alentours. Vers le nord, le panorama prend des airs lunaires et la route serpente entre roches acérées et vallées grandioses. Natanz doit sa renommée à son complexe religieux datant du XIIIème siècle et comprenant une mosquée typiquement persane et le mausolée où repose le Sheikh Abd-el Samad Esfahani. Plus à l’ouest au cœur des montagnes et au bout d’une vallée, se trouve Abyaneh. Ce village pittoresque est l’un des plus anciens du pays. Ses maisons aux teintes ocre doivent leur couleur à la brique qui abonde à chaque coin de rue. Kashan se trouve plus au nord. 215 km séparent Ispahan de Kashan. Il faut compter 2h30 de trajet et 2h de plus pour les visites de Natanz et Abyaneh. A l’arrivée, installation pour 2 nuits dans un petit boutique hôtel de charme. Si Kashan est réputée pour ses maisons traditionnelles, celle-ci sort particulièrement du lot. Etablie au cœur de la ville, cette ancienne demeure de marchands reconstruite à l’époque Qadjare a été magnifiquement réhabilitée en adresse intimiste. 16 chambres et suites seulement pour ce havre de quiétude et de raffinement, où l’on salue le grand sens du service et l’attention portée aux détails.

JOUR 6

Kashan

Située au cœur d’une oasis aux portes du désert, la cité de Kashan fut fondée sous la dynastie sassanide (IIIème-VIIème siècles), mais c’est sous le règne des Safavides et surtout de shah Abbas 1er (1571-1629) que la ville connut son âge d’or. Le monarque fit construire des palais, des jardins et des bazars, et s’y fit même enterrer. Kashan tire sa réputation de ses carreaux de céramique émaillée et de ses tapis de soie. Elle abrite en outre de somptueuses maisons traditionnelles de marchands (maison des Tabatabaei, maison des Boroudjerdi...) et de princes (maison des Abbasi). Il est passionnant de découvrir les collines préhistoriques de Sialk (à 3km de la ville) qui ont abrité il y a plus de 7000 ans la première civilisation urbaine du centre de l’Iran, comme le mausolée d'Ibrahim érigé sous la dynastie Qadjar et le jardin historique de Fine et ses nombreux bassins et vergers toujours apprécié pour ses sources naturelles et ses vestiges. Le bazar seldjoukide (XIème-XIIème siècles) est encore très actif sous ses belles arcades anciennes...
Au programme – Un chauffeur local privé parlant Persan à votre disposition durant toute une journée, afin d’explorer librement la ville.

JOUR 7

Kashan - Ispahan

Transfert privé de retour pour Ispahan, avec un chauffeur parlant Persan. Compter environ 2h30 de route. Installation pour une nuit dans le même hôtel qu’à l’aller.
Au programmeUne demi-journée d’exploration d’Ispahan, dans les pas d’une locale. Aujourd’hui, vous rencontrez Isabelle, franco-iranienne native d'Ispahan, issue d’une génération de photographes documentaires. Son travail est une forme d’autoportrait qui interroge la culture iranienne. Elle propose de partager son amour pour Ispahan et sa passion de la photographie, appareil au cou et viseur accroché au regard : la vie des artisans du bazar, la restauration des maisons anciennes safavides, des rencontres dans la rue avec les Iraniens et Iraniennes du XXIème siècle. A travers son regard, vous découvrez un autre visage de la ville. A travers son regard, vous découvrez un autre visage de la ville.
Au programmeRencontre avec un prêtre arménien. En fin de journée, vous aurez le privilège de faire la connaissance d’un prêtre arménien. De récits religieux en récits historiques, il vous expliquera pourquoi le calendrier liturgique de l'Eglise Apostolique Arménienne fête traditionnellement Noël et l’Épiphanie en même temps. La rencontre se fait accompagnée d’un traducteur francophone.

JOUR 8

Vol de retour

Transfert privé pour l’aéroport. Compter environ 30 minutes. Vol international de retour.

A la carte

DORMIR DANS UN CARAVANSERAIL D’ISPAHAN

En lieu de votre hôtel d’Ispahan, posez vos valises dans un caravansérail construit au début du XVIIIème siècle par le dernier grand shah safavide, aujourd’hui le plus bel hôtel d’Iran. La vaste cour qui accueillait les chameaux de bât a été transformée en joli jardin. En fermant les yeux, on entend encore la cohue des caravanes de commerce qui faisaient ici une escale bruyante. Les aménagements contemporains ont respecté et mis en valeur la magnifique architecture ancienne. La décoration intérieure use à profusion des entrelacs et contrastes de matières traditionnelles. Nous déconseillons en revanche l’aile récente, acceptable mais qui ne tient pas le même standing et ne procure pas les mêmes émotions.

YAZD, BELLE DU DÉSERT

On peut remplacer les nuits passées à Kashan par trois jours de découverte de la cité antique d’Yazd. Reconnue par l’UNESCO comme l’une des plus anciennes villes au monde, à la charnière entre deux déserts, Yazd se protège de la chaleur par une architecture savante basée sur la maîtrise des éléments. La terre : pisé des maisons à toit plat, maisons en partie souterraines. L'eau : 3000 qanât, canalisations datant de l’Antiquité, drainent toujours l’eau des massifs voisins pour irriguer la ville. L'air : on surnomme Yazd la cité des capteurs de vent, car elle est emblématique de ces hautes cheminées qui hérissent les villes du monde iranien. Ces « bâgdirs » servent à aspirer l’air frais et ainsi rafraîchir l’intérieur des bâtiments. Le feu, également présent : la même flamme brûle depuis plus de 1500 ans dans l’ancien temple : asile des soufis et des savants, la ville fut aussi, au temps des invasions arabes, le refuge des zoroastriens. Perdez-vous dans le dédale des ruelles étroites de la vieille ville.
En option - 2 nuits

SHIRAZ ET PERSEPOLIS

Shiraz : ville des jardins de roses, des poètes et du raffinement culturel, capitale de la dynastie Zand, élément clé de la sensibilité iranienne. Les jeunes gens se recueillent sur les tombes des poètes Hafez ou Saadi, source d’inspiration morale. Dans les allées, les cours, les caravansérails du bazar de Vakil, fondé au XIe siècle, le voyageur renoue les fils des échanges eurasiatiques. Vous dormirez dans une maison d’hôtes au charme historique exceptionnel, une exclusivité Voyageurs du Monde, où vous vous essaierez à la cuisine perse. A une heure de route de Shiraz, vous visiterez également les ruines émouvantes de l’ancienne cité fleuron de l’Antiquité, la fameuse Persépolis. L’antique cité des rois achéménides déploie ses escaliers monumentaux, ses colonnades plantées solitaires vers le ciel.
En option - 3 nuits

UN STOP A ISTANBUL

A l’aller ou au retour, arrêtez-vous trois jours à Istanbul, ville sublime, scindée en deux par le Bosphore qui relie la mer de Marmara à la mer Noire. A l'ouest, l'Europe ; à l'est, l'Asie. Une ville-pont où il est agréable de se perdre, passer des rives chic du Bosphore à l’effervescence de Taksim. Ville monde riche d’une histoire millénaire, Istanbul regorge de monuments somptueux : la basilique Sainte Sophie, la Mosquée Bleue, le palais de Topkapi, la mosquée de Soliman, le palais de Dolmabahçe ou l’immense Citerne Basilique. On joue au Pacha le temps d’une croisière sur le Bosphore, jusque sur les îles aux Princes ou la Corne d’Or, on explore le quartier des antiquaires de Galata, on admire le coucher de soleil du haut de la Tour, les allées du Musée des Arts turcs et islamiques ou celles du Musée d’histoire des sciences et techniques en Islam. On parcoure le dédale coloré et parfumé du Grand Bazar ou du Bazar égyptien. On savoure un bain de vapeur dans un hammam ottoman sous des coupoles percées d’étoiles. Istanbul est à la fois nostalgique et branchée, soucieuse d'identité turque et ouverte à tous les mondes, fluide et inextricable. Un paradoxe envoûtant !
En option - 2 nuits

Budget estimé

Selon saison, types d'hébergements et activités
Le budget estimé pour ce voyage est de 2500€ à 3600€/personne.

Parler de prix fixe lorsque l'on évoque un voyage sur mesure a peu de sens. En effet, celui-ci varie suivant de nombreux facteurs (niveau de prestations, période, délai de réservation et bien d'autres encore). Le seul prix exact sera celui de votre devis personnalisé.

Le prix moyen constaté pour ce voyage est de 3100€/personne.
  • Le transport aérien international sur compagnie régulière, choix des sièges inclus
  • Les taxes aériennes et surcharge carburant
  • La neutralité carbone intégrale par absorption des émissions de co2 de votre voyage (par le biais de notre Fondation Insolite Bâtisseur Philippe Romero)
  • En escale à Istanbul, l’accès au salon
  • Pendant 2 jours à Ispahan et 1 journée à Kashan, un véhicule privé avec chauffeur parlant Persan à votre disposition
  • Les transferts privés mentionnés au programme
  • Les 4 nuits dans à Ispahan, en chambre double supérieure avec petits-déjeuners inclus
  • Les 2 nuits à Kashan, en chambre double avec petits-déjeuners inclus
  • La demi-journée de visite d’Ispahan sur les pas d’une locale francophone
  • La rencontre avec un prêtre arménien à Ispahan
  • Un téléphone portable local à disposition
  • Notre service conciergerie sur place
  • Réf: 1414683
    Découvrez tous les services qui vous accompagnent pendant votre voyage.
    Nos experts à votre écoute
    Contactez nos conseillers specialistes pour créer votre voyage sur mesure