Vous aimerez
  • D’Antigua à la mer des Caraïbes et du lac Atitlan à Tikal, traverser le Guatemala avec des chauffeurs privés
  • Antigua et Tikal, deux joyaux du patrimoine mondial pour encadrer ce grand voyage
  • Les sites mayas, la gastronomie de l’Altiplano, les piscines naturelles de Livingston : c’est prévu !
  • Absorption carbone, appli smartphone, wifi nomade, bonnes adresses : les plus Voyageurs

Contactez un spécialiste Guatemala 01 70 38 01 47

Voyage en terre volcanique

Les volcans, la forêt, la mer, le Guatemala se définit par sa grande nature, autant que par la civilisation maya et l’apport espagnol qui y a pris racine. Ce n'est pas un hasard si l’Unesco a inscrit et Tikal et Antigua au patrimoine mondial. Votre voyage commence justement à Antigua, réussite splendide de l’urbanisme en damier et de l’architecture coloniale. L’Espagne est ici adaptée, sinon complètement adoptée. Transfigurée en tout cas par son déport transatlantique. Un temps fort, d’emblée. Avec le lac Atitlan et l’Altiplano, on entre ensuite dans le monde maya d’hier - le site archéologique d’Iximché - et d’aujourd’hui - le marché de Chichicastenango.
Autour de la majestueuse nappe bleu roi du lac, de petits villages poursuivent encore une existence tranquille et en partie traditionnelle. En contrepoint, une soirée à Ciudad de Guatemala permet, au passage, de prendre le pouls d'une ville à haut voltage. Puis direction le sud-est. On roule jusqu’à Rio Dulce, où l’on embarque pour Livingston, qu’aucune route ne relie au reste du pays. Trajet en bateau sur le fleuve à travers la forêt dense. L’emprise encore de la nature. Au bout, la mer des Caraïbes, pas encore surexploitée mais intime et détendue (et frémissante tout de même d’histoires de pirates). Il est temps alors de remonter vers le nord. La vieille ville de Flores n’est pas simplement au bord, mais sur le lac Peten Itza. Elle mérite mieux qu’une attention distraite. Toutefois, c’est Tikal qui attend les voyageurs, et il est compréhensible qu’ils soient polarisés par ce site précolombien majeur. Comme il a commencé, la voyage se termine par un temps fort.

Votre voyage

Nous avons inscrit à votre feuille de route un certain nombre de visites qui ne pouvaient manquer au programme. Pour la culture maya ancienne, Iximché, Quirigua et, bien sûr, Tikal. Pour la vie maya d’aujourd’hui, les villages de l’Atitlan et Chichicastenango aux fourneaux. Le fort San Felipe, au bord du lac Izabal, témoigne d’une emprise espagnole chalengée. Quant aux bassins naturels des Siete Altares, à Livingston, c’est une formation très agréable. Les visites sont libres ou accompagnées par des guides privés selon les nécessités. Et entre ces temps forts, le voyage vous ménage aussi des moments de détente. Vos hôtels sont tous de bonne gamme et offrent les services qu’attendent les voyageurs. Bien situés et équipés, personnel qualifié. Signalons cependant tout particulièrement le dernier, qui occupe un ancien couvent d’Antigua et qui est une réalisation d’exception ! Vous verrez. Les liaisons se font par la route, dans un véhicule particulier avec chauffeur. La formule offre les meilleures garanties à tous égards. La trajet Rio Dulce / Livingston étant donc lui effectué en bateau à moteur. Et le retour Flores / Guatemala City, en avion. Si, chemin faisant, un désir non prévu ou un léger contretemps survenait, vous disposez pour y répondre des coordonnées de notre concierge sur place.

Itinéraire

Suggestion 100% personnalisable selon vos envies
JOUR 1

Vol pour Guatemala City - Antigua

Transfert privé à Antigua. Installation pour trois nuits dans un hôtel du centre, construit en 1926. Le bâtiment de plain-pied s'ouvre sur un ravissant jardin tropical encadré de galeries où l’ombre est propice à la sieste. Les chambres affichent une élégance centraméricaine soignée et procurent une agréable sensation d’intimité. Les tons jaune, ocre, rouille, beige dominent. Salles de bain contemporaines, très confortablement équipées. L’atmosphère de la salle à manger, où l’on prend le petit déjeuner, prolonge celle des chambres. Carrelage ancien, meubles de bois sombre, portes ouvrant sur le jardin.

JOURS 2 & 3

Antigua

Encerclement de volcans : l’Agua, 3761 mètres, le Fuego, 3764 mètres, et l’Acatenango, 3977 mètres. Le panorama y gagne, mais rappelle encore que les remuements telluriques ont coûté à Antigua sa place de capitale. Après le tremblement de terre de 1773, les autorités ont renoncé et déplacé les organes de gouvernement. En revanche, c’est en partie cela qui vaut aujourd’hui à la ville son classement au patrimoine mondial de l’Unesco. Elle est restée proche de son état d’alors. Restaurée sans remise en question de ses fondamentaux. Une cité coloniale espagnole, disposée en damier à partir de sa Plaza de Armas. Les bâtiments de valeur ne manquent pas, Renaissance, baroques, publics ou privés. L’intérieur blanc de la cathédrale Saint Joseph (1680) invite au recueillement ; les arcades du palais des Capitaines et celles de l’hôtel de ville, à l’intrigue ; les cellules du couvent des Capucines, à la simplicité. On se promène, porté par un certain romanesque conquistador.
En option - Antigua et gastronomie guatémaltèque, en privé.

JOUR 4

Antigua - Atitlan

Prise de contact avec votre chauffeur privé et route pour le lac Atitlan.
Déjà prévu au programme - Billet pour le site d’Iximché. A l’est du lac, l’ancienne capitale kaqchikel - XVe siècle - offre une structure urbaine encore très complète. Les Espagnols l’ayant épargnée eu égard à leur alliance avec les Kaqchikel contre les Quiché. La ville fut néanmoins brûlée par des irréguliers espagnols. Les vestiges sont encore puissamment évocateurs.
Installation pour deux nuits au bord de l’eau, à Santa Catarina Palopo. Les chambres ont vue sur la piscine, l’Atitlan et les volcans. Le jardin invite au farniente, qu’il enrobe de charme tropical. La décoration est à la fois rustique, soignée et détendue. Bref, facile à vivre. L’équipement est de bon niveau. Au restaurant, on sert une cuisine nationale et internationale. Le savoir-faire des équipes donnant aux assiettes une pointe de sophistication bienvenue. Le bar est à la hauteur de la réputation américaine en matière de cocktails.

JOUR 5

Atitlan

Déjà prévu au programme - Le lac Atitlan et ses villages mayas. Avec ses trois volcans, le lac incarne l’un des plus beaux paysages d’Amérique, et peut-être du monde. De nombreux villages mayas sont installés sur ses berges : Santiago Atitlan, San Antonio Palopo, San Pedro La Laguna, San Juan La Laguna, Santa Catarina Palopo, etc. Plutôt que par la route, on les rallie à bord de petites embarcations qui font taxis. Si tous partagent une même civilisation, ils ont chacun un caractère propre, comme les cultures en terrasses de San Antonio Palopo, les tisserands de San Juan, les caféiers de San Pedro. Pendant une demi-journée, on découvre trois de ces communautés.
Ensuite, retour au transat. Ou, par exemple, visite en solo de Panajachel, qui sert de centre administratif au secteur. On y trouve boutiques, bars et restaurants. La Casa Cakchiquel - bel hôtel de 1948 méticuleusement restauré - abrite un formidable musée de la photographie guatémaltèque. L’ample façade de l’église Saint François d’Assise (XVIe siècle) vaut, elle aussi, le détour.

JOUR 6

Atitlan - Chichicastenango - Guatemala City

Route pour Guatemala City via Chichicastenango, dont le marché regorge de tout. D’abord, de la couleur. Des parfums aussi. Des marchandises en pagaille. C’est l’un des plus actifs de l’altiplano. Et l’un des plus étourdissants. Les indiens y viennent des quatre coins du pays maya.
Déjà prévu au programme - Chichicastenango like a friend. Il s’agit de goûter à la cuisine du terroir, et ce dans les meilleures conditions d’authenticité possibles : à la maison. Quelques plats préparés par Maria Jacinta Xon et c’est toute une intimité qui s’ouvre à vous. A côté de laquelle on passe d’ordinaire sans la soupçonner. Une heure et demie, accompagnée par un guide hispanophone privé.
Nuit à Guatemala City, dans un hôtel récent, d’esprit plutôt nord-américain : restaurant lambrissé, drapés, tons crème, etc. Les chambres sont confortables, colorées en douceur. Avec ça, une salle de gym que n’aurait pas désavouée l’Inquisition espagnole. Piscine et squash sont des installations dont on use volontiers. Le spa permettant de parfaire le retour du tonus. En cuisine, les chefs font preuve de professionnalisme. Une adresse international level sur laquelle on peut compter.

JOUR 7

Guatemala City - Livingston

Nouveau véhicule privé, nouveau chauffeur et route pour Rio Dulce. De là, on rejoint Livingston en pirogue à moteur à travers le parc national, par le Rio Dulce et le Golfete Dulce.
Déjà prévu au programme - Billet pour le site de Quirigua. Avant de rejoindre Livingston, visite de Quirigua, qui a brillé aux VIIIe et IXe siècles dans la vallée du Motagua. De l’âge d’or, de hautes stèles royales sculptées avec un art virtuose. Des blocs de roche aussi, couverts de bas-reliefs. Une cité de second rang qui a su, pour quelques décennies, saisir sa chance sous un souverain audacieux.
Installation pour deux nuits dans un petit hôtel niché à l’embouchure du Rio Dulce. Les chambres donnent sur le large. Elles sont simplement aménagées et relevées de couleurs vives. On y a ce qu’il faut d’atmosphère créole, de brise, de ventilateur pour se sentir raccord. Le principal étant, bien entendu, le grand jardin avec piscine et la plage privée. Palmiers partout. Au restaurant, les chefs accommodent poissons et fruits de mer à la mode du pays. Le bar fait honneur à la tradition cocktail des Caraïbes. Et les massages proposés par la maison viennent à bout de toutes les fatigues.

JOUR 8

Livingston

L’équipement de l’hôtel est tout à fait à même de retenir et de favoriser l’art de ne rien faire que l’on cultive lorsque les conditions sont favorables. Le bourg, qui vit de l’huile de palme, marque un certain pittoresque littoral : son isolement agissant dans un sens plutôt conservateur.
Déjà prévu au programme - Siete Altares. Quelques kilomètres au nord-ouest de Livingston, le site naturel des Sept Autels est à la fois spectaculaire et délassant. La succession de sept bassins naturels où l’eau douce cascade sous un couvert de forêt dense est particulièrement séduisante. Un guide privé vous y conduit. On randonne autour et on finit par piquer une tête. La tentation est trop grande ! C’est irrésistible. Quant à la plage Blanche, sur la mer celle-ci, on dit qu’elle serait la plus belle du Guatemala.

JOUR 9

Livingston - Flores

On reprend la pirogue à moteur pour Rio Dulce.
Déjà prévu au programme - Le fort San Felipe de Lara. A l’entrée du lac Izabal, un peu en amont de Rio Dulce, ce fort espagnol construit au XVIIe siècle pour défendre l’accès de San Antonio de la Bodegas aux pirates et flibustiers anglais a servi longtemps. A la fin du XVIIIe siècle, il était équipé de trois batteries. Aujourd’hui, il raconte l’histoire de la concurrence féroce entre puissances coloniales pour le contrôle des échanges transatlantiques. Billet et visite libre.
Poursuite de la route vers Flores. Installation pour deux nuits au bord de la Laguna Petenchel. L’architecture de l’hôtel est moderne, élégante et légère. Joliment intégrée aux abords mi-eau mi-jungle. Biches des palétuviers et pécaris sont chez eux sur le domaine. Pour les visiteurs, un confort de qualité : matériaux naturels dans les chambres comme dans les parties communes, tonalité claire, espace. Plus un service à la hauteur. Les fourneaux pratiquent une cuisine internationale agrémentée d’effets locaux. La piscine triangulaire sous palmiers est tout à fait charmante. Le bar fait un centre opérationnel épatant. Pour partir en balade, on peut louer des vélos sur place.

JOUR 10

Flores

Déjà prévu au programme - Tikal et le musée Morley en privé. Tikal fut le centre d’un royaume maya puissant. Les travaux de construction majeurs ont commencé ici vers 400 avant J.-C., puis la ville a été occupée jusqu’au Xe siècle. Aujourd’hui, c’est un site archéologique de premier plan, particulièrement bien mis en valeur. La grande place, au centre du dispositif, impressionne par sa densité monumentale : deux temples et deux acropoles, dont le calcaire gris tranche sur le vert de la forêt. On réalise le prestige dont bénéficiait ce centre politique, religieux, économique, qui a entretenu des relations tumultueuses avec Teotihuacan, la métropole de la vallée de Mexico. Et la visite continue. Et on s’ébaubit de plus en plus. L’ampleur de la réalisation, son esthétique virtuose, son équilibre laissent admiratif. Le musée Morley présente les objets mis au jour pendant les premières campagnes de fouille des tombes royales. Complément indispensable. Journée de visite accompagnée par une guide francophone privé.

JOUR 11

Flores - Antigua

Transfert privé à l’aéroport et vol pour Guatemala City. Nouveau transfert privé pour rejoindre Antigua. Vous passez la dernière nuit dans un établissement qui fut, au XVIIe siècle, l’un des plus grands couvents dominicains des Amériques. Détruit par un tremblement de terre au XVIIIe, ses vestiges ont été dégagés et transformés en un hôtel de standing un peu particulier. Un hôtel musée. Plusieurs salles d’exposition permettent de documenter l’histoire des lieux. La restauration ayant été faite avec beaucoup de justesse et d’élégance, c’est un bonheur d’en profiter. Les jardins sont splendides, les bâtiments ont énormément d’allure, intérieur et extérieur. La valeur d’art et d’histoire apparaît partout. Et l’hôtellerie ? Elle ne se laisse pas subjuguer par l’héritage, elle en fait bon usage et installe d’intelligents contrepoints contemporains. Les chambres sont très agréables. A cela s'ajoutent la piscine, le spa et le restaurant gastronomique.

JOURS 12 & 13

Antigua - Vol retour

Transfert privé à l’aéroport de Guatemala City et vol international retour. Nuit à bord, arrivée le lendemain.

A la carte

Antigua et gastronomie guatémaltèque

L’opération commence par la visite commentée des principaux monuments d’Antigua. Quelques explications et une mise en perspective historique ne sont pas un luxe. La Nouvelle-Espagne étant désormais un peu sous les radars de la culture générale. Ensuite, on se rend chez l’habitant, pour se mettre aux fourneaux. Il s’agit ici d’assimiler les principes de la cuisine du Guatemala - ingrédients, ustensiles, façons de faire. Après le repas pris sur place, initiation au cacao : les cabosses, les fèves, la torréfaction, etc. Dégustation à la clé. Un chauffeur-guide francophone accompagne toute la journée.
En option - Journée

Budget estimé

Selon saison, types d'hébergements et activités
Le budget estimé pour ce voyage est de 5000€ à 5800€/personne.

Parler de prix fixe lorsque l'on évoque un voyage sur mesure a peu de sens. En effet, celui-ci varie suivant de nombreux facteurs (niveau de prestations, période, délai de réservation et bien d'autres encore). Le seul prix exact sera celui de votre devis personnalisé.

Le prix moyen constaté pour ce voyage est de 5200€/personne.
  • Le transport aérien sur compagnie régulière
  • Les taxes aériennes et surcharge carburant
  • L'absorption des émissions de CO2 de votre voyage, par le biais de notre fondation Insolite Bâtisseur Philippe Romero
  • L’accès au salon Air France à Roissy, pour les départs de Paris
  • Les transferts privés mentionnés au programme
  • La location pour deux fois 3 jours d’un véhicule avec chauffeur
  • Le trajet en bateau aller et retour Rio Dulce / Livingston
  • Les 3 nuits à Antigua, en chambre double avec petits déjeuners
  • Les 2 nuits au lac Atitlan, en chambre double avec petits déjeuners
  • La nuit à Guatemala City, en chambre double avec petit déjeuner
  • Les 2 nuits à Livingston, en chambre double avec petits déjeuners
  • Les 2 nuits à Flores, en chambre double avec petits déjeuners
  • La dernière nuit à Antigua, en chambre double avec petit déjeuner
  • Les billets pour le site archéologique d’Iximché
  • Le lac Atitlan et ses villages mayas, avec un guide privé
  • Chichicastenango like a friend, avec un guide hispanophone privé
  • Les billets pour le site archéologique de Quirigua
  • Les billets pour le fort San Felipe
  • La découvert des Siete Altares, avec un guide privé
  • Tikal et le musée Morley, avec un guide francophone privé
  • Notre service conciergerie sur place
  • Le wifi gratuit pendant votre voyage : un mini-routeur international remis à l’arrivée, permettant de connecter plusieurs terminaux simultanément
  • Un service de navigation GPS accessible depuis l’application Voyageurs du Monde, chargé avec votre parcours, les coordonnées de vos hôtels et bonnes adresses
  • Réf: 1631663
    Découvrez tous les services qui vous accompagnent pendant votre voyage au Guatemala
    Nos experts à votre écoute
    Contactez nos conseillers specialistes pour créer votre voyage sur mesure