Vous aimerez
  • Deshaies sur Basse-Terre, Sainte-Anne sur Grande-Terre et Marie-Galante, les must de l'île
  • Randonnées pleine nature, farniente sur la plage aux eaux turquoise, un zeste de culture : le bon combo antillais
  • Les plages idylliques, la gaité et le bon rhum de Marie-Galante
  • Transferts privés, panier gourmand, notre concierge sur place pour vos envies de dernière minute : les + Voyageurs

Contactez un spécialiste Guadeloupe 01 42 86 16 39

Trois étapes en Guadeloupe

Comme cantonnements, un écolodge de charme à Basse-Terre, une espèce de miracle pieds dans l’eau sur Grande-Terre et une case contemporaine à Marie-Galante : le nec plus ultra de l’hôtellerie guadeloupéenne. Et, lorsqu’ils ne sont pas au pied de la maison, le sable et l’eau ne sont jamais loin. Pour se déplacer, les véhicules qu’il faut en Guadeloupe « continentale » et à Marie-Galante. Les traversées sont en place, afin que vous ne perdiez pas un temps toujours précieux en voyage. Voilà. Les choses sont simples parfois. Il ne vous reste plus qu’à jouir de vos bungalows, où vous serez d’emblée chez vous ; qu’à faire griller le poisson
du jour en regardant le soleil faire de la dorure dans la mer ; qu’à essayer chaque matin une plage nouvelle ; qu’à goûter aux ouassous et aux meilleurs rhums du monde ; qu’à escalader la Soufrière ; qu’à acheter des fruits sur les marchés ; qu’à vivre 100% Petites Antilles.

Un archipel

La Guadeloupe, ce sont deux terres, mais aussi des dépendances importantes. Marie-Galante et La Désirade sont d’autant moins à négliger que leur discrétion leur a permis de conserver une authenticité vraie, de vie et d’environnement. L’archipel n’est pas pour rien classé réserve de biosphère par l’UNESCO. Il n’était bien sûr pas question de snober le splendide domaine naturel de Basse-Terre, ni les lagons de Grande-Terre, et vous aurez tout le loisir de sillonner l’une et l’autre. Mais quel plaisir d’explorer aussi la champêtre Marie-Galante, qui a gardé l’atmosphère et vit au rythme de la culture de la canne à sucre. Partout, il y a des plages magnifiques, des paysages spectaculaires, un accueil gracieux. Et une histoire commune qui justifie, en plus du reste, qu’on ne laisse pas de côté telle ou telle île. Ce serait rogner les plaisirs.

Itinéraire

Suggestion 100% personnalisable selon vos envies
JOUR 1

Vol pour Pointe-à-Pitre - Deshaies (Basse-Terre)

Accueil. Prise en compte de la voiture de location et route pour Deshaies. Installation pour cinq nuits sur le morne Bois d’Inde. L’écolodge est constitué d’habitations de bois d’une rusticité charmante, confortable, que relèvent de vives couleurs. La piscine d’eau de rivière prolonge le salon et la terrasse. La spa bénéficie d’entours boisés et des vertus d’une vigoureuse chlorophylle. Très beau plateau technique et soins tonifiants. D’ailleurs, le bien-être semble aller de soi par ici. Le restaurant contribue à la fête des sens que promet chaque journée. Les ingrédients sont impeccables et travaillés avec une inspiration légère et précise. Lorsque les hôtels guadeloupéens ont parti lié avec la nature, ils sont irrésistibles. La première plage est à un quart d’heure de voiture.

JOURS 2 à 5

Deshaies

A voir - A proximité de l’hôtel, de nombreux sentiers permettent de s’en aller à pied à la découverte de la campagne de Basse-Terre. Le jardin botanique de Deshaies offre lui un spectaculaire concentré de flore tropicale : nénuphars, orchidées, hibiscus, aristoloches, bougainvilliers, fromager, banian, tallipot et palmiers… Dans la grande volière, une gent ailée babillarde et brillamment colorée éblouit les visiteurs. Un peu au nord, la plage de sable roux de Grande-Anse s’étend sur plus d’un kilomètre. A Sainte-Rose, l’écomusée créole et le musée du rhum, racontent la Guadeloupe traditionnelle (on peut y ajouter la maison du cacao à Pointe-Noire). Dans le parc national de Guadeloupe, le volcan de la Soufrière s’élève à 1467 m. On en fait l’ascension à pied - avec simplement une bonne condition physique (et un guide pour avoir accès aux meilleurs itinéraires). Au sommet, le paysage est d’un romantisme austère et brumeux où Pitcairnia bifrons met des flammes rouges. Le littoral et les îlets protégés du Grand Cul-de-sac marin sont remarquables par leur biodiversité. Mangrove de palétuviers ; forêt marécageuse que domine le sang-dragon (Pterocarpus officinalis) ; prairies humides… Et, avec cela, une belle avifaune.

JOUR 6

Deshaies - Sainte-Anne (Grande-Terre)

Route pour Sainte-Anne. Installation pour trois nuits en face de Marie-Galante. Ce qui est bien avec les infinity pools, c’est quand la concordance des bleus floute un peu les limites et que ciel, mer ou piscine, on ne sait plus trop où ça commence et où ça s’arrête. Ici, c’est bien. En contrebas, la plage privée de l’hôtel où l’on descend par les jardins. Les bungalows donnent sur le large. L’intérieur en est blanc, rehaussé de touches colorées ; l’équipement, sobre et d’une élégance fonctionnelle. Le restaurant principal donne du chic aux poissons et aux fruits de mer, il fait merveille avec les langoustes. La table « pieds dans l’eau » n’a pas sa situation pour seule vertu. Par la grâce professionnelle de son personnel, le spa est à la hauteur des principes holistiques qui l’inspirent.

JOURS 7 & 8

Sainte-Anne

La plage de l’hôtel avec sa jetée est aménagée à ravir. Du farniente chaise longue / parasol / cocktail au saut de vague à scooter des mers, en passant par la planche à voile ou la plongée, les activités ou inactivités possibles sont nombreuses et bénéficient du cadre scintillant de la mer des Caraïbes. Aurait-on plaisir à remplir des p’tits trous, le golf de Saint-François en propose dix-huit signés Robert Trent Jones. On peut aussi aller jusqu’à la fameuse pointe des Châteaux, qui semble un doigt tendu tâtant l’eau de l’Atlantique pour en estimer la température. La côte sud de Grande-Terre, en partie protégée par une barrière de corail, est bordée de plages de sable fin où l’esprit paresse prend aisément ses aises.

JOUR 9

Sainte-Anne - Marie-Galante

Rendu de la voiture et traversée pour Marie-Galante. Prise en compte de la voiture de location. Installation pour deux nuits au nord de Saint-Louis, dans une jolie villa sur laquelle se sont penchées les bonnes fées de la tradition antillaise : simplicité, légèreté, aménité, douceur. Chambre, salon et véranda sont tout confort ; cuisine et salle de bain, tout à fait pratiques. On partage la piscine, mais le jacuzzi est privé. Comme le barbecue. Tout autour, un jardin ébouriffé ; à quelques minutes à pied, la plage.de l’anse de Vieux-Fort.

JOUR 10

Marie-Galante

A voir - Marie-Galante, c’est la canne à sucre. Les cent moulins étaient là pour entraîner les broyeuses et extraire de vesou. Les moulins Bézard, Murat et celui de la rhumerie de Bellevue en sont de beaux exemples. Les distilleries de Bellevue (Capesterre), Bielle (Grand-Bourg) et Poisson (Grand-Bourg) produisent d’ailleurs toujours des rhums de grande classe. Un peu partout, des chemins invitent à de très agréables promenades agrestes. Les plages sont un autre point fort de Marie-Galante, dont l’ouverture au tourisme est encore timide : elles sont aussi belles que dans l’océan Indien ou en Polynésie et… désertes, ou presque. Edénique, en plus d’être agricole.

JOURS 11 & 12

Marie-Galante - Pointe-à-Pitre - vol de retour

Rendu de la voiture et traversée pour Pointe-à-Pitre. Transfert à l’aéroport et vol de retour.

A la carte

Avec quelques jours de plus…

Lorsque l’on a commencé à passer d’île en île, pourquoi s’arrêter ? On continue, si on a un peu de temps. Pour comparer, pour ajouter à celles qu’on connaît d’autres perles du collier antillais. On peut aller en Martinique, cela semble même une évidence, aux Saintes, à Saint-Barthélemy, sur la Dominique… Les Antilles offrent une étonnante variété d’atmosphères, de paysages, de visages.
En option

Voguer au couchant

Lorsque le soleil décline à l’horizon, le moment est idéal pour naviguer à la voile le long de la côte. On embarque à Deshaies sur un yacht de 44 pieds et on s’en va sur la mer calme. Du large aussi Grande-Terre est très belle. Le skipper étant écrivain (et lauréat du prix Senghor), les anecdotes ne manquent pas pour illustrer les sites rencontrés, évoquer le passé de l’archipel ou rappeler telle figure haute en couleur de l’histoire maritime des Antilles… Il y a du loup de mer dans l’air du soir. Et une coupe de champagne pour les passagers.
En option

Budget estimé

Selon saison, types d'hébergements et activités
Le budget estimé pour ce voyage est de 2600€ à 3500€/personne.

Parler de prix fixe lorsque l'on évoque un voyage sur mesure a peu de sens. En effet, celui-ci varie suivant de nombreux facteurs (niveau de prestations, période, délai de réservation et bien d'autres encore). Le seul prix exact sera celui de votre devis personnalisé.

Le prix moyen constaté pour ce voyage est de 3000€/personne.
  • Le vol aller-retour pour Pointe-à-Pitre sur compagnie régulière
  • Les taxes aériennes et surcharge carburant
  • L’accueil et l’assistance à l’aéroport
  • Les 10 nuits en villa avec petits déjeuners (5 nuits à Deshaies, 3 nuits à Sainte-Anne et 2 nuits à Marie Galante)
  • La traversée en bateau aller-retour Pointe-à-Pitre / Marie-Galante
  • La location pour huit jours d’un véhicule de catégorie B (Grande-Terre)
  • La location pour trois jours d’un véhicule de catégorie A (Marie-Galante)
  • Le transfert privé port / aéroport de Pointe-à-Pitre
  • Notre service conciergerie sur place
  • Réf: 1318820
    Découvrez tous les services qui vous accompagnent pendant votre voyage.
    Nos experts à votre écoute
    Contactez nos conseillers specialistes pour créer votre voyage sur mesure
    Contactez un spécialiste de la Guadeloupe

    Vous aimerez aussi