Vous aimerez
  • Parcourir le Rajasthan en Royal Enfield : un engin mythique pour une terre de légende
  • Jaipur, Jodhpur, Jaisalmer, la splendeur des cités de l’Inde du Nord
  • Chemins de traverse et grands espaces : une découverte inédite de l’Inde rurale
  • Visites privées, équipe de soutien, conciergerie francophone, mobile local : le service Voyageurs

Contactez un spécialiste Inde 01 84 17 21 64

Vintage on the road

Les Américains ont la Harley, les Indiens, la Royal Enfield. La belle de Madras est née loin de l’Inde, au cœur de l’Angleterre victorienne, à l’aube du XXème siècle : en 1901, Albert Eadie et Robert Walker Smith fabriquent une bicyclette, puis une motocyclette. Bientôt, ils deviennent fournisseurs officiels de l’armée britannique. Les deux guerres mondiales font exploser la demande, Royal Enfield fournit les armées britannique et française. En 1954, l'Inde indépendante choisit la Bullet 350 Royal Enfield pour équiper ses soldats, une usine de montage est implantée à Madras. 15 ans après, les usines britanniques ferment leurs portes face à la concurrence japonaise, et les Indiens sauvent la firme de la faillite.
La Royal Enfield, c’est une moto au design « old school », fabriquée à échelle humaine – les finitions sont manuelles, les réservoirs peints à la main – qui n’a pas changé de design depuis plus de soixante-dix ans. Ses rondeurs vintage séduisent les esthètes européens, son pilotage en douceur en font un engin en phase avec le monde moderne, adapté à l’époque – elle est dotée d’un allumage électronique, pour satisfaire aux normes antipollution. Elle fut la moto des beatniks et des baba-cool, elle est toujours le symbole de la liberté sur les routes indiennes.

Votre voyage

Vous rêvez de tout plaquer, enfourcher une bécane et partir sur la route ? Votre périple s’ouvre à Delhi. Attablés au petit-déjeuner dans une havéli du quartier de Hauz Khas, village arty et rendez-vous des hipsters, vous étudiez votre route. Les miettes d’un muffin « maison » s’égrainent sur la carte du Rajasthan, l’itinéraire se précise. Bientôt, vous chevauchez votre Royal Enfield pour vous fuir le désordre de Delhi, l’effervescence de ses ruelles encombrées de vaches, cochons et rickshaws. Cap vers Jaipur, capitale du Rajasthan, où, au fort d’Amber, les éléphants paradent, maquillés de jaune safran sur les joues, de vert émeraude sur le front, et de bleu Klein sur les ongles. Narlai, Rohet, Osian : de routes de campagne en chemins de traverse, vous découvrez un autre Rajasthan, peu fréquenté des touristes. Sur la route, les couleurs flamboyantes – vert, rouge, jaune, rose – des saris des femmes qui cheminent tranchent avec les horizons du désert. Une halte à Jodhpur – Mehrangarh : forteresse de grès posée sur les hauteurs de la ville, fraîcheur du marbre, délicatesse des motifs persans, et scintillement des éclats de miroirs. Et au pied de la forteresse, Jodhpur, labyrinthe de petites ruelles, se décline en camaïeu de bleu. Jour après jour, vous vous enfoncez dans le désert du Thar, jusqu’à Jaisalmer : la cité caravanière déchue n’a rien perdu de sa splendeur. Façades ambrées rehaussées de mauve, temples jaïn aux effigies souriantes, ruelles étroites encombrées par des vaches ensommeillées. Et la conscience aiguë d’être en un lieu de passage, comme si les caravanes de Perse et d’Asie Centrale y avaient laissé leur empreinte. Et c’est au fil de la route de la soie, celle qu’empruntaient les caravaniers entre Asie centrale à la Chine, que vous poursuivez votre périple, jusqu’à Bikaner, où les temples et palais exhibent leur grès rouge et leur marbre, et Roopangarh, où les forteresses racontent l’époque des rois glorieux qui conquirent la région. Retour à Delhi, la boucle est bouclée.


Côté logistique

Pour entreprendre ce voyage, il faut, bien sûr, être à l’aise sur un deux-roues, et se sentir d’attaque pour de longues heures de route. Mais la conception rustique de la Royal Enfield, son poids plume, sa mécanique très souple lui permettent d’affronter sans problème les routes indiennes. Sa hauteur de selle, plutôt basse, sa légèreté et sa compacité rendent la conduite aisée, et offrent un plaisir de piloter simple. Et en cas de pépin moteur, d’anicroche ou de coup de fatigue, une équipe de soutien suit en voiture votre expédition – pilote de secours, mécanicien, médecin. Présente en cas de besoin, elle sait aussi se faire parfaitement discrète. A Delhi, Jaipur et Jaisalmer, vous êtes accompagnés dans vos visites par un guide privé. Tout au long de votre parcours, nous avons sélectionné de belles adresses dont le grand confort permet de récupérer de la fatigue de la route, et qui prolongent le voyage, en permettant une immersion complète dans la culture du nord de l’Inde : havéli de marchand rajpoute, forteresse du XVIIème, ou camp de toile en plein désert, ambiance safari.
Ce voyage est réalisable entre octobre et mars.

Itinéraire

Suggestion 100% personnalisable selon vos envies
JOUR 1

VOL POUR DELHI

Vol international pour New Delhi. Accueil à l’arrivée, transfert privé et installation pour une nuit dans une rue tranquille du sud de Delhi, dans une haveli intime de cinq chambres seulement. Vous passez cette première nuit dans le quartier de Hauz Khas, cet ancien village entourant un lac, perdu au milieu des quartiers résidentiels du sud de la capitale, transformé depuis les années 80' en quartier de stylistes, artistes, et architectes qui y ont fondé une enclave pleine de charme. A l’intérieur de cette Haveli tout de blanc vêtue, un chaleureux fouillis bohème : artisanat local, plantes vertes, tissus chamarrés, photos aux murs. Un ensemble simple mais convivial.

JOUR 2

DELHI - JAIPUR

Reposés par une nuit réparatrice, rassasié par un délicieux petit-déjeuner fait maison, vous êtes prêts à enfourcher votre Royal Enfield rutilante. L’heure est au départ, direction Jaipur, première perle impériale du Rajasthan. En quittant la capitale de l'Inde, les façades modernes se succèdent aux bâtiments historiques en une enfilade de quartiers hétéroclites, un fourmillement incurablement bricolé. Vous slalomez entre les tuk-tuks et sautillez sur le pavé des ruelles de Old Delhi. Soulagement une fois sortis du chaos de la ville ; sur les premiers kilomètres d’une autoroute en bon état, vous vous familiarisez avec cet engin de légende. Vous traversez l'Etat Haryana avant de pénétrer dans le Rajasthan – le pays des rois – au cœur d'un paysage de plus en plus minéral. En chemin, vous pouvez faire halte dans la « ville de la victoire », Fatehpur Sikri. Levez la tête, la porte de la mosquée fait 50 mètres de hauteur ! A l’approche de la ville rose, la roche et le sable prédominent parmi les matériaux de construction. Jaipur accueille les nouveaux arrivés par un gigantesque monument de grès rose : Hawa Mahal, le palais des vents, qui rappelle les maisons de pain d’épice d’Hansel et Gretel, aux jolis balcons ciselés. Installation pour deux nuits dans une maison de plaisance aux murs de pierre rouge, au cœur d’un grand jardin des Aravalli Hills. La décoration a recours au répertoire traditionnel du Rajasthan avec, un peu partout, des motifs équestres rappelant que le propriétaire des lieux est joueur de polo. Les chambres sont confortables, spacieuses ; les salles de bain très convenables. Le bar est meublé en Chesterfield, very British donc. Au restaurant, des buffets permettent de se restaurer à sa convenance. Après une première longue journée de route et de visites, on ne boude pas l’appel de la piscine.
Au programmeLa visite privée du Fort d’Amber, où les éléphants maquillés de jaune safran sur les joues, vert émeraude sur le front et bleu Klein sur les ongles, paradent jusqu’à la grande cour des écuries. Construite à la fin du XVIème siècle au-dessus du lac Maota (au centre duquel est un ravissant jardin), cette colossale forteresse de style hindou est exceptionnelle par la puissance qu’elle exprime et par la délicatesse de ses travaux d’art. On verra par exemple le splendide Sheesh Mahal, le palais des miroirs, le subtil bas-relief de marbre de la Fleur magique, et le Man Singh Palace, qui renferme 12 passages secrets menant aux appartements des favorites. La visite est menée par un guide privé anglophone.

JOUR 3

JAIPUR

Bourdonnante ville d’histoire et de légendes fastueuses, Jaipur dévoile une ambiance unique et chaleureuse. Capitale du Rajasthan, c’est une cité aux avenues rectilignes bordées de bazars, théâtre d'une vie trépidante. Fondée au Xème siècle, la ville rose gagna ses heures de gloire sous le règne des Moghols, et principalement grâce à Jai Singh II, qui fit construire, au début du XVIIIème siècle, le City Palace et l’observatoire astronomique. Quant à la couleur, elle a été généralisée au XIXe siècle : le Maharajah Ram Singh II fit badigeonner les murs de rose, symbole de bienvenue, à l’occasion de la visite du Prince de Galles. Celui-ci ne vint jamais, mais le rose est resté. Jaipur est également la ville pour faire ses achats dans le Rajasthan, entre bazars et boutiques tendance, artisanat, tissus, vaisselle.
Au programmeLa visite privée du City Palace et de l’observatoire astronomique de Jaipur. La ville dévoile ses trésors au fil de la visite de quelques incontournables tels le City Palace, gigantesque édifice dont certaines parties sont occupées par l’actuel maharaja et l'observatoire de Jaipur, le Janta Mantar, qui abrite du plus grand cadran solaire au monde, en forme d'escalier ; construit au XVIIIème siècle, classé au patrimoine mondial de l'Unesco. Cette visite est menée par un guide anglophone.

JOUR 4

JAIPUR - NARLAI

Il est temps de rattacher ses cheveux sous son casque et de repartir, vrombissant, sur les routes rajpoutes. Les bras tendus sur le guidon, vous filez vers Narlai. Montagnes parsemées de végétation, étendues arides, petits villages campagnards, vous prenez une tangente peu fréquentée. Petite bourgade du Rajasthan, Narlai est un condensé d’authenticité apprécié par les voyageurs adeptes des sentiers bien peu battus. Son fort et ses temples animent une cité des plus paisibles. Pour admirer un joli coucher de soleil, on grimpe les 700 marches de la colline de l’éléphant, surplombant le village, les forêts, les lacs, tout ce qui constituait autrefois le territoire de chasse des Maharajahs de Jodhpur. Installation pour une nuit dans une authentique résidence de campagne, construite entre grottes et collines rocailleuses. Dans cette superbe petite forteresse datant du XVIIème siècle, vous êtes accueillis avec tout le charme traditionnel rajpoute. Son architecture, parfaitement préservée, est un très bel exemple de l’élégance des constructions rajpoutes de l’époque. Une trentaine de chambres s’articulent autour de cours intérieures fleuries ; une piscine se cache au cœur de jardins murés ; le soir, on prend un verre dans une entrée éclairée à la lampe à huile, dans une atmosphère romantique et feutrée. Si le temps le permet, ne pas hésiter à demander de dîner à la belle étoile. Autour du village, les léopards rôdent. On le sait, on frissonne.

JOUR 5

NARLAI - ROHET

Il faut prendre des forces pour la route. Ne snobez pas la délicieuse omelette Masala et le porridge très british que le personnel de l’hôtel vous a préparés en cuisine. Pour gagner Rohet en effet, il faut compter une petite journée de route. Une longue portion de trajet donc, à travers les vastes étendues semi-arides du Rajsthan, mais à l’arrivée aux abords du lac qui abreuve le village, quel enchantement ! Au sud de Jodhpur, ce petit village du Rajasthan dévoile un visage traditionnel de l’Inde. On observe ici des techniques agricoles ancestrales. On est invité, parfois, à pénétrer au sein des maisons des villageois, des hommes en turban et des femmes à la peau caramel, tannée par le travail de la terre. En plein cœur du désert du Thar, installation pour une nuit dans un magnifique château reconverti, vieux de 350 ans, perché votre adresse est perchée au sommet d'une dune ; une très belle propriété aux couleurs de sable inspirée de l’architecture rurale de l’ouest du Rajasthan - murs enduits à la chaux, décorés de jolies fresques colorées, angles doux, alcôves et cheminées. L’inspiration, l’aménagement, le mobilier et les objets qui l’habitent viennent tous de la région. Les intérieurs déclinent les couleurs, les motifs des portes, les têtes de lits sculptées et les manteaux de cheminée en pierre incrustée de petits miroirs rajasthani. D’épais tapis tissés à plat selon la tradition des « dhurries » réchauffent les sols. Le dîner est servi sous les arbres autour de la piscine, mais vous pouvez demander que l’on vous dresse une table sur la terrasse qui surplombe le lac.

JOUR 6

ROHET

Votre adresse constitue un point de départ pour comprendre l'histoire très riche de la région et découvrir son patrimoine naturel. De balades à cheval en cours de cuisine en passant par des pique-niques royaux, vous aurez mille occasions de savourer l'art de vivre de Rohet. Vous pouvez aussi décider de goûter aux plaisirs de ne rien faire dans un endroit ravissant. Une incursion dans l'Inde raffinée et hospitalière, pleine de surprises.

JOUR 7

ROHET - OSIAN

Ce tronçon de la route n’est pas trop long, 3-4h d’une traite, ce qui vous permet de descendre de votre moto et de visiter en chemin la somptueuse ville bleue de Jodhpur, ses palais mirifiques, gigantesques, ses impressionnantes forteresses, ses ruelles étroites, ses points de vue plongeants sur l’étendue infinie de ses maisonnettes bleues. Une soixantaine de kilomètres plus au sud, vous parvenez à Osian, une petite oasis dans le désert de Thar, concentré de temples et d’autels sacrés aux yeux des Jains et des Hindous. On dit la ville vieille de plusieurs siècles, ancienne plaque tournante commerciale sur la route de la soie avant d’être attaquée par les armées de Muhammad de Ghor en 1195. Depuis les hauteurs du temple Sachiya Mata, la vue aérienne sur les dunes de sable blond qui encerclent le village est majestueuse. Le périple prend un tour plus aventurier alors que vous posez vos malles et garez vos engins pour une nuit dans un camp de toile, ambiance safari, en plein désert. La piste poussiéreuse et rouge débouche sur une vaste enceinte de brique carmin qui encercle plusieurs jolies tentes blanches, plantées à même le sable. Un intérieur confortablement aménagé, une petite terrasse de pierre, quelques transats, une bougie pour le soir, un grand braséro, l’atmosphère s’imprègne de romantisme et de nostalgie. Vous faites une infidélité à votre Royal Enfield et sautez à bord d’une jeep, à l’assaut des dunes de sable qui vous entourent.

JOUR 8

OSIAN - JAISALMER

Un peu plus de 4h de route, à travers de vastes étendues arides, vous séparent de la splendide ville de Jaisalmer. Installation pour deux nuits dans une adresse surprenante, située à 200m du fort de Jaisalmer : un boutique hôtel au design italien contemporain et sophistiqué en plein désert. Un vent de modernité soufflant sur un périple au cœur de l’héritage culturel de l’Inde. Une belle terrasse ouvre sur une vue imprenable, qui englobe le fort, les toits de la ville, la campagne environnante. On s’attable ici pour déguster la cuisine végétarienne, indienne ou italienne, servie par l’hôtel. Les cinq chambres sont élégantes : un camaïeu de couleurs douces et chaudes, des tapis artisanaux, de belles têtes de lit en bois, un style contemporain qui ne dépareille pas avec les vues sur le fort et sur la ville.

JOUR 9

JAISALMER

On tombe facilement sous le charme de Jaisalmer, la « cité d’Or ». Splendide cité caravanière du désert du Thar, Jaisalmer a longtemps pratiqué l’import-export et cette activité se lit encore dans les entrepôts et les havélis que firent édifier les entrepreneurs du XVIIIe siècle. La communauté jaïniste de la ville y a élevé de beaux temples dédiés aux Tirthankara, les maîtres de l’illumination.
Au programmeLa visite de la ville, en privé. On contemple le lac Gadisar, un réservoir artificiel construit par Raja Rawal Jaisal, le premier souverain de la ville ; on admire qu’en des temps aussi anciens, les techniques d’urbanisme eussent été si pointues. Dans la ville basse, les havélis, demeures des marchands d’épices, de dattes, d’opium et d’indigo au temps du faste et de l’opulence, sont ornées d’arcades et de jalousies : de la dentelle taillée dans la pierre blonde. Façades ambrées rehaussées du mauve, turquoise ou vert dont sont peints les portes et les volets, temples jaïn aux effigies souriantes, ruelles étroites encombrées par des vaches ensommeillées. Et au-delà de la beauté, cette ambiance singulière, celle d’une forteresse érigée au XIIème siècle sur une colline au milieu de nulle part, oasis aux confins du monde. On respire l’air d’antan au marché de Manak Chowk, on se souvient de l’époque où Jaisalmer était une halte commerciale de taille sur la Route de la Soie. Cette visite de 5h est accompagnée d’un guide anglophone privé.
Au programmeLes cénotaphes de Bada Bagh. Les cénotaphes royaux, monuments funéraires dont le plus ancien date du XVIème siècle, se situent à 20mn de route de Jaisalmer. Sorte de pavillons surmontés d'un dôme, fichés en haut d’une colline rocailleuse, ces tombeaux vides, typiques de l’architecture hindoue de la région, furent construits en hommage à la dynastie Bhatti. Ils sont ornés de stèles représentant chaque défunt à cheval et sa femme debout. Ici, pas de boutique souvenir, pas de file de touristes, l’endroit est désert, il y règne un calme centenaire. Le coucher du soleil sublime toutes les nuances de couleurs, c'est le moment idéal pour cette découverte. Cette visite d'environ 3h est menée par un guide privé anglophone.

JOUR 10

JAISAlMER - BIKANER

5h de route vous séparent de Bikaner, votre prochaine étape sur ce pèlerinage le long de la route de la soie. Vous empruntez les mêmes pistes que les caravanes d’autrefois qui reliaient l’Asie centrale à la Chine. Bikaner fut l’un des anciens grands royaumes du désert du Rajasthan, et l’artisanat y est toujours très présent. Lors d’un séjour à Bikaner, impossible de rater la visite de l’imposant Fort de Junagarh, construction massive protégée par un immense rempart à l’intérieur duquel on trouve une quarantaine de palais rivalisant de richesses ornementales et artisanales. Les couleurs sont chatoyantes. Le jaune, l’ocre, l’or et le rouge dominent. A découvrir aussi : le majestueux Palais de Lalgarh, qui abrite aujourd’hui un hôtel et un musée. A 30 kilomètres de Bikaner, ne pas manquer la visite du temple de Karni Mata. On fait ici semblant de ne pas s’étonner des milliers de rats qui prolifèrent : ils y sont vénérés. Installation pour une nuit au bord du Lac Gajner. Sur les eaux tranquilles se reflète un magnifique palais de grès rouge qui fut, au temps du Raj britannique, le rendez-vous de chasse le plus couru du pays. Dans les chambres, lits de fer forgé, ventilateurs à palmes au plafond, hautes commodes de bois ancien, cheminées en marbre surplombées de miroirs dorés et papiers-peints fleuris se conjuguent pour une ambiance campagnarde traditionnelle chaleureuse. Le soir, le dîner est servi sur la terrasse donnant sur le lac, éclairée par de hauts chandeliers posés sur des nappes pourpres. Le matin, gazelles et chacals viennent boire. Les oiseaux cherchent pitance à petit pas. Cette quiétude est un privilège.

JOUR 11

BIKANER - ROOPANGARH

Compter environ 5h30 de route pour cette étape, vous menant au cœur du Rajasthan. Installation pour une nuit dans une ancienne forteresse. Véritable sentinelle perchée sur sa colline, surplombant un axe stratégique de la route marchande qui menait jusqu’au lac salé de Sambhar, elle surveille le temps qui passe depuis près de 350 ans. Chaque pierre raconte une histoire de l’époque des rois glorieux qui conquirent cette région du Rajasthan. Parmi les 20 chambres, de nombreuses immenses suites royales. Le descendant de la famille royale, Brajraj Singh, a reconverti la maison de ces illustres ancêtres en hôtel, préservant tout son héritage avec le plus grand soin.

JOUR 12

ROOPANGARH - DELHI

Le route est longue jusqu’à Delhi, un peu plus de 7h de trajet. A l’arrivée, l’effervescence de Old Delhi vous requinque et vous infuse toute sa folle énergie.
Au programmeLa visite de Old Delhi en privé avec un guide. Vous lui êtes reconnaissants de vous mener à travers le dédale inextricable des ruelles étroites et encombrées de cet immense quartier traditionnel de la capitale. Vous visitez sa grande mosquée, qui peut accueillir près de 25,000 fidèles ; le bazar de Chandni Chowk, véritable fourmilière de couleurs et de senteurs et le Raj Ghat, mémorial du Mahatma Gandhi.

JOUR 13

VOL DE RETOUR

Après une dernière nuit dans la jolie Havéli que vous aviez découverte en début de ce voyage – il y a si longtemps déjà il vous semble – fourbus mais heureux, vous faites un adieu à votre fidèle destrier, votre Royal Enfield. Votre chauffeur vous ramène à l’aéroport à temps pour votre vol de retour.

A la carte

Relever un défi de taille : la Transhimalayenne

Vous rêvez des vertigineux sommets enneigés himalayens et du défi ultime pour tout biker digne de ce nom ? Prolongez votre périple de deux semaines et suivez la mythique route transhimalayenne. Ouverte six mois par an en été, elle vous mène jusqu’au Ladakh à travers des paysages lunaires, peuplés seulement de troupeaux de chèvres et de yak, par-delà le col carrossable le plus haut du monde (5370 mètres). Sans doute le plus beau raid moto possible : un road trip intense, sur un itinéraire exigeant, perché à des milliers de mètres d’altitude au cœur de paysages époustouflants, grandioses et intacts.
En option - 15 jours

Budget estimé

Selon saison, types d'hébergements et activités
Le budget estimé pour ce voyage est de 9200€ à 11500€/personne.

Parler de prix fixe lorsque l'on évoque un voyage sur mesure a peu de sens. En effet, celui-ci varie suivant de nombreux facteurs (niveau de prestations, période, délai de réservation et bien d'autres encore). Le seul prix exact sera celui de votre devis personnalisé.

Le prix moyen constaté pour ce voyage est de 10000€/personne.
  • Le vol international sur compagnie régulière
  • Les taxes aériennes et surcharge carburant
  • La neutralité carbone intégrale par absorption des émissions de co2 de votre voyage (par le biais de notre Fondation Insolite Bâtisseur Philippe Romero)
  • L’accès au salon Air France de l’aéroport Charles de Gaulle
  • L’accueil francophone et l’assistance bagages à l’aéroport de Delhi
  • Les transferts privés mentionnés au programme
  • La location d’une moto Royal Enfield de 500cc, équipement et essence compris
  • L’équipe de soutien comprenant mécanicien, médecin, pilote et le véhicule d’assistance
  • Les 2 nuits à Delhi, en chambre double, avec demi pension incluse
  • Les 2 nuits à Jaipur, en chambre double deluxe, avec demi pension incluse
  • La nuit à Narlai, en chambre double, avec demi pension incluse
  • Les 2 nuits à Rohet, en chambre double super deluxe, avec demi pension incluse
  • La nuit à Osian, en tente double, avec demi pension incluse
  • Les 2 nuits à Jaisalmer, en chambre double deluxe, avec demi pension incluse
  • La nuit à Bikaner, en chambre double deluxe, avec demi pension incluse
  • La nuit à Roopangarh, en chambre double, demi pension incluse
  • La demi-journée de visite du Fort d’Amber et de ses environs, en privé
  • La demi-journée de visite du City Palace et de l'observatoire astronomique de Jaipur, en privé
  • La demi-journée de visite de Jaisalmer, en privé
  • La visite des cénotaphes de Bada Bagh, en privé
  • La visite de Old Delhi, en privé
  • Notre service conciergerie sur place
  • Réf: 1480210
    Nos experts à votre écoute
    Contactez nos conseillers specialistes pour créer votre voyage sur mesure
    Contactez un spécialiste de l'Inde