Vous aimerez
  • Voyage en train puis road-trip, pour goûter aux saveurs de la nouvelle cuisine scandinave
  • De Copenhague à Göteborg et jusqu'au Bohuslän, nature grand format et lifestyle scandinave
  • Restaurants pionniers de la nouvelle cuisine, balade foodie, journée dans les îles Väder, c’est prévu
  • Neutralité carbone intégrale, appli smartphone & bonnes adresses, concierges sur place : les + Voyageurs

Contactez un spécialiste Danemark 01 83 64 79 47

A la rencontre de la nouvelle cuisine scandinave

Dans les guides spécialisés et sur les réseaux sociaux, les chefs scandinaves apparaissent de plus en plus souvent au premier rang de la gastronomie mondiale. Il se passe quelque chose entre mer du Nord et Baltique. Quelque chose qui ne concerne pas seulement quelques tables d’excellence, mais toute une façon d’envisager l’art de se nourrir. Une petite révolution culinaire et culturelle. Ce voyage vous invite à le constater de vos propres papilles, des tables patentées aux food trucks et aux marchés de producteurs bio. Pour ce faire, on atterrit à Copenhague. La capitale danoise met en résonance tous les domaines créatifs :
urbanisme, mode, beaux arts, design, cuisine, etc. Ce qui en fait l’une des plus stimulantes métropoles d’Europe. La Petite Sirène ne somnole pas sur son rocher. Göteborg entend n’être pas en reste. Elle pêche dans les mêmes eaux et participe tous azimuts au renouvellement. Ensuite, dans le Bohuslän, à Fjällbacka et jusqu’à l’archipel des Väder, journées au grand air : la rencontre de la roche et de la mer, et la lumière composent dans cette région des paysages envoûtants. Et on n’y a pas son pareil pour accommoder les langoustines ! Au demeurant, il n’y a pas lieu d’opposer ici et de façon trop tranchée milieux naturels et urbains, tant les villes de Scandinavie intègrent les problématiques vertes et évitent l'excès de béton. Peut-être faut-il y voir la clé de la délicatesse de l'art de vivre scandinave...

Votre voyage

La liaison ferroviaire entre Copenhague et Göteborg permet d’emprunter le pont spectaculaire de l’Oresund. Et l’itinéraire Göteborg-Fjällbacka, parcouru au volant d’une voiture, traverse les ravissants paysages du Bohuslän. Vos déplacements ne sont en aucun cas les angles morts du voyage. Ils donnent à voir. A Copenhague comme à Göteborg, vos hôtels illustrent le lifestyle de villes sur la brèche : confort, positionnement eco-responsable, caractère urbain à sensibilité green. Et design toujours. Votre home sur le port de Fjällbacka fait de l’esprit province un véritable art de vivre. Trois hôtels donc qui ne vous laisseront pas indifférent. Trois expériences gastronomiques vont avec. Un restaurant choisi avec soin pour le savoureux témoignage qu’il rend à la nouvelle cuisine scandinave, et en un second, marin, seul de son espèce sur un archipel du Skagerrak. A Göteborg et au large du Bohuslän, votre table est réservée. A cela, s’ajoute une tournée des spots bons becs les plus courus de Copenhague, avec un guide privé francophone. Une journée dans l’archipel occidental des Väder est aussi inscrite au programme. Deux jours à chaque endroit permettent de goûter à tout sans se bousculer, et de profiter en hédoniste serein de ce qu’offrent les villes et le littoral de l’apanage de Bohus. Et bien sûr, pour toute envie soudaine ou tout imprévu en cours de voyage, vous disposez des coordonnées de nos concierges francophones.

Itinéraire

Suggestion 100% personnalisable selon vos envies
JOUR 1

Vol pour Copenhague

Vol international puis installation pour deux nuits dans le centre de Copenhague, au sein d’une adresse urbaine à l’esthétique contemporaine, malgré sa façade classique en pierre de taille. A l’intérieur, c’est ravissant, bien agencé, on s’y sent bien. On apprécie particulièrement le petit-déjeuner et ses produits bio, et la grande sensibilité de l’hôtel au respect de l’environnement : très Copenhague !

JOUR 2

Copenhague

Un quartier latin comme à Paris ? Oui, le Latinerkvarteret, et pour la même raison : au Moyen Âge, les étudiants potassaient là dans la langue de Cicéron. De l’hôtel, dix minutes de promenade conduisent aux jardins de Tivoli où l’on peut dévaler les fameuses montagnes russes de Daemonen. On ne manque pas non plus le château de Christiansborg (1733-1928) où siègent le parlement et la Cour suprême, et le Kastellet, citadelle en étoile construite par Henrick Ruse en 1622. A l’est du port, le paysage appartient désormais à Christiania, un quartier investi en 1971 par des groupes alternatifs qui en firent la Ville Libre de Christiania - un statut toujours en vigueur. Côté musées, le Statens Museum for Kunst est d’une richesse étourdissante, et abrite entre autres "Dos d’un tableau" de Cornelis Norbertus Gysbrechts (1670), maître du trompe-l’œil. Le Designmuseum Danmark expose quant à lui de fascinants objets d’art et d’artisanat, et même du design industriel. Enfin, on n’oublie pas les maisons colorées des quais de Nyhavn, dont celle d’Andersen ; la flèche de la Vor Frelsers Kirke (1695-1752) avec son escalier extérieur, le quartier branché de Vesterbro, les boutiques de créateurs, les restaurants.
Au programme - Une balade gourmande dans Copenhague en privé, qui débute avec une évidence : les halles de Torvehallerne, LE temple culinaire de la capitale. On peut y acheter - et y goûter - de délicieux poissons fumés et marinés, comme le célèbre hareng, des charcuteries et fromages artisanaux, du cidre, du nectar de fruits nordiques… et bien d’autres mets plus ou moins curieux. On se rend ensuite dans la rue de Jaeggersborggade, dans le quartier animé de Norrebro. Ici s’exprime l’avant-garde de la cuisine danoise, dans des restaurants conceptuels, des microbrasseries, des ateliers de production... On fait la connaissance de chefs, producteurs et entrepreneurs de la nouvelle cuisine nordique, qui remet au centre de la table les produits scandinaves traditionnels.
En option - Un dîner au restaurant Höst, menu dégustation en trois services.

JOUR 3

Copenhague - Göteborg (Suède)

Train pour Göteborg. Installation pour deux nuits au nord du pont Vasa. La façade mauve surprend et annonce d’autres étonnements chromatiques à l’intérieur. La décoration pourrait verser dans l’éclectisme mais elle maintient avec brio une certaine unité, malgré des éléments vintage et contemporains. Les chambres vous accueillent dans d’excellentes conditions de confort urbain : connexions indispensables, mobilier bien calibré, le tout relevé de notes glamour soft. Sur la terrasse, on prend l’air, un verre de vin ou un café. Le bar ne ferme pas. Il sert de petites assiettes au goût d’Italie.
Déjà prévue - La réservation d'une table au restaurant Bhoga. Des coulisses bien ordonnées sont gage d’un bon spectacle. Derrière le fourneau des chefs Gustav Knutsson et Niclas Yngvesson, il y a les relations qu’ils entretiennent avec leurs fournisseurs : tout en découle. La virtuosité des toques joue sur des ingrédients impeccables. Et les assiettes retiennent dans leur composition à la Miro des bouquets de saveurs intenses. Une très belle introduction à la nouvelle cuisine suédoise.

JOUR 4

Göteborg

Pour reprendre les choses où on les a laissées la veille, le Feskekôrka, le marché au poisson, semble tout indiqué. Pour le brillant des écailles et le lustré des carapaces, mais aussi pour une architecture néogothique remarquable (1874). A midi, vous retrouvez les harengs sur Magasinsgatan, et sur le pouce. Le bâtiment modern style nordique (Carl Westman, 1916) du Röhsska Museum, abrite d’importantes collections d’art décoratif suédois, européen et extrême-oriental. Lorsqu’il a édifié Lilla Bommen entre 1986 et 1989, l’architecte Ralph Erskine a donné à Göteborg un emblème instantané : le "rouge à lèvre" appartient à l’identité de la ville. Un port vivant, jeune, alerte, industrieux, mais fier aussi de son héritage, se révèle au promeneur. Les haltes - café, food truck, boutique, galerie - donnent à la journée son tempo. On n’hésite pas à passer la soirée en compagnie de la nouvelle génération active de Göteborg, au comptoir d’un bar à vins naturels ou dans une microbrasserie branchée.

JOUR 5

Göteborg - Fjällbacka

Prise en charge de la voiture de location et route pour Fjällbacka (1h50), à travers les paysages de roche et d’eau du Bohuslän. Sur les berges, des petites maisons multicolores comme une poignée de bonbons acidulés ; dans le dédale de chenaux, formé par la compénétration de la terre et de la mer, des bateaux de pêche ; sur le tout, les éclats de lumière que laissent percer des nuages gyrovagues. Installation pour deux nuits sur le port. Façade de bois rouge, intérieur balançant entre cosy nordique et balnéaire septentrional, la maison concentre le charme suédois. Vous vous sentez bien, bien à la salle à manger, bien sur la terrasse à regarder les mouettes sur Valön, quelques centaines de mètres au large. L’été, un restaurant où les crustacés se taillent la part du lion s’ajoute à l’auberge de tous les jours.

JOUR 6

Fjällbacka

Au programme - Journée aux îles Väder. Au large de Fjällbacka, dans le détroit du Skagerrak, l’archipel granitique des Väder convie à de grands bols d’air et à la confrontation avec le large. Vous prenez le bateau pour vous rendre sur cette finis terrae suédoise. A l’approche, l’embarcation pique souvent la curiosité des phoques qui habitent le coin. Autres hôtes de ces lieux, le labbe pomarin, le cormoran huppé ou le guillemot à miroir se rencontrent régulièrement au cours des promenades. L’air marin et le milieu préservé ont un effet énergisant que ressent rapidement le visiteur : il allait bien, il va mieux. Un restaurant est établi à Väderöarna, on va donc y déjeuner iodé. Si proches encore de leur milieu naturel, les fruits de mer ont une espèce de limpidité, un naturel gustatif incomparable.

JOUR 7

Fjällbacka - Göteborg - Vol retour

Route pour l’aéroport de Göteborg et restitution de la voiture. Vol retour.

A la carte

Un dîner au restaurant Höst

Avec des murs de brique écrue, du bois naturel, un mobilier léger, du lierre, la salle a quelque chose d’une idylle campagnarde. Trois services, accompagnés chacun d’un verre de vin. Le chef prend aux saisons et à la tradition culinaire de son pays ce qu’il lui faut pour préparer des plats contemporains exprimant une imagination vive, un sens juste du moment et le goût de l’harmonie naturelle. Au grand plaisir des convives.
En option

Budget estimé

Selon saison, types d'hébergements et activités
Le budget estimé pour ce voyage est de 1900€ à 2300€/personne.

Parler de prix fixe lorsque l'on évoque un voyage sur mesure a peu de sens. En effet, celui-ci varie suivant de nombreux facteurs (niveau de prestations, période, délai de réservation et bien d'autres encore). Le seul prix exact sera celui de votre devis personnalisé.

Le prix moyen constaté pour ce voyage est de 2000€/personne.
  • Le transport aérien international sur compagnie régulière
  • Les taxes aériennes et surcharge carburant
  • Les billets de train Copenhague-Göteborg, en seconde classe
  • La neutralité carbone intégrale par absorption des émissions de co2 de votre voyage (par le biais de notre Fondation Insolite Bâtisseur Philippe Romero)
  • La location de voiture pour 3 jours au départ de Göteborg
  • Les 2 nuits à Copenhague, en chambre double avec petit-déjeuner
  • Les 2 nuits à Göteborg, en chambre double avec petit-déjeuner
  • Les 2 nuits à Fjällbacka, en chambre double avec petit-déjeuner
  • La balade gourmande à travers Copenhague, avec guide privé francophone
  • Le dîner au restaurant Bhoga : menu dégustation de saison de 7 plats
  • La traversée aller-retour en ferry pour les îles Väder et le déjeuner
  • Nos services conciergerie sur place
  • Le wifi gratuit pendant votre voyage : un mini routeur international remis avant le départ, permettant de connecter jusqu’à 5 terminaux simultanément
  • Un service de navigation GPS accessible depuis l'application Voyageurs du Monde, chargé avec votre parcours, les coordonnées de vos hôtels et bonnes adresses
  • Réf: 1532072
    Nos experts à votre écoute
    Contactez nos conseillers specialistes pour créer votre voyage sur mesure