Vous aimerez
  • Savourer le charme tropical de cocons de luxe signés Coppola
  • Jouer les robinsons chic en tête-à-tête avec la nature belizienne, exubérante et généreuse
  • Plongée sur le récif de corail et découverte de la culture garifuna à Punta Gorda, déjà prévu !
  • Appli smartphone, salon Air France à Roissy, conciergerie francophone, les plus Voyageurs

Contactez un spécialiste Belize 01 70 38 01 48

Belize : la côte et la forêt

Après un stop à Atlanta, Géorgie, on s’envole pour le Belize, l’autre pays maya - au-delà du Mexique et du Guatemala. Le voyage s’articule en trois grandes étapes. Le parc naturel Mountain Pine Ridge d’abord, dans le centre du pays : premier lodge Coppola, plongé dans la forêt primaire bélizienne. Le dépaysement est total, les cabanas semblent flotter entre ciel et terre, bleu et vert absolus... Dans ces thébaïdes, si protégées du monde, on cultive l’art d’étirer le temps à l’infini. Halte suivante à Punta Gorda, tout au sud, où port de pêche et effluves marins, culture garifuna et vestiges mayas de Nim Li Punit, plantation de cacao et rythme de la punta esquissent un portrait de l’identité bélizienne.
Pour filer l’aventure tout en « luxe, calme et volupté », escale au Turtle Inn, autre propriété des Coppola aménagée sur le cordon littoral au nord du village écolo de Placencia. Bonheur de vivre entre mer et lagune avec, au large, une barrière de corail inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco. On embarque sur un bateau, point de départ d’une plongée, tuba ou bouteilles, sur des sites dévoilant une richesse naturelle étourdissante de beauté. En lieu et place de milieux marins raréfiés auxquels on est désormais habitué, une générosité de formes et de couleurs si dense qu’elle fait briller l’œil…Nul doute que si le Belize se mesurait à la somme des émotions qu’il suscite, il serait big.

Votre voyage

On pose ses valises dans les lodges Coppola comme le réalisateur et les siens le font, de temps en temps. Le plaisir y est rodé par le maestro en personne. Le Blancaneaux Lodge, à Mountain Pine Ridge, et le Turtle Inn, à Placencia, sont ainsi, ils ont un esprit, et un esprit famille. Où beauté et simplicité se retrouvent, là dans des cabanas perchées dans la montagne au cœur du pays, ici sur la côte caraïbe, avec la mer pour seul vis-à-vis. Et, si la tentation d’une expérience Robinson chic ultime venait à vous, nous pourrions peut-être vous organiser un séjour à Coral Caye, Coppola toujours, un îlot aux allures de mirage, posé là, à 10 km au large de Placencia, si proche, si loin... Quant à votre hôtel de Punta Gorda, qui ne fait pas partie des lodges Coppola, il ne dépare pas, dévoilant à ses visiteurs une perspective saisissante sur le vert des montagnes. Là, justement, nous avons prévu de vous faire accompagner dans la découverte des alentours. La plongée tuba sur le récif de Silk Caye est elle aussi en compagnie, pour des raisons logistiques et d’orientation naturaliste. Le cadre de transport est en place : véhicules ad hoc et avions taxis. Pour le reste, vous présidez seul à votre destinée tropicale. Avec trois journées à chaque étape, vous pouvez multiplier les explorations ou voler quelques heures de farniente. Et si, en cours de route, une envie nouvelle ou un léger contretemps survenait, vous disposez pour y répondre des coordonnées de notre service conciergerie sur place. L’inattendu est précisément sa raison d’être.

Itinéraire

Suggestion 100% personnalisable selon vos envies
JOUR 1

Vol pour Atlanta

Nuit dans les environs de l’aéroport, dans un hôtel moderne et fonctionnel : chambres correctes, restauration 24h/24 et salle de gym idem. Etape technique.

JOUR 2

Atlanta - Belize City - Moutain Pine Ridge

Vol pour Belize City. Transfert à la Mountain Pine Ridge Reserve et installation pour trois nuits dans un domaine où les Coppola ont longtemps passé des vacances en famille. L’hôtel en a gardé une atmosphère sophistiquée en ne sacrifiant rien des attributs bohême chic – comme l’atteste le hamac, symbole d’un lâcher-prise insouciant. Les petites maisons sont enfouies sous une végétation exubérante. Bois d’Amérique et d’Asie leur donnent un esprit de chalet tropical. L’élégance étant le reflet du soin apporté à l’équilibre des lieux - du cadrage serait-on tenté de dire - et aux détails. De beaux huipils sur les murs rappellent l’enracinement maya. Aux délices d’une nuit de repos répondent ceux du jour, comme la table, que l’on choisira italienne ou d’inspiration bélizienne – toutes deux proposent une cuisine fraîche, aux prises avec son temps et alimentée par les meilleurs produits locaux. Changement de cap avec le spa, sous influence asiatique, ce dont nul ne songe à se plaindre. Des leçons de yoga sont proposées aux hôtes, un délassement que l’on complète à l’envie de quelques brasses dans la piscine. La rivière qui longe Blancaneaux Lodge cascade, puis laisse glisser des eaux paresseuses. En aval de la chute, un kiosque palapa permet de se plonger dans une contemplation héraclitéenne, cocktail en main.

JOURS 3 & 4

Mountain Pine Ridge

Tout autour de l’hôtel, une fière fôret de Pinus Caribaea, pins caractéristiques de la végétation de la réserve. Des nuances de vert piquées d'orchidées colorées, dont on peut faire la découverte lors de randonnées botaniques. Il est aussi possible de rencontrer certaines espèces comme le tapir de Baird ou le coati à nez blanc, le toucan à carène,identifiable par son bec aux couleurs pop. Lorsque l’on quitte l’hôtel, c’est pour randonner, à pied, à vélo ou à cheval. Les hauts et les bas du paysage réservent de magnifiques surprises. Ils mettent en contact avec ce que les Mayas ont connu dès longtemps et que les premiers Européens dans la région ont vu.

JOUR 5

Mountain Pine Ridge - Placencia - Punta Gorda

Transfert à l’aérodrome de Placencia et avion taxi pour Punta Gorda. Transfert et installation pour trois nuits au-dessus de la forêt tropicale et du Rio Grande. Le lodge dépend d’une exploitation agricole, qui fournit au restaurant 70% de ses ingrédients. Les suites, posées autour de la piscine à débordement comme autant d’invitations à passer de l’un à l’autre, intérieur-extérieur,cocon doux et spacieux donnant, par jeu de baies vitrées, sur les entours de la nature. Il y a à tout cela un petit côté observatoire, comme si la nature se déployait jusque dans la chambre - les salles de bain elles-mêmes donnent des points de vue sur la jungle. Le petit déjeuner est à signaler : tortillas du jour, œufs de la basse-cour et feuilles de manioc. Roots. La cuisine d’ailleurs, liée au terroir, reste fidèle aux parfums béliziens. Le bar, rotonde, bois et allure élégante semble tout indiqué pour prolonger la soirée, façon dîner de vacances qui ne veut jamais s’arrêter. Enfin, l'étape est une invitation au délassement, que les amateurs compléteront d’une halte au petit spa le temps d’un massage.

JOURS 6 & 7

Punta Gorda

D’origine garifuna, créole, indienne des Indes ou d’Amérique, la population de la plus septentrionale des villes du Belize parle plus le garifuna ou l’anglais que l’espagnol. Les Garifuna sont issus d’une population mêlée d'habitants d'Arawak et des Caraïbes ; ces derniers ayant transmis aux africains évadés des plantations leurs langues et une partie de leur culture. Aujourd’hui, le garifuna est un rameau atypique des langues arawakiennes. On utilisera plus facilement l’anglais. Punta Gorda est d’abord un village de pêcheurs. C’est aussi désormais le point de départ de visites dans les forêts de l’arrière-pays : singes hurleurs, singes araignées, agoutis, etc. Les sites mayas des basses terres du sud aussi sont accessibles, comme Nim Li Punit, à une quarantaine de km, qui appartient à la période classique, entre 200 et 900.
Déjà prévu au programme - Punta Gorda Town and Market Tour. En compagnie d’un guide anglophone, on se promène à la découverte de la petite ville, on admire fruits et poissons sur les étals du marché ; on goûte aux galettes de tapioca, ereba ; on saisit au passage quelques mesures de punta rock…
En option - Epices et cacao.

JOUR 8

Punta Gorda - Placencia

Transfert à l’aérodrome et avion taxi pour Placencia. Transfert et installation pour trois nuits au bout de la longue péninsule séparant la mer des Caraïbes de la paisible lagune de Placencia. Au large, la barrière de corail est enregistrée par l’Unesco. Dans ce cadre idyllique, Francis et Eleanor Coppola ont posé quelques villas au toit de chaume où meubles balinais et tissages donnent à l'échappée un goût de félicité tropicale. Le glamour se fait évidence ; chacun, mens sana in corpore sano, retrouve dans les piscines, la mer, à table, au spa, les pleins et les déliés qui lui conviennent. A l'heure du repas, pizzas, sans lesquelles il n’est pas d’Italo-Américain, rijsttafel indonésienne, pêche quotidienne et légumes du potager bio de la maison. Dans un bungalow rustique sur la lagune, la cuisine bélizienne est à l’honneur. Au bar à glace, no adults allowed ! Et c’est la tradition bien-être thaïe qui préside aux soins du spa.

JOUR 9

Placencia

On pourrait passer le séjour à profiter des agréments de l’hôtel et de la plage. On saura pourtant que, par ses dimensions et la diversité de ses récifs, la barrière de corail du Belize est la première de l’hémisphère nord. Faisant désormais l’objet de soins attentifs, elle est maintenue dans un état de conservation remarquable. Elle doit certains de ses profils au prolongement sous-marin du karst. La belle santé des coraux est l’un des indicateurs de celle de l’ensemble de l’écosystème. Les tortues - verte, caouanne, imbriquée - sont nombreuses à brouter les herbiers, à se régaler d’éponges ou de méduses. Autour des récifs, des algues unicellulaires au grand requin marteau, la vie multiplie indéfiniment les couleurs et les formes, dans lesquels se perdre au cours d'une plongée classique ou d'un snorkeling...

JOUR 10

Placencia

Déjà prévu au programme - Snorkeling à Silk Caye. Cette réserve marine se trouve 36 km au large de Placencia. On y va en bateau, avec un skipper guide parlant espagnol et anglais. Sur place, sable blanc et cocotiers. Une fois ajustés masque et tuba, on plonge : le corail corne de cerf semble en effet un buisson d’andouillers, le corail corne d’élan a des palettes irrégulières, le grand étoilé forme des bosses ou des troncs, on se méfiera des piqûres du corail de feu ; tous ces organismes en abritent et en nourrissent beaucoup d’autres. Cadors de la faune sous-marine, le requin marteau, le massif mérou Goliath et la raie léopard règnent en maître. Autour d'eux évoluent, plus marginales, en silence et en lenteur, les tortues. Un équipement léger suffit à l’étonnement, au sens fort du terme. Pour déjeuner, grillades sur la plage, les pieds dans le sable, le regard au large.

JOUR 11

Placencia - Belize City - vol de retour

Transfert à l’aérodrome et avion taxi pour Belize City, puis vol de retour.

A la carte

Epices et cacao - Punta Gorda

Etablie à trente km environ de Punta Gorda, la ferme cultive depuis quinze ans le poivre, la vanille, la noix muscade, la cardamome ou la cannelle en bio. Avec un guide anglophone, on visite l’exploitation et on se fait expliquer le comment de la minutieuse culture des épices. Ensuite, déjeuner bélizien à Big Falls. Puis, initiation au cacao traditionnel chez un fermier de San Pedro Columbia, du cacaoyer à la tasse. Pour préparer dignement le breuvage, il faut que les fèves soient d’abord broyées à la main, sur une meule de pierre, metate. L’arôme sera alors exceptionnel. Le chocolat à la source !
En option - Journée

Budget estimé

Selon saison, types d'hébergements et activités
Le budget estimé pour ce voyage est de 6000€ à 7000€/personne.

Parler de prix fixe lorsque l'on évoque un voyage sur mesure a peu de sens. En effet, celui-ci varie suivant de nombreux facteurs (niveau de prestations, période, délai de réservation et bien d'autres encore). Le seul prix exact sera celui de votre devis personnalisé.

Le prix moyen constaté pour ce voyage est de 6100€/personne.
  • Le transport aérien, sur compagnie régulière et en avions taxis
  • Les taxes aériennes et surcharge carburant
  • La neutralité carbone intégrale par absorption des émissions de co2 de votre voyage (par le biais de notre Fondation Insolite Bâtisseur Philippe Romero)
  • L’accès au salon Air France de l’aéroport Charles de Gaulle
  • Les transferts
  • La nuit à Atlanta, en chambre double, avec petit déjeuner
  • Les 3 nuits à Mountain Pine Ridge Reserve, au Blancaneaux Lodge, en cabana double, avec petits déjeuners
  • Les 3 nuits à Punta Gorda, au Copal Tree Lodge, en suite double, avec petits déjeuners
  • Punta Gorda Town and Market Tour
  • Les 3 nuits à Placencia, au Turtle Inn, en cottage double, avec petits déjeuners
  • Snorkeling à Silk Caye
  • Notre service de conciergerie sur place

  • Réf: 1439835
    Nos experts à votre écoute
    Contactez nos conseillers specialistes pour créer votre voyage sur mesure
    Contactez un spécialiste du Belize