Vous aimerez
    • Après Buenos Aires, saisir les grands contrastes d’un petit pays à l'esprit roots, à la croisée des cultures
    • Comparer l’incomparable : Buenos Aires vs. Montevideo, vignes verdoyantes vs. dunes dorées
    • Hôtels élégants, maisons coloniales, posadas champêtres, bodegas... vos adresses finement sélectionnées
    • Voiture de location, conciergerie, appli mobile, wifi nomade : les + Voyageurs

Contactez un spécialiste Uruguay 01 42 86 17 70

Un immense petit pays

Il y a dans ce pays miniature quelque chose de grand. De grandiose, même. Cela tient peut-être à sa capacité à se démarquer des deux géants qui lui servent de voisins : l’Argentine et le Brésil. Face à leurs tempéraments de feu, l’Uruguay en impose par une certaine sérénité - de la sagesse ? Une atmosphère de décontraction qui s’invite partout, le long des vignes et des plages de sable, sur les façades coloniales des villes influencées par l’Europe et dans les herbes folles de la pampa. C’est un petit pays, certes, mais où les espaces semblent parfois plus vastes qu’ailleurs. Il y a quelque chose de rassurant à cette étroitesse terrienne qui n’atteint heureusement pas l’esprit uruguayen.
On reste, il est vrai, attaché à certains us, mais à ceux qui rapprochent : l’asado (barbecue), le football ou encore le maté, consommé ici en grande quantité. Impossible de ne pas le remarquer : de gigantesques "thermos", réservoirs d’eau chaude, semblent vissés aux bras des Uruguayens. On découvre tout cela le temps d’un road-trip, précédé d’une heureuse infidélité : deux jours à Buenos Aires. Energique, intense et captivante, la capitale argentine envoûte comme un vieil air de tango. On touche du doigt ses barrios contrastés - chic, branchés, historiques ou ultra-modernes - où il se passe toujours quelque chose. Une heure de navigation suffit à traverser le Río de la Plata, fleuve-mer séparant Argentins et Uruguayens, cousins de cœurs et de cultures. Débarquement à Colonia del Sacramento, mais on ne fait pas nos adieux à la côte pour autant. A Carmelo, l’eau du Río côtoie le vin que l’on produit ici avec passion. Les kilomètres se déroulent ensuite vers l’est et Montevideo, capitale singulière qui, à l’image du pays, sait allier sophistication et simplicité. De ce port national, on passe à l’intimité de Pueblo Eden aux posadas roots et prairies verdoyantes. Fin du périple à José Ignacio, havre de sérénité et de charme comme on n'en fait (presque) plus. En chemin, on aura avalé quelques kilomètres, foulé quelques plages, trempé ses lèvres dans quelques verres, rencontré quelques gauchos et mis le pied à l’étrier. On aura, enfin, admiré de nombreux couchers de soleil, certains des plus beaux du monde, paraît-il.

Votre voyage

Le road-trip sied bien à l’Uruguay qui, hormis les tentations qui ponctuent la route, ne présente aucune difficulté pour les conducteurs. Vous avez donc à votre disposition une voiture de location qui, associée au GPS de notre application mobile, se révèle être un excellent compagnon de voyage. Presque autant que nos concierges francophones, présents dans chaque pays et à votre disposition en cas de contretemps ou d’envie de dernière minute. A chaque étape, nous avons pris soin de réserver des adresses adaptées à l’esprit des lieux afin que l’expérience soit complète : des hôtels élégants, contemporain à Buenos Aires, colonial à Montevideo ; une posada historique dans la vieille ville de Colonia ; une retraite au cœur des vignes d’une bodega à Carmelo ; un haras traditionnel entouré de verdure à Pueblo Eden ; un refuge à flanc de dune empreint de sérénité à José Ignacio. Si le programme se dessine de lui-même et les occupations vont de pair avec les paysages traversés, nous en avons d’ores et déjà inscrit deux à votre agenda : les visites de Colonia et Montevideo avec un guide privé. Et pour mettre vos papilles au diapason, nous avons réservé pour vous une table dans de très bons restaurants de Colonia et José Ignacio. Qué bárbaro !

Itinéraire

Suggestion 100% personnalisable selon vos envies
JOUR 1

Vol direct pour Buenos Aires

Transfert privé jusqu’au quartier historique de San Telmo et installation pour deux nuits au sein d'un hôtel s'organisant autour du passage Belgrano, un ancien passage commerçant couvert qui fait partie de l'histoire de la capitale. L’établissement a su conserver le meilleur de l’héritage légué par son architecture ancienne - belle hauteur sous plafond, parquets, colonnes - mêlé à des œuvres d'art contemporain argentin : des tableaux, des sculptures et même une fresque représentant Carlos Gardel, héros local du tango, que l'on retrouve sur la terrasse du rooftop. Cette dernière est d'ailleurs idéale en fin de journée pour se détendre autour d'un verre ou d'un livre, à l'écart de l'agitation de la ville. Au restaurant, on sert une sympathique cuisine fusion unissant sur une même carte gastronomies argentine, péruvienne et japonaise.

JOUR 2

Buenos Aires

Il est temps de se mettre à l’heure porteña. Le matin, on prend son temps devant un cortado (une noisette) ou un café con leche (un crème). On est chic à Recoleta, où il fait bon déambuler ; engagé sur la plaza de Mayo, épicentre social et politique de la capitale. On est actif dans la calle Florida, où les travailleurs en col blanc marchent à vive allure ; branché et arty aux terrasses et devant les vitrines de créateurs de Palermo ; moderne à Puerto Madero, plus jeune quartier de la ville et symbole de la movida argentine, où les lofts aux grandes baies vitrées succèdent aux bars trendy.
A voir, à faire - Parcourir (au moins en partie) l’Avenida 9 de Julio, aux dimensions impressionnantes ; faire une pause café et medialunas (croissants) impérative au Gran Café Tortoni, une institution ; découvrir la Boca, petit barrio multicolore à l’histoire fascinante ; arpenter les allées du cimetière de l’élégant quartier de Recoleta, mythique et mystique ; s’enfoncer dans le vieux San Telmo à la riche architecture, aux nombreuses boutiques d’antiquaires et au sympathique marché dominical ; goûter à la viande argentine à la table de l’une des bonnes parrillas de la capitale ; participer à une dégustation de vins argentins ; flâner dans les nombreux parcs de Palermo, véritables poumons urbains ; se frotter aux nuits porteñas dans les rues animées de Palermo Hollywood ; visiter le riche Museo Nacional de Bellas Artes...
A ne pas manquer - Le tour des milongas de Buenos Aires, où se retrouvent autour du tango les Porteños de tous âges. Il existe toutes sortes de milongas, des plus ancestrales aux plus modernes, des plus touristiques aux plus confidentielles. Votre concierge vous met sur la piste de celles qui méritent vraiment le coup d'œil et participent de la culture et du quotidien des habitants de la capitale.

JOUR 3

Buenos Aires - Colonia del Sacramento

Transfert privé jusqu’à l’embarcadère et traversée rapide du Río de la Plata en bateau, jusqu’à la petite bourgade de Colonia del Sacramento (1h environ). Nouveau transfert privé vers le centre-ville où vous vous installez pour deux nuits, bien loin de l’agitation de la capitale argentine. Votre hôtel, idéalement situé à deux pas de la place principale, ravira les passionnés d’histoire et/ou voyageurs en quête de tranquillité. Organisée autour d’une jolie cour andalouse, la bâtisse de style colonial s’inscrit au cœur d’un ensemble architectural historique. Le mobilier est vintage, posé sur d’épais planchers surplombés de pierres et poutres apparentes, et des fenêtres à volets. Une certaine rusticité, mais pleine de charme.

JOUR 4

Colonia del Sacramento

Fondée par les Portugais en 1680 et longtemps disputée, Colonia est la plus ancienne cité d’Uruguay. Ses quartiers historiques sont inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco. Les frères ennemis ibériques y ont laissé chacun leur marque : sinuosité des rues pavées de la partie portugaise, plan espagnol en damier. Tout cela est empreint d’un charme nostalgique, évocateur, noble, ombragé par une végétation exubérante. La basilique del Santísimo Sacramento date du début du XIXe siècle et ne manque pas d’élégance immaculée.
Au programme - La visite de Colonia en privé. Accompagnés d’un guide francophone, vous parcourez à pied l’adorable cité balnéaire au paysage urbain préservé. La ville dévoile ses richesses et incontournables au fil de la balade : Portón de Campo, l’ancienne porte de la ville, la rue des Soupirs, la maison du Vice-Roi, la Iglesia Matriz, la plaza de Toros, la porte de la Citadelle, des musées en pagaille, de l’Azulejo, de Paléontologie, musée indigène, maison Nacarello…
Déjà prévue - Une table réservée pour vous dans l’un des très bons restaurants de la ville, une bâtisse des années 1920 posée sur les hauteurs, légèrement en marge du centre-ville. On s’installe en terrasse ou dans un salon intérieur pour déguster les produits du potager organique, en fonction des saisons. Une adresse de qualité qui revisite la cuisine uruguayenne avec simplicité et respect des produits.

JOUR 5

Colonia del Sacramento - Carmelo

Prise en charge de votre voiture de location et route pour Carmelo (1h). Installation pour la nuit dans une adorable posada, construite dans le même esprit que la bodega attenante. Derrière les pierres et murs rouge corail se cache une poignée de chambres (quatre en tout, l'intimité est optimale). Elles bénéficient d’une vue apaisante sur la bodega et les vignes alentour. Partout, la décoration est superbe, contemporaine et harmonieuse, mettant en avant de beaux matériaux et des jeux de textures.
A voir, à vivre - Du canoë sur le Río de la Plata ; se mettre en selle et parcourir à cheval les environs, version gaucho ; s’initier au polo ; fouler l’un des nombreux greens du coin.
A ne pas manquer - Visiter les vignobles. La vigne d’ici, implantée par les colons espagnols au XVIIe siècle, est longtemps restée cantonnée au Moscatel. Mais dans le seconde partie du XIXe siècle, le tannât fut introduit et demeure encore aujourd’hui le cépage de référence dans le pays, auquel l’ensoleillement et les terres arables uruguayennes conviennent à merveille. En visitant les bodegas de la région, vous pourrez goûter le bouquet et admirer la robe de ce vin bien différent de son aïeul français. Vous pouvez commencer par le vignoble sur lequel vous logez - l’hôtel prête des vélos - mais aussi vous aventurer jusqu'aux domaines voisins.

JOUR 6

Carmelo - Montevideo

Route vers Montevideo (3h30) et installation pour deux nuits dans une ancienne maison coloniale joliment restaurée. Cette petite adresse élégante au personnel avenant immerge ses hôtes dans l'histoire et la culture du pays. Chaque chambre est inspirée de la vie d'une personnalité locale (athlète, peintre, musicien, comédien...), la déco mêlant l’ancien monde et le nouveau. Le salon de thé fait office de salle de petit déjeuner et, en fin de journée, on se retrouve à la bibliothèque pour siroter un verre sur le toit-terrasse, pleine vue sur la ville.

JOUR 7

Montevideo

Vous disposez de deux jours pour prendre le pouls de la capitale uruguayenne. Nettement moins étendue et agitée que sa voisine argentine, Montevideo offre au voyageur un cadre à taille humaine. Douceur de vivre, atmosphère sereine, on l’apprécie pour ses longues avenues, ses parcs où il fait bon flâner et son méli-mélo architectural - bâtiments modernes ou Art Nouveau et même quelques édifices coloniaux.
Au programme - Les incontournables de Montevideo, en privé. Accompagnés d'un guide, vous partez à la découverte des principaux sites de la capitale : la cathédrale, les musées Torres García et Gurvic, la Porte de la Citadelle, la Plaza Constitución… Avant de terminer par le marché du port. Celui-ci offre un choix inégalé de viandes en tous genres pour les voyageurs affamés. Les mets sont cuits devant les visiteurs, attablés aux comptoirs, tels de vrais Uruguayens. Un lieu à l'atmosphère unique.
A voir, à faire - Admirer la roseraie du jardin botanique du parc Prado, la saison jouant un grand rôle dans le spectacle ; aller rendre hommage au stade Centenario qui accueillit la première coupe du monde en 1930.
En option - Un déjeuner dans un restaurant traditionnel du Mercado del Puerto.

JOURS 8 & 9

Montevideo - Pueblo Eden

En option - Avant de quitter Montevideo, rencontre avec un luthier de tambours de candombe, musique traditionnelle du festival uruguayen.
Route pour Pueblo Eden (2h15). En chemin, n'hésitez pas à vous arrêter pour déjeuner au restaurant du belvédère donnant sur la cascade El Salto del Penitente.
A l'arrivée, installation pour deux nuits dans un authentique haras, posé au coeur d'une superbe région viticole. Et l'on en profite allègrement depuis les terrasses des bungalows qui abritent des chambres alliant élégance rustique, confort et intimité. Les lieux promettent un retour aux choses simples : une balade à cheval ou à pied, un bon livre au bord de la piscine... La cuisine du restaurant est authentique, le service très attentionné, l'évasion totale.

JOUR 10

Pueblo Eden - José Ignacio

Route pour José Ignacio (1h40) et installation pour trois nuits à quelques minutes du centre-ville. Votre hôtel semble avoir été toujours là, tant il s'intègre joliment à son environnement. Ses murs, ton sur ton avec la nature, s'accordent aussi avec les toits de chaume qui recouvrent certains des bâtiments, comme la réception ou la petite cahute où sont prodigués des massages en plein air. Aménagés avec goût, les bungalows et chambres, confortables, ont une personnalité propre et s'ouvrent soit sur l'agréable jardin, soit sur les dunes et l'océan, à quelques pas. On jouit d'ailleurs d'un accès direct à la playa Brava. Dehors, la piscine en croix est sublimée d'une décoration bohème, transats en bois et pergolas végétales pour bouquiner à l'ombre.

JOURS 11 & 12

José Ignacio

A voir, à faire - Explorer la réserve écologique de Cabo Polonio, à un peu moins de 2h de route de José Ignacio, l’un des plus beaux sites naturels du pays. Ce petit village de pêcheurs est devenu un endroit très prisé des amoureux de nature à l’état brute. Un paysage hors du commun, loin de la civilisation, où alternent plages sauvages de sable fin, maisons colorées, petits restaurants et un phare exceptionnel. Les milliers de phoques qui se rassemblent le long de la côte constituent l'une des plus grandes populations de lions de mer au monde. Profitez de quelques heures sur place pour explorer les différentes plages, monter en haut du phare, observer les lions de mer, avant, pourquoi pas, de poursuivre vers d'autres stations balnéaires proches de Polonio : La Pedrera, La Aguada ou encore La Paloma.
Au programme, en soirée - Réservation d'une table dans l'un des très bons restaurants de José Ignacio. Installé sur la dune, face à l’océan Atlantique, c'est le genre d’adresse que l'on ne partage qu'avec ses proches. Parce qu’elle a quelque chose d’idéal : situation, bâtiment, accueil, cuisine... Du poisson et fruits de mer, bien sûr, mais aussi de la viande, comme on n’en trouve guère qu’en Amérique du Sud.
En option - Balade découverte dans José Ignacio, le Saint-Tropez d’Amérique du Sud, avec un guide privé francophone.

JOURS 13 & 14

José Ignacio - Vol retour

Route pour l’aéroport de Montevideo (2h15), restitution du véhicule et vol international retour. Nuit à bord, arrivée le lendemain.

A la carte

Montevideo - Déjeuner au Mercado del Puerto

Pour sonder la culture uruguayenne, rien de tel qu’un déjeuner au Mercado del Puerto, un lieu à l’atmosphère unique où l’on déguste de petites merveilles avec une simplicité et une convivialité étonnantes. Au menu, une traditionnelle parrillada : fromage fondu sur les braises, pièce de viande de bœuf grillée et dessert typique. Les mets sont en général cuits devant vous et à déguster directement au comptoir, comme d’authentiques Uruguayens.
En option

Montevideo - Rencontre avec un luthier de tambours de candombe

Sous ses airs modestes, cet artisan cache un immense talent... Il a même créé des percussions pour Mick Jagger ! Il vous racontera son expérience dans le monde du candombe et pourquoi cette musique est si importante pour les Uruguayens. La visite peut être combinée avec une celle du musée du carnaval et du quartier sud, pour comprendre les racines du carnaval uruguayen.
En option

José Ignacio, le Saint-Tropez d’Amérique du Sud

Avec ses rues en terre, son phare pittoresque et ses bateaux colorés, José Ignacio est devenu le rendez-vous de la jet-set latino, voire européenne et américaine. Cette balade de plage en plage permet de découvrir cette station balnéaire huppée, grâce notamment à la visite de la Fondation Atchugarry, créée par le sculpteur éponyme dans le but de promouvoir l’art sous toutes ses formes.
En option -

Avec quelques jours de plus… Une escapade à Tigre (Argentine)

En prolongeant le séjour d’une journée ou deux, on se donne la possibilité de découvrir Tigre, lieu enchanteur aux mille et un canaux. Ici, pas de voiture, seules les lanchas (bateaux) se traînent paresseusement au fil de l’eau, reliant entre elles les maisons traditionnelles sur pilotis. Le week-end, les Porteños viennent s’y ressourcer du tumulte de la capitale. Cette échappée vous emmène à la découverte de la petite ville de Tigre puis naviguer sur le Delta en direction de Río de la Plata.
En option

Budget estimé

Selon saison, types d'hébergements et activités
Le budget estimé pour ce voyage est de 4 600 € à 5 800 €/personne.

Parler de prix fixe lorsque l'on évoque un voyage sur mesure a peu de sens. En effet, celui-ci varie suivant de nombreux facteurs (niveau de prestations, période, délai de réservation et bien d'autres encore). Le seul prix exact sera celui de votre devis personnalisé.

Le prix moyen constaté pour ce voyage est de 5 000 €/personne.

  • Le vol international pour Buenos Aires et retour de Montevideo, sur compagnie régulière
  • Les taxes aériennes et surcharge carburant
  • La neutralité carbone intégrale par absorption des émissions de co2 de votre voyage (par le biais de notre Fondation Insolite Bâtisseur Philippe Romero)
  • L’accès au salon Air France à Roissy (pour les départs de Paris)
  • Les transferts privés mentionnés au programme
  • La traversée en bateau Buenos Aires-Colonia del Sacramento
  • La location d’un véhicule pour 8 jours au départ de Colonia del Sacramento
  • Les 2 nuits à Buenos Aires, en chambre double avec petits déjeuners
  • Les 2 nuits à Colonia del Sacramento, en chambre double avec petits déjeuners
  • La nuit à Carmelo, en chambre double avec petit déjeuner
  • Les 2 nuits à Montevideo, en chambre double avec petits déjeuners
  • Les 2 nuits à Pueblo Eden, en chambre double avec petits déjeuners
  • Les 3 nuits à José Ignacio, en chambre double avec petits déjeuners
  • La visite à pied de Colonia del Sacramento, avec guide francophone privé
  • Une table réservée dans un restaurant de Colonia del Sacramento (repas à régler sur place)
  • La visite des incontournables de Montevideo, avec un guide francophone privé
  • Une table réservée dans un restaurant de José Ignacio (repas à régler sur place)
  • Notre service conciergerie sur place
  • Le wifi gratuit pendant votre voyage : un mini routeur international remis avant le départ, permettant de connecter jusqu’à 5 terminaux simultanément
  • Un carnet de voyage rassemblant de nombreuses informations utiles (votre programme jour par jour, les coordonnées de vos hôtels, une sélection de bonnes adresses personnalisées et géolocalisées, etc.), disponible également sous forme d’application mobile
  • Nos recommandations et la réservation de certains restaurants

Réf: 1647556
Découvrez tous les services qui vous accompagnent pendant votre voyage en Uruguay
Nos experts à votre écoute
Contactez nos conseillers specialistes pour créer votre voyage sur mesure
Contactez un spécialiste de l'Uruguay