Ce paradis de 24km2 et 32 km de côtes se situe à 230 km de la Guadeloupe et 25 km de Saint-Martin. Ses 8500 habitants, blancs à plus de 90 %, descendent des petits colons de l’ouest de la France installés à partir de 1659 sur cette île découverte en 1493 par Christophe Colomb. Devenue suédoise pour 1 siècle en 1784, Saint-Barth redevient française en 1877.

Appelé Port Carénage aux premières heures de la colonisation, rebaptisé par le Suédois en hommage à leur roi Gustav III à partir de 1785, le village-capitale de Gustavia, qui compte une peu plus de 3000 habitants, a été à la fin du XVIIIe siècle une petite cité prospère de près de 5000 habitants.  Aux alentours de la ville, au bout d’un sentier jalonné de cactus, trône le Fort Gustave construit en 1787 par les Suédois.

À Saint-Barth, les températures varient très peu, de 20°C/68°F à 33°C/91,4°F. Durant les périodes les plus fraîches, la température descend jusqu’à 19°C/66,2°F la nuit. La valeur record est de 18°5 C/65,3°F, mais les valeurs les plus courantes se situent autour de 21°C/69,8°F en hiver et 25°5°C/77,9°F en été. Les températures maximales s’approchent en général de 30°C/86°F en février et 33°C/91,4°F les mois les plus chauds. Elles peuvent atteindre exceptionnellement 35°C/95°F.  Avec une moyenne de plus de 3000 heures de soleil par an, 1 journée avec 0 heures de soleil est rarissime à saint-Barth. Les mois les moins ensoleillés sont mai, septembre, octobre, novembre et décembre avec en moyenne moins de 4 jours de moins de 4 heures d'ensoleillement. La température de la mer varie de 26°C/78,8°F en février à plus de 29°C/84,2°F en été. 8 années sur 10, le niveau de pluie annuel se situe entre 750 et 1115 mm.

Le milieu naturel sous-marin compte notamment  51 espèces, et 31 genres différents de coraux, et dans la réserve naturelle, plus de 180 espèces de poissons, avec une densité moyenne de 238 individus/100 m².

 

Contactez un spécialiste de Saint Barthélemy