Vous aimerez
  • Le Péloponnèse en voiture, Athènes à pied et les Cyclades en bateau à voile : partout la bonne approche
  • Sept jours d’île en île, des criques où se baigner, des couchers de soleil, des tavernes sur le port
  • Une randonnée en Argolide, la visite d’Athènes alternative, déjà prévu !
  • Appli smartphone, voiture et GPS, un concierge sur place, les services Voyageurs

Contactez un spécialiste Grèce 01 84 17 21 63

Les îles et le continent

Athènes, le Péloponnèse, les Cyclades : l’essentiel de la Grèce, en quelque sorte. Celle, en tout cas, à laquelle on rêve. On commence à Nauplie, dans les paysages si méditerranéens de l’Argolide. Là, de la terre, on voit la mer. Ensuite, Athènes et les prestiges de l’Antiquité. Le Parthénon de la table du petit déjeuner. Ce qui n’est pas rien ! Et ce n’est pas tout. La capitale grecque est aussi moderne et contemporaine. On vous fait mettre le doigt dessus. Mykonos, Amorgos, Milos, ce sont les Cyclades et le moment de voir les terres de la mer. Une semaine de croisière en caïque à travers un archipel qui a su rester authentique malgré la pression du tourisme.
En tout cas, votre capitaine se fait fort de vous amener où c’est grec. On verra Santorin, ses moulins, ses villages sur la falaise. Le bleu du ciel et celui de la mer ont par là une intensité surprenante. La navigation à voile est la plus indiquée pour se mettre au diapason des îles. Elles ont chacune leur lot de vestiges anciens et leur façon d’être moderne. On s’en aperçoit à l’escale. Lorsqu’on se met en quête de la taverne idéale et du meilleur poulpe grillé. Il y a toujours de la vie par ici. Et, oui, l’eau est limpide dans les criques, on voit le fond. Elle est délicieuse aussi quand on y plonge. Ce qu’on ne manque pas de faire, souvent. La campagne, la grande cité, les îles : vous aurez appris la Grèce par le plaisir.

Votre voyage

Le caïque, en bois, à voile et à rame, était autrefois le bateau de pêche des Cyclades. Il sert désormais à la découverte de l’archipel par les voyageurs. Un peu réaménagé et agrandi, motorisé, mais fidèle à sa structure de toujours et à la voile. Les cabines sont parfaitement logeables et équipées confortablement. On dispose généralement d’une salle d’eau particulière. Si tel n’était pas le cas, elle est à partager avec des passagers aussi soucieux que soi de propreté et de discrétion. Les repas pris à bord sont sans chichis et savoureux. Reconstituants et iodés, cela va sans dire. A bord, les conditions de sécurité sont aux meilleurs standards internationaux. Un équipage de professionnels est attentif au bon déroulement des opérations. Avant de hisser la voile dans les Cyclades, vous passez donc par Nauplie, reçu en grand style romantico-provincial. Et par Athènes : design contemporain à deux minutes du pied de l’Acropole. Ici, une visite alternative vous est proposée ; là, une randonnée. Dans chaque cas, un accompagnateur francophone. Voulez-vous en plus visiter un apiculteur, boire un verre de vin sur la Lycabette, explorer Tinos ? Il suffit de demander. Pour la première partie du voyage, une voiture a été retenue. C’est adapté aux circonstances : distances raisonnables et secteur à explorer de site antique en site antique (Epidaure, Mycènes, Corinthe, etc.). Au cours du voyage, un petit contretemps peut survenir, ou un désir non prévu. Pour y répondre, vous disposez des coordonnées de notre concierge sur place : son entregent et son expérience terrain sont à votre service.

Itinéraire

Suggestion 100% personnalisable selon vos envies
JOUR 1

Vol pour Athènes - Nauplie

Prise en compte de la voiture de location et route pour Nauplie. Installation pour trois nuits sur le bord nord du parc Kolokotronis, dont les palmiers répondent à ceux du jardin de l’hôtel. La belle demeure néoclassique a été décorée et meublée avec soin. Les antiquaires y ont contribué et un XIXe siècle aimable donne la note. Les chambres aux tons doux sont simples et élégantes ; un esprit maison de famille met à l’aise. Les grandes salles de bain sont bien agréables. Pas de folklore grec, le rappel plutôt que le pays était au cœur des préoccupations romantiques. Le matin, petit déjeuner au bar de la maison. De quoi attaquer la journée dans les meilleures conditions.

JOUR 2

Nauplie

D’Arvanitia, où l’on peut aller à pied en quelques minutes, à Kondili, qui demande que l’on prenne la voiture, les plages invitent à la balade et à enlever ses chaussettes. Le paysage typiquement méditerranéen semble n’avoir pas bougé depuis la fondation de la ville par Nauplios, fils de Poséidon et Amymoné, l’une des Danaïdes. Dans le vieux Nauplie, les édifices anciens reflètent l’influence vénitienne ; le néoclassicisme est aussi très présent. Dans un tissu urbain serré, l’ombre des rues étroites met à l’abri de la lumière éblouissante du soleil. On lève la tête néanmoins vers les deux forteresses qui se découpent sur le bleu pur du ciel : Acronauplie et Palamède, construite au début du XVIIIe siècle par des ingénieurs français. Dans la rade, le fort Bourdzi (XVe siècle) veille aux accès maritimes.
En option - Visite d’une miellerie.

JOUR 3

Nauplie

Déjà prévu au programme - Randonnée en Argolide. Avec un guide francophone, on part pedibus jambus. On rejoint les hauts, d’où la vue est splendide sur le golfe, le scintillement saphir de la mer, les forteresses. Transportés par le vent, parfums drus et crissements immergent dans la nature. Des vestiges antiques ou médiévaux se montrent ici et là. On gagne, au rythme régulier de la marche, une intimité, que la voiture ne permet pas, avec cette campagne robuste et intègre. Le long des sentiers, on comprend bien des choses sur l’esprit de la Grèce. Des huppes, que l’on dérange en plein repas de fourmis, prennent leur envol à double détente et vont se poser sur une roche où elles hochent la tête, un peu inquiètes au passage des randonneurs. La collation à l’ombre d’un olivier est un délicieux moment mastication-méditation. Au retour, cette bonne fatigue recueillie à la salle de bain est une vraie source de bien-être.

JOUR 4

Nauplie - Athènes

Route pour Athènes et rendu de la voiture. Installation pour deux nuits dans le centre, au pied de la colline des Muses. Du toit terrasse, on voit que l’Acropole n’est pas loin. Le nouveau musée non plus, alors. L’hôtel présente la géométrie nette qui l’identifie comme contemporain. A l’intérieur, gris, bleu, taupe, blanc, rouge. Les formes sont sobres et confortables. Les chambres, très bien équipées. Une piscine extérieure permet de se délasser dans des conditions excellentes. Le petit déjeuner est servi au bar. L’ensemble relève des nouvelles valeurs urbaines et se justifie parfaitement dans l’antique cité.

JOUR 5

Athènes

Le domaine archéologique est là, évident, impératif. On y va, bien sûr : Parthénon, Erechthéion, temple d’Athéna Nikè, théâtre de Dionysos, odéon d’Hérode Atticus, etc. Au-dessus de l’hôtel, se trouve la prison de Socrate ; les voyageurs philosophes, ou potaches, y évoqueront le Criton ou le Phédon, dialogues dans lesquels Platon met en scène l’illustre détenu.
Déjà prévu au programme - Athènes vivante. Panagiotis Grigoriou, ethnologue, historien et analyste de la situation actuelle de son pays, propose une visite privée et participative de sa nouvelle Athènes. Les XIXe et XXe siècles sont à l’honneur. On découvre la place de la Constitution, où sont le parlement, le palais royal, la tombe du soldat inconnu ; l’école polytechnique ; le quartier Metaxourgeio, investi par les galeristes et les adeptes du guerrilla gardening ; le quartier Exarcheia. Celui-ci, qui a une solide tradition contestataire, est le refuge et le terrain d’expérimentation des alternatifs de tous poils. Pour cette raison, il est à la fois branché et suspect. En tout cas, il est très représentatif d’une ville qui continue à s’inventer envers et contre tout.
En option - Apéritif sur le Lycabette.

JOURS 6 à 12

Athènes - Mykonos - croisière

Transfert au Pirée et traversée en hydroglisseur pour Mykonos. Embarquement et installation à bord du caïque. Les amarres sont levées, la voile mise et la croisière commence. Chaque jour, c’est le même rythme paisible : navigation matinale puis, lorsque le soleil flambe, mouillage dans une crique où l’on plonge dans l’eau transparente (des équipements de snorkeling sont à disposition). Après avoir batifolé autour du bateau, on déjeune sur le pont, à l’ombre, à la brise. Dans l’après-midi, un port nouveau accueille les navigateurs. Dans la soirée, une taverne nouvelle les régale. Ainsi va la vie de croisière dans les Cyclades, simple, hédoniste, ventilée. Et la voile est tout ce qu’il faut à ça. La rame a disparu avec les galères ; le moteur, sinon d’appoint, serait un peu désinvolte à l’égard de Poséidon. Vraiment, la voile est ce qu’il y a de mieux pour aborder ces petits ports blancs bleus installés au pied de forts épaulements de roche qu’embaume une végétation tenace. Ces jetées où les pêcheurs mettent des poulpes à sécher en guirlandes caoutchouteuses. Parfois, un moulin laisse encore le vent entraîner ses ailes. A terre aussi bien qu’en mer, Eole gonfle et fait claquer la toile. S’en remettre à lui, c’est recueillir l’esprit de la Méditerranée. Et lorsque des dauphins viennent jouer le long de la coque, on se sent accepté par quelque chose de très élémentaire. Cette plénitude n’empêchant nullement de se livrer au plaisir de l’ouzo, l’heure venue. Au coucher du soleil, l’apéritif est un rite auquel on ne saurait surseoir.

JOUR 13

Mykonos - vol de retour (via Athènes)

Débarquement. Transfert à l’aéroport et vol de retour.

A la carte

Le miel et l’ouzo

La visite d’une miellerie et une balade toutes fleurs, en compagnie d’un guide privé francophone, permettent de découvrir la société des abeilles et le travail de l’apiculteur. Pendant que l’on goûte aux différentes variétés, on se rappelle que le Grecs entretiennent des ruches depuis la période archaïque, que l’inventeur de l’apiculture fut Aristée, fils d’Apollon et de la nymphe Cyrène, et que le miel était réputé être la nourriture des dieux de l’Olympe. L’ouzo, la boisson anisée dont l’Union Européenne a statué qu’elle est grecque exclusivement, est lui aussi au programme : un peu d’information permet d’éviter les impairs à la taverne.
En option - Demi-journée

Apéritif sur le Lycabette

La colline du Lycabette est le point le plus élevé d’Athènes, 277 mètres. On a de là-haut une vue incomparable sur la ville : l’Acropole, la côte du Pirée, l’Hymette, le Pentélique, crevé de carrières de marbre, la massive silhouette du Parnès. L’ascension se fait en funiculaire. Le sommet est occupé par un amphithéâtre moderne, la chapelle Agios Georgios et un restaurant. D’ailleurs, un petit verre de vin est tout ce qu’il faut pour profiter de la situation.
En option - Deux heures

Avec quelques jours de plus - Tinos

Tinos n’est pas la plus connue des îles des Cyclades. Pour la mythologie, elle est l’île d’Eole, dieu du vent. Pour les Grecs orthodoxes, elle est l’île de la Vierge. Deux fois l’an, le 25 mars et le 15 août, ils s’y rendent en grand nombre pour vénérer l’icône miraculeuse conservée dans l’église Panagia Evangelistria. La Megalochare aurait été peinte par l’évangéliste Luc lui-même. Ces fêtes mariales spectaculaires expriment une sensibilité religieuse profonde et sont un élément de l’identité bien au-delà de l’archipel.
En option

Budget estimé

Selon saison, types d'hébergements et activités
Le budget estimé pour ce voyage est de 3200€ à 4000€/personne.*

Parler de prix fixe lorsque l'on évoque un voyage sur mesure a peu de sens. En effet, celui-ci varie suivant de nombreux facteurs (niveau de prestations, période, délai de réservation et bien d'autres encore). Le seul prix exact sera celui de votre devis personnalisé.

Le prix moyen constaté pour ce voyage est de 3500€/personne.*

* En juillet et août, le bateau navigue dans les Sporades ou les îles Ioniennes (tarifs, nous consulter).
  • Le vol pour Athènes et retour de Mykonos sur compagnie régulière
  • Les taxes aériennes
  • La neutralité carbone intégrale par absorption des émissions de co2 de votre voyage (par le biais de notre Fondation Insolite Bâtisseur Philippe Romero)
  • La location pour 4 jours d’un véhicule de catégorie C
  • Un service de navigation GPS accessible depuis l'application Voyageurs du Monde, chargé avec votre parcours, les coordonnées de vos hôtels et bonnes adresses
  • Les transferts, privés
  • Les 3 nuits à Nauplie, à l’hôtel Nafsimedon, en chambre double, avec petits déjeuners
  • La randonnée en Argolide, avec un guide privé francophone
  • Les 2 nuits à Athènes, à l’hôtel Acropolis Hill, en chambre double, avec petits déjeuners
  • La visite privée d’Athènes avec un historien francophone
  • La traversée Le Pirée / Mykonos en hydroglisseur
  • La croisière de 7 nuits dans les Cyclades
  • Notre service de conciergerie sur place

  • Réf: 1390955
    Nos experts à votre écoute
    Contactez nos conseillers specialistes pour créer votre voyage sur mesure

    Vous aimerez aussi