Vous aimerez
  • L’atmosphère de Taormine, la splendeur de Syracuse, l’Etna et le Stromboli
  • Le cabotage et les échappées en vespa aux Eoliennes
  • Des hôtels pour célébrer l’art de vivre sicilien
  • Chauffeurs privés, concierge francophone : les plus Voyageurs

Contactez un spécialiste Italie 01 84 17 46 76

LA SICILE - DES ÎLES ET DES VOLCANS

Dès la descente de l’avion, la Sicile vous accueille avec ses orangers, ses citronniers chargés de fruits et ses figuiers de Barbarie. Bourg médiéval bâti sur un balcon donnant sur la mer Ionienne et sur l’Etna, Taormine est la quintessence du charme méditerranéen. Son microclimat tropical, sa baie époustouflante, son patrimoine artistique en ont fait la station balnéaire préférée de l’aristocratie romaine, puis sicilienne. Des générations d’écrivains, de Maupassant à Goethe, sont tombés sous son charme, avant nous. Port de Milazzo, au nord-ouest de l’île, et d’un coup d’hydroglisseur, direction les îles Eoliennes. Salina, le Stromboli est en vue.
Quatre jours d’iode, de bains de mer, de cabotage, de poisson frais, de promenades à travers champs et oliveraies, d’échappées en vespa… Dans et autour de ce petit bout de terre volcanique, on jouit d’une liberté privilégiée. Le grand cône du volcan posant au génie tutélaire. Les Eoliennes sont l’un des secrets bien gardés de la Méditerranée : villégiature dorée et îles discrètes ne s’opposent pas, elles se complètent - admirablement. Syracuse, c’est pour Cicéron « la plus belle cité du monde », c’est tout la splendeur de la Grèce antique, le baroque de la Renaissance, et les empreintes des Romains et des Byzantins, des Arabes et des Normands : la mer à l’infini et des siècles d’histoire, sous un soleil ardent. Un éblouissement, on ne sait où donner du regard, entre la mer étale, les vestiges du temple d’Apollon, et les églises, les palais et les fontaines, des merveilles d’architecture, à chaque coin de rue.

VOTRE VOYAGE

Chacun dans son genre, vos hôtels font de leur enracinement un argument contemporain. A Taormine, l’hôtel Metropole, sur corso Umberto, dans la ville médiévale, joue la carte de la baie avec maestria - on adore la piscine à débordement ouverte sur la mer azur. A Salina, le Signum réhabilite un ancien hameau sans bousculer la quiétude d’un littoral préservé : des bougainvilliers en pagaille, une grande terrasse al fresco, où est servie une cuisine généreuse, une piscine bordée de citronniers, et la mer à quelques pas. Le tout offrant un généreux panorama sur le Stromboli. A Syracuse, l’Algila Ortigia, ce sont deux pallazi baroques sur le front de mer à Ortigia, presqu’île à l’extrémité de Syracuse, reliée à la terre ferme par le Ponte Nuovo – c’est là que palpite le cœur historique. Les patines délicates mettent en valeur sans ostentation le baroque des lieux. Si, après l’éblouissement, le farniente et les baignades, vous souhaitez mieux comprendre ces carrefours de civilisations que sont Taormine et Syracuse, nous vous organisons des visites privées des deux villes. Et en cas d’envie soudaine, vous avez les coordonnées de notre concierge sur place : efficace et bien informée, on ne la prend pas en défaut.

Itinéraire

Suggestion 100% personnalisable selon vos envies
JOUR 1

Vol pour Catane - Taormine

Transfert privé pour Taormine. Installation pour une nuit dans votre hôtel. Du balcon de la chambre à la piscine à débordement en passant par les terrasses, la continuité avec la mer commande aux installations. Les aménagements sont contemporains, et sophistiqués. Lounge et néo-bistrot prennent en charge les appétits et les soifs. Le spa - hammam, hydro-massage, posarium (enveloppements de boues thérapeutiques) - les équilibres psychosomatiques. La vie et les valeurs modernes, au balcon de la Méditerranée.
A voir, à faire - Se perdre dans le jardin de la Villa Comunale, et dans le dédale des ruelles - boire un verre de vino di mandorla, la spécialité locale, un vin cuit à base d’amandes, à une terrasse sur la Piazza IX Aprile, pour jouir d’un panorama sans pareil sur le golfe et sur l’Etna - s’échapper dans la réserve naturelle d’Isola Bella, reliée à la plage au gré des marées : maquis méditerranéen, eau translucide et oiseaux migrateurs - assister à un concert de plein air au théâtre antique.

JOUR 2

Taormine - Salina (îles Eoliennes)

Transfert privé pour le port de Milazzo, puis traversée en hydroglisseur pour Salina. Installation pour 4 nuits sur la côte nord de l’île, dans un hôtel qui est une histoire de cœur : un couple natif de l’île est revenu au village pour y créer un lieu qui leur ressemble. Des maisons cubiques soigneusement crépies et chaulées, des bougainvilliers en pagaille, une grande terrasse offrant un généreux panorama sur le Stromboli. Au spa : citron, malvoisie, câpre entrent dans les traitements sous des formes adaptées aux pratiques contemporaines. Pratiquement, la vie se passe beaucoup entre les maisons, sous les tonnelles et de grands parasols. La belle piscine, bordée de citronniers, est bienvenue, mais la mer n’est qu’à quelques pas… Il ne vous reste plus qu’à enfourcher votre vespa pour parcourir Salina, ou goûter à la magie d’une soirée d’été au cinéma en plein air du village !

JOURS 3 à 5

Salina

Pour de multiples raisons, on a bien envie de rester à l’hôtel. Farniente n’est-il pas un mot italien… Il faut pourtant se secouer un peu. Il y a la mer et les sentiers dans les terres, qui offrent des panoramas splendides. Deux volcans éteints, le Monte Fossa delle Felci et le Monte dei Porri dominent le paysage. Mais, tout de même, on doit aller jusqu’au Stromboli, qui fait pendant à l’Etna et qu’on voit déjà de Salina. Et si ce n’est pas pour 2500 ans d’éruptions, que ce soit au moins pour le souvenir d’Ingrid Bergman. Des petites plages discrètes attendent là les visiteurs, leurs abords cachant des gens connus qui ont les moyens d’y être incognito. L’ambiance est nettement plus festive et débridée à Panarea, villégiature de la haute société italienne, aux maisons blanches et bleues qui rappellent la Grèce. Les fonds marins sont particulièrement beaux dans ce secteur de l’archipel : masque et tuba de rigueur ! Dans tous ces petits ports où l’on débarque, le poisson ne met pas longtemps à passer du filet au grill et de celui-ci à l’assiette. Et puis, le jour déclinant, on rentre profiter de la douceur du soir et des agréments de l’hôtel dans son île. La navigation d’ailleurs est en elle-même un plaisir.

JOUR 6

Salina - Syracuse

Transfert au port et traversée pour Milazzo. Transfert privé pour Syracuse. Installation pour 2 nuits sur l’île d’Ortigia, le centre de la vieille cité. L’hôtel est établi sur le front de mer, dans deux belles demeures 18e. La décoration fait preuve de beaucoup de retenue et de goût dans la mise en valeur des éléments baroques. Pas de flamboiements intempestifs, mais des patines délicates, des filets discrets, des teintes duveteuses : blanc, bleu, gris légers, crème. La chambre a conservé ses dimensions d’origine et ouvre sur la mer par un ravissant balcon. La salle d’eau est décorée de carreaux de faïence à l’ancienne. Les salons au mobilier prune sont très agréables. Au restaurant, le chef donne beaucoup de pimpant aux ingrédients que lui fournissent selon les saisons l’agriculture de l’île et la pêche.

JOUR 7

Syracuse

A voir, à faire - Flâner parmi les vestiges du temple d’Apollon - boire un cappucino à la terrasse du Gran Caffè de la Piazza Duomo - apprécier la majesté du temple d’Athena reconverti, au cours des siècles, en mosquée, église normande et monument baroque - savourer une cuisine sicilienne tout à la fois arabe, provençale et espagnole - à Neapolis, visiter la grotte de Nymphée et se souvenir du Caravage : c’est lui qui aurait nommé la fissure dans la pierre, Orecchio di Dinosio (Oreille de Denys), rendant éternelle la légende du tyran Denys l’Ancien (405-367 av. J.-C.) espionnant ses ennemis grâce à l’excellente acoustique de la grotte - un peu plus loin, en l’église Santa Lucia Alla Baddia, admirer une de ses très belles oeuvres, l’Enterrement de Sainte Lucie.

JOUR 8

Syracuse - Catane - vol retour

Transfert à l’aéroport de Catane et vol international retour.

A la carte

Taormine en privé

La ville a eu une histoire mouvementée pendant l’Antiquité et le Moyen Age, ensuite elle s’est un peu endormie. C’est Goethe qui, en quelques pages enthousiastes, lui a ouvert un avenir people avant la lettre. Le postromantisme s’y bouscule, la photographie de nu à l’antique y fait école, on cuve là les tuberculoses attrapées en Europe septentrionale. Bref, la ville et ses jardins, ses ruines romaines, sont dans le coup. Station climatique exceptionnelle et site admirable, Taurmina est plus que jamais une destination chic. Le théâtre gréco-romain, très bien conservé, est une construction remarquable qui tire tout le parti possible de la nature qui l’entoure. Les façades médiévales et baroques de la vieille ville sont altières. Le Palazzo Duchi San Stefano (14e-15e siècle) est un bel exemple d’architecture gothique, avec quelques éléments décoratifs d’inspiration arabe. Un guide francophone peut aider à faire la part des choses et indiquer de petits coins charmants
En option - Deux heures, avec un guide francophone

SYRACUSE EN PRIVÉ

C’est à Syracuse, auprès du tyran Denys le Jeune, que Platon vint s’essayer à la politique pratique mais, une fois constaté que la République n’était pas pour demain, il rentra à Athènes pour fonder l’Académie. Cela permet néanmoins de noter qu’au 4e siècle avant J.-C., pour être une colonie grecque certes active mais provinciale, Syracuse n’en recevait pas moins les intellectuels à la mode. De fait, la ville connaîtra un développement brillant dont les voyageurs peuvent encore prendre la mesure aujourd’hui. Dans le parc archéologique de Néapolis, on admire notamment et entre autres monuments un théâtre grec et un amphithéâtre romain. Quant au Latomies, anciennes carrières de pierre, elles ont aussi servi de prison pendant l’Antiquité - on dit que Denys profitait de leurs qualités acoustiques pour espionner les détenus. Les murs ont parfois l’oreille fine…
En option - Demi-journée, avec un guide francophone

Budget estimé

Selon saison, types d'hébergements et activités
Le budget estimé pour ce voyage est de 2700€ à 3400€/personne.

Parler de prix fixe lorsque l'on évoque un voyage sur mesure a peu de sens. En effet, celui-ci varie suivant de nombreux facteurs (niveau de prestations, période, délai de réservation et bien d'autres encore). Le seul prix exact sera celui de votre devis personnalisé.

Le prix moyen constaté pour ce voyage est de 2900€/personne.
  • Le vol aller-retour pour Catane
  • Les taxes aériennes et surcharge carburant
  • Un bagage de soute par personne
  • Les transferts privés mentionnés au programme
  • La traversée aller-retour en hydroglisseur Milazzo-Salina
  • La nuit au Metropole à Taormina en chambre double, avec petits-déjeuners
  • Les 4 nuits au Signum à Salina en chambre double, avec petits-déjeuners
  • Les 2 nuits au Algila Ortigia à Syracuse en chambre double, avec petits-déjeuners
  • Notre service conciergerie sur place
  • Réf: 1343300
    Nos experts à votre écoute
    Contactez nos conseillers specialistes pour créer votre voyage sur mesure
    Contactez un spécialiste de l'Italie