Vous aimerez
  • Deux étapes pour s'imprégner de l'univers fascinant d'Haïti en quelques jours
  • Rencontrer des artistes et artisans en leurs ateliers de Port-au-Prince
  • Flâner dans la vielle ville de Cap Haïtien, une douceur de vivre toute caraïbe
  • Guides privés, adresses intimistes, concierge sur place : les attentions Voyageurs

Contactez un spécialiste Haïti 01 42 86 16 00

HAÏTI, UNE ILE A PART

Jadis destination prisée des happy few, de Jacky Kennedy à Mick Jagger Haïti a connu des années noires et multiplié les coups du sort, jusqu’à disparaître presque entièrement de la scène touristique. Mais aujourd’hui, Haïti s’ouvre à nouveau aux voyageurs. Un pays à découvrir donc, et vite, avant que les visiteurs n’affluent, et que les structures intimistes ne disparaissent au profit des grands complexes hôteliers. Entre effervescence à Port-au-Prince et douceur de vivre au Cap haïtien, c’est un monde que l’on découvre à travers les deux principales ville du pays. A Port-au-Prince, on rencontre, en leurs ateliers de la Grand-rue, les artistes exposés au Grand Palais lors de l’exposition Haïti à l’hiver 2015 ; on visite une des galeries d’art les plus prestigieuses de la capitale,
où l’on découvre toute la richesse de la peinture haïtienne. Le Marché en fer est une plongée dans l’univers fascinant du vodou, qui, aux fondements de la culture haïtienne, en irrigue les arts et la littérature. Au Cap Haïtien, on aime à flâner dans une ville à la douceur provinciale, on se perd dans le quartier colonial, aux belles maisons aux balcons de fer forgé, on discute avec des lycéens en balade, on pousse la porte d’une église…

AU FIL DU VOYAGE, ON AIME

Les couleurs qui éclatent partout dans la ville, les belles enseignes des commerces, et les tap-tap, taxis flamboyants qui exhibent des figures bibliques, des figures vodou et des idoles pops, ornés de motifs en fer découpé - les saveurs épicées de la cuisine haïtienne, poulet frotté au citron, riz « national », bananes pezé et mirliton, sauce ti-malice, … et des avocats et des mangues plus goûteuses que nulle part ailleurs - le chant des geckos - l’exubérance tropicale de la végétation - les drôles de noms des figures saintes haïtiennes, Grand-Brigitte, Baron Samedi ou Papa Legba - les façades colorées des maisons du Cap - l’effervescence des marchés - les sonorités de la langue créole.

Itinéraire

Suggestion 100% personnalisable selon vos envies
JOUR 1

Vol pour Port-au-Prince

Arrivée en fin d’après-midi. Accueil et transfert privé, installation pour 3 nuits à votre hôtel. Construit sur un morne sur les hauteurs de Pétion-ville, offrant une vue panoramique sur la baie de Port-au-Prince, un bel hôtel où l’écrivain Dany Laferrière a ses habitudes. Pour se remettre du vol, on s’offre volontiers quelques longueurs dans la jolie piscine.

JOURS 2 & 3

Port-au-Prince, cœur d’Haïti

Foule animée, couples enlacés, taches de couleur des enseignes peintes, rythme croisé des klaxons et des radios, éclats de rire et chants des églises : Port-au-Prince, une vie débordante, un chaos joyeux, et l’exubérance tropicale de la végétation.
Déjà prévu au programme – La journée de visite de la ville avec un guide privé francophone. Grand-rue, un outre-monde, repaire des sculpteurs du collectif Atis Rezistans (Artistes Résistants) – artistes du rebus qui font de la récup’ un art majeur : accumulation de pneus, de bois et de tôle, forêt imprenable des imaginaires créoles, assemblages qui transfigurent les déchets de nos sociétés de consommation en des oeuvres apocalyptiques et vodou. Chez Céleur Jean Hérard, quelques rues plus loin, on se retrouve face à ses trois oiseaux migrateurs, de bois, de plastique et de pneu, exposés au Grand Palais pendant l’hiver 2015.
Un peu plus loin, le Marché en fer, splendide bâtiment manufacturé en France en 1889, détruit par le séisme et reconstruit à l’identique. Il abrite un négoce fantasque, qui tient à la fois du déballage textile, du marché vodou, de la galerie d’art. Tortues, vêtements de pèlerins, bouteilles perlées, Vierges noires, drapeaux à l’effigie de Legba ou de papa Damballah, poupées à deux têtes produites du côté de chez Atis Rezistans : tout le matériel nécessaire aux houngans et mambos est vendu ici. C’est un plaisir de s’y perdre, d’y flâner, de s’extasier face à la profusion hétéroclite, de discuter, de palabrer et négocier avec les marchands.
Déjeuner aux Jardins du Mupanah, un bel édifice de verre, d’acier et de béton, dans les jardins du musée du Panthéon National Haïtien, une belle table qui propose une interprétation contemporaine des classiques de la cuisine haïtienne. On y croise des ministres, des diplomates et de jeunes entrepreneurs.
A la galerie El Saieh, on découvre la peinture haïtienne dans son tout foisonnement : jungles et bestiaires ré-imaginés, images originelles d’une Afrique fantasmée ; scènes du quotidien, fêtes d’anniversaire, bals ou combats de coq ; scènes vodou, Baron Samedi et Gran Brigitte dansant dans les cimetières ; peintres naïfs du Cap Haïtien ou peintres paysans du groupe Saint-Soleil découverts par Malraux.
Et un rhum sour au bar du mythique Hôtel Oloffson – aux murs du bel édifice en dentelle de bois ouvragée gingerbread, des photographies de Marlon Brando en villégiature haïtienne rappellent un temps pas si lointain où l’île, la Perle des Antilles, était une des premières destinations touristiques des Caraïbes.
En option - la visite guidée et la rencontre avec les artisans du village de Noailles, en périphérie de Port-au-Prince, où depuis des décennies les Bosmétal récupèrent des tonneaux en fer et les transforment en œuvres d'art.

JOUR 4

Port-au-Prince - Cap Haïtien

Transfert privé à l’aéroport de Port-au-Prince et vol matinal pour Cap Haïtien (30 minutes). Installation pour 3 nuits dans votre hôtel – sur le front de mer, tenu par une artiste qui aime à exposer les oeuvres des peintres du Cap. On aime la tranquillité du patio et la vue sur la mer depuis la chambre. Et pour prendre le pouls de la ville, le boulevard animé est à deux pas

JOURS 5 & 6

Cap Haïtien

La deuxième ville d’Haïti est un trésor aux faux-airs de Carthagène, avec ses maisons anciennes de façades colorées et balcons de fer forgé.
Déjà prévu au programme – La demi-journée de visite de la ville, à pied, avec un guide privé francophone. La tranquillité provinciale de la deuxième ville d’Haïti invite à la promenade. Autour de la place d’Armes, les maisons coloniales aux balcons de bois vibrent de couleurs, façades jaune vif, volets turquoise. Au marché en fer, bric-à-brac de marchandises importées et de produits exotiques, crème de maïs, huile d’arachide, poissons séchés et crabes vivants, bananes par régimes, riz de Floride et poules blanches, citrons verts et ignames.
En option – La journée de visite de la citadelle Henri avec un guide privé francophone

JOUR 7

CAP HAITIEN – PORT-AU-PRINCE

Transfert privé à l’aéroport de Cap Haïtien, et vol retour pour Port-au-Prince. Installation pour une nuit à votre hôtel. Un dernier plongeon dans la grande piscine et un dernier rhum en terrasse, pleine vue sur Port-au-Prince et sa baie en contrebas.

JOURS 8 & 9

Vol retour

Nuit à bord, arrivée le lendemain.

A la carte

DECOUVERTE DU BOSMETAL A NOAILLES

Périphérie de Port-au-Prince, Croix-des-Bouquet. A Noailles, on frappe et martèle le fer depuis 1950, et la rencontre de Georges Liautaud avec Dewitt Peters. Lors d’une fête patronale, le grand mécène des arts haïtien est saisi par la beauté des croix funéraires du forgeron, inspirées des vévé, emblèmes des Lwas, les esprits vodou, habituellement tracés au sol à la craie. Il encourage Liautaud à délaisser la forge utilitaire pour se consacrer à son art ; et aujourd’hui, de générations d’apprentis en générations d’apprentis, c’est tout le quartier de Noailles qui vit du bosmétal, artisanat basé sur le recyclage de bidons de fuel, découpés et martelés. Cette visite guidée à travers les ateliers permet d’aller à la rencontre des artisans et d’observer tout le processus de création, de la matière première au produit fini, pour tout découvrir de l’artisanat le plus représentatif d’Haïti.
En option - avec guide francophone privé

LA CITADELLE HENRI ET LE PALAIS SANS SOUCI

Milot, ruines grandioses, saturées de soleil du Palais du roi Christophe, libérateur d’Haïti aux côtés de Toussaint Louverture. Non loin du Palais, il a fait dresser une forteresse entre ciel et mornes : « à ce peuple qu’on voulu à genoux, il fallait un monument qui le mit debout » (Aimé Césaire, La Tragédie du Roi Christophe) Dans une débauche baroque de chlorophylle, un sentier pentu mène à la citadelle, solitaire, à 1000 mètres d’altitude : vingt-mille hommes se sont épuisés seize ans durant à hisser des blocs de pierre le long de la côte abrupte. Le refuge inviolable n’a jamais subi la moindre attaque, mais c’est ici, en cette forteresse où repose un esclave devenu roi, qu’on mesure combien la révolution haïtienne, insurrection d’esclaves qui ont bouté les troupes de Napoléon hors de la colonie la plus riche du monde, est la revanche de tous les opprimés de l’Histoire.
Et à quelques pas du Palais Sans Soucis, loin des fastes de la cour de Christophe, mais dans la fraicheur d’un jardin à l’ombre des bougainvilliers, on se régale d’une excellente cuisine familiale : avocat relevé de hareng fumé, griot de porc pimenté, riz djon-djon, cuit dans une eau teintée de champignons noirs, et une mangue baptiste, un café paysan. Sur la route de retour pour le Cap, on fait une halte dans une guildive, distillerie traditionnelle, pour découvrir le processus de distillation du rhum – avec dégustation à la clé.
En option – avec guide privé francophone

Budget estimé

Selon saison, types d'hébergements et activités
Le budget estimé pour ce voyage est de 2600€ à 3200€/personne.

Parler de prix fixe lorsque l'on évoque un voyage sur mesure a peu de sens. En effet, celui-ci varie suivant de nombreux facteurs (niveau de prestations, période, délai de réservation et bien d'autres encore). Le seul prix exact sera celui de votre devis personnalisé.

Le prix moyen constaté pour ce voyage est de 2750€/personne.
  • Le vol international sur compagnie régulière
  • Les taxes aériennes et surcharges carburant
  • Le vol domestique aller-retour Port-au-Prince – Le Cap Haïtien
  • Les transferts privés aéroport-hôtel-aéroport
  • Les 7 nuits en chambre double avec petits déjeuners
  • La journée de visite de Port-au-Prince avec guide francophone privé
  • La demi-journée de visite du Cap Haïtien avec guide francophone privé
  • Un téléphone portable local à destination
  • Notre service conciergerie sur place
  • Le wifi gratuit pendant votre voyage : un mini routeur international remis avant le départ, permettant de connecter jusqu'à 5 terminaux simultanément
  • Réf: 1342826
    Nos experts à votre écoute
    Contactez nos conseillers specialistes pour créer votre voyage sur mesure

    Vous aimerez aussi