Vous aimerez
  • Bogota, Medellin, Carthagène, du Pacifique aux Caraïbes... parcourir la Colombie, pur condensé sud-américain
  • De mi-juillet à mi-octobre, les baleines soufflent sur la côte pacifique : une rencontre écolo
  • Des artistes bogotanos aux percussions de Carthagène, des activités prévues partout !
  • Portable local, routeur Wifi, appli smartphone, conciergerie, les plus Voyageurs

Contactez un spécialiste Colombie 01 86 95 65 69

Colombie mythique

La Colombie, ce sont les Andes, le Pacifique, les Caraïbes, l’Amazonie ? Oui, la Colombie réunit de grands pans de nature sud-américaine. Ce voyage, qui commence à Bogota, à peu près au centre du pays, en donne un aperçu spectaculaire et contrasté. La capitale donc, l’une des plus créatives du continent, à laquelle Medellin fait un pendant peut-être inattendu - la ville ayant profité de la fin du fameux cartel pour se repenser de fond en comble et s’ouvrir des perspectives stimulantes. Entre les deux, Villa de Leyva et Barichara, l’une et l’autre bons témoins de l’urbanisme colonial. On y vit au rythme de la haute province avec, à l’horizon, des montagnes plus hautes encore.
Les maisons blanches, ou lie de vin, alignées le long des rues à gros pavés, portent de gracieux balcons de bois vert, ou rouge. Par place, des façades entières passent au bleu, au rose, au jaune. L’agriculture enrichit les marchés et la foi couvre d’or les retables. La civilisation indienne affleure partout. Changement d’atmosphère à Nuqui : devant, la mer ; derrière, la forêt. Un intermède Robinson responsable, sur la plage, avec dauphins et récifs de corail, singes hurleurs et toucan du Choco. Randonnées et activités nautiques à la clé. Enfin, sur la côte caraïbe, Carthagène des Indes, dont l’Unesco a inscrit la vieille cité au patrimoine mondial. Trois jours qui réunissent souvenir des galions, plages, mangrove et rythmes tropicaux. Une sortie chaloupée. Autant de lieux, autant d’émotions. Sans même parler de l’Eje Cafetero ou du fleuve Amazone, que quelques jours de plus permettent d’ajouter au programme.

Votre voyage

Les nombreux rendez-vous inscrits sur votre carnet de route reflètent la richesse et la diversité du voyage : Bogota à vélo, rencontres avec de jeunes artistes, trésors des abords de Villa de Leyva, randonnée sur le Camino Real à Barichara, aspects de Medellin, percussions à La Boquilla. A quoi s’ajoutent les activités jungle et mer dans le Choco, dont, de mi-juillet à mi-octobre, l’observation des baleines. Tout cela en privé et, dans la quasi totalité des cas, en français. Reste-t-il du temps pour ses propres explorations, ou pour buller ? Oui - le découpage du voyage le permet. D’ailleurs, vos guides sauront aussi vous donner d’utiles conseils pour ces séquences-là. De l’hôtel de Bogota à celui de Nuqui, le fil rouge est un fil vert. Les autres étapes permettent de passer en revue différentes formes et différents âges de l’architecture colombienne. Avec un confort toujours contemporain et des services exactement rendus. Hors les trois vols intérieurs, les transferts et déplacements sur zone se font en voiture climatisée avec chauffeur. Souple, rapide, tempéré. Si, chemin faisant, un désir non prévu, ou un léger contretemps, survenait, vous disposez pour y répondre des coordonnées de notre service de conciergerie sur place. Il a l’inattendu pour raison d’être.

Itinéraire

Suggestion 100% personnalisable selon vos envies
JOUR 1

Vol pour Bogota

Accueil en français, aide aux formalités et transfert. Installation pour deux nuits dans le district d’Usaquén. Hôtel green chic. Conception, énergie, matériaux, gestion, tout exprime l’option durable. Des plantes apparaissent en longues bandes sur la façade, elles annoncent le potager vertical de l’intérieur et la pelouse rooftop : terrasse, bar et piscine. A bâtiment éco-efficient, décoration éco-design. Les chambres sont claires et confortables, bien équipées, très agréables à vivre. La dotation de certaines d’entre elles comprend un vélo d’appartement. Au restaurant, bon et bio, bien sûr. Dernière pièce du dispositif santé, le spa : soins et cosmétiques y répondent aux exigences générales. Un personnel aimable et engagé contribue au plaisir du séjour. Pour les balades en ville, on emprunte les vélos de l’établissement.

JOUR 2

Bogota

Déjà prévu au programme - Bogota à vélo. Le casque sur la tête, en compagnie d’un guide francophone, on pédale à la découverte d’une capitale contrastée et vibrante. Du plan hippodamien de La Candelaria, typique des établissements coloniaux espagnols, au plus grand immeuble végétalisé du monde, typique des préoccupations actuelles, le parcours est éloquent. Depuis le XVIe siècle, tous les styles d’architecture ont trouvé ici une forme andine. En de nombreux endroits, les façades peintes manifestent la créativité des graffeurs fresquistes bogotanos. Bogota like a friend. D’ailleurs, l’art contemporain colombien est en plein boum et galeries et ateliers pullulent en ville. Le niveau des jeunes artistes dans toutes les disciplines leur promet un avenir brillant. Avec l’un d’entre eux, découverte en français de quelques lieux clés. La visite trouve sa formule à partir des intérêts exprimés sur le moment.

JOUR 3

Bogota - Villa de Leyva

Transfert à Villa de Leyva. Installation pour deux nuits au nord-est de la grand’ place. Rue pavée tranquille et façade coloniale blanche. Derrière celle-ci, cour pavée paisible, fermée par de beaux corps à galeries, que soutiennent des colonnes de pierre ou de bois. Quelques arbres, et des fleurs. Tout cela a beaucoup d’allure et il y fait bon paresser le soir, autour d’un verre. L’ameublement mêle harmonieusement ancien et moderne, une note rustique mettant aux pièces le sceau d’authenticité séant. Ici et là, de jolis plafonds peints. Les chambres bénéficient d’un équipement très convenable ; on s’y trouve rapidement chez soi. Quant au restaurant, il sert une cuisine colombienne d’aujourd’hui - qui se laisse influencer sans se renier.

JOUR 4

Villa de Leyva

L’isolement et l’absence de ressources naturelles prisées peuvent avoir du bon à la longue. Ainsi pour Villa de Leyva, à laquelle 400 ans de développement faible ont conservé un ensemble colonial remarquable. La grande place pavée, bordée d’édifices blancs est exemplaire à cet égard, et très évocatrice des villes de la conquête ; ses dimensions exceptionnelles ayant résulté d’impératifs logistiques civils et militaires. Aujourd’hui, le bourg jouit du statut de site historique protégé.
Déjà prévu au programme - Les alentours de Villa de Leyva. On s’intéresse plus particulièrement au musée El Fosil, au parc archéologique de Monquira et au couvent de l’Ecce Homo. Le premier possède un squelette de Kronosaurus, pliosaure de huit mètres qui inquiétait fort la faune marine du Crétacé inférieur. A partir des tombes et des pierres dressées qu’il contient, les archéologues concluent à propos du deuxième à un domaine sacré préhispanique : rites de purification et observations astronomiques. Le troisième enfin a été construit par les dominicains au XVIIe siècle. L’église, le cloître et son jardin, d’un équilibre serein, suggèrent une vie religieuse ayant dépassé les violences initiales. Les visites se font avec un guide privé francophone.

JOUR 5

Villa de Leyva - Barichara

Transfert à Barichara. Installation pour deux nuits dans la partie sud du bourg. Un jardin tropical entoure la maison d’un foisonnement de verts où les fleurs jettent des éclats vifs. Sous l’avant-toit, des galeries profondes et ventilées. Fauteuils et hamacs y attendent à l’ombre les candidats au farniente. Au sol, de grands carreaux de terre cuite : frais et élégant. Les chambres sont toutes simples et coquettes. Les parties communes occupent le rez-de-chaussée. La salle à manger déborde volontiers sur la terrasse (en fait, la séparation intérieur / extérieur n’a pas ici la rigueur européenne). On a le sentiment que le chef fait la cuisine comme chez lui. Ce dont on ne songe pas à se plaindre. Fondée en 1705, Barichara a un charme provincial alangui auquel on se prend aisément.

JOUR 6

Barichara

Déjà prévu au programme - Randonnée sur le Camino Real. Longtemps à l’abandon, le vieux chemin tracé à l’époque de la vice-royauté entre les villages de la région a été dégagé et rouvert. Une randonnée facile mène en deux heures de Barichara au village de Guane, au pied de la Serrania de los Yariguies. Avec un guide privé francophone, on marche à l’ombre des acacias dans un paysage splendide. On longe des champs de tabac, des séchoirs, et on se rappelle l’origine précolombienne de cette culture. En chemin, les voyageurs attentifs apercevront peut-être la rare ariane à ventre roux, une paruline azurée ou un pic à couronne rouge. Au musée archéologique et paléontologique de Guane, poteries anciennes, cranes allongés guanes, fossiles témoignent des périodes anciennes et très anciennes du Santander. Retour à moto-taxi.

JOUR 7

Barichara - Bucaramanga - Medellin

Transfert à l’aéroport de Bucaramanga et vol pour Medellin. Transfert et installation pour deux nuits à El Poblado Provenza. La propriétaire de la maison d’hôtes est française et cela se sent à l’esprit de la décoration. Tissus imprimés, meubles colorés, bel artisanat, cette dernière sait varier toujours sans verser dans un éclectisme brouillon. Gaie et confortable. Les chambres offrent tout l’équipement souhaitable et de belles literies ; les carrelages des salles de bain en font autant de surprises optiques. Des terrasses particulières avancent dans le jardin profus - bananiers, manguiers, avocatiers, orchidées, etc. - qui entoure la maison et cache un jacuzzi extérieur. Le petit déjeuner se prend sur place. Pour les autres repas, on a recours aux ressources du quartier. Cours de yoga, massages, spa de jour, le bien-être a ses droits et ses services.

JOUR 8

Medellin

Déjà prévu au programme - Medellin urbaine et nature. Des leçons ont été tirées de la période de violence des années 1980-1990 ; certains des éléments ayant favorisé la guerre du narcotrafic mis en évidence. Aujourd’hui, la ville redémarre : mobilité facilitée, rattachement des quartiers pauvres aux différents réseaux de communication, politique écologique et culturelle, recherche. Une mutation de grand style. Guide privé francophone à l’appui, on découvre cela avec étonnement. Visite du musée Antioquia d’abord, qui abrite notamment une importante collection d’œuvres de Fernando Botero (né à Medellin en 1932), mais aussi du grand muraliste Pedro Nel Gomez (1899-1984). Du parc éco-touristique Arvi ensuite, sur les pentes de la Valle de Aburra, qui fait office de réserve naturelle périurbaine et de point d’appui archéologique. On s’y rend en télécabine pour une promenade lacustre. L’après-midi, dans les pas de deux de ses habitants, exploration d’un quartier populaire en cours de réhabilitation. La compagnie de ces Medellinenses permet, de façon passionnante, de mettre en perspective ce que l’on a sous les yeux.

JOUR 9

Medellin - Nuqui

Transfert à l’aéroport et vol pour Nuqui, dans le Choco, sur la côte pacifique. Transfert et installation pour trois nuits entre la forêt et l’océan, dans un hôtel pas comme les autres. Ecolo conséquent et social. Ce qui ne signifie pas spartiate : le curseur confort ayant été placé assez haut, on a retranché l’inutile et assuré le nécessaire. Le séjour ne se vit pas sous le signe des contraintes vertueuses, mais dans une relation équilibrée avec le milieu - la conception-même de l’hôtel rend les bon gestes évidents. Le luxe, c’est la nature. Les sept chambres, bien aménagées, satisfont aux besoins les plus légitimes : intimité, dormir en paix, se laver, sieste dans un hamac. Au restaurant, le parti pris green trouve dans les assiettes une expression tout à fait savoureuse ; la pension complète n’a pas un intérêt seulement pratique. Digital detox ? Digital detox.

JOURS 10 & 11

Nuqui

Au programme - D’abord, devant le lodge, la plage, qui suffirait seule au bonheur du séjour. Kayak, planche, équipement snorkeling, la maison fournit aussi ce qu’il faut pour profiter de la mer dessus dessous. Elle dispose encore d’embarcations susceptibles de vous emmener sur les meilleurs spots. Grands dauphins, dauphins tachetés et même dauphins de Risso fréquentent le secteur. Côté terre, une randonnée par jour : cascade, littoral, jungle. Chaque sortie équivaut à une leçon de sciences naturelles de terrain. Du grand kapokier aux délicates orchidées, la flore époustoufle. Tatou, atèle, tamanoir, paresseux, toucan, harpie féroce, la faune épate. De mi-juillet à mi-octobre, les baleines à bosse sont là. On les aperçoit parfois de son particulier. Pour les observer mieux, embarquement dans des bateaux légers, qui approchent les cétacés à des distances telles qu’ils ne se trouvent pas dérangés par la curiosité qu’ils suscitent. L’émotion provoquée par la présence proche de ces animaux majestueux ne se dissipe que pour laisser la place à un souvenir ineffaçable.

JOUR 12

Nuqui - Medellin - Carthagène des Indes

Transfert à l’aéroport et vol pour Carthagène, via Medellin. Transfert et installation pour trois nuits dans la vieille-ville. Le bâtiment respire la Belle Epoque caraïbe. La fin du XIXe siècle a produit sous ces climats une architecture particulièrement séduisante. Il n’est que de pénétrer dans l’élégant patio annulaire pour s’en apercevoir. Les balcons s’étagent avec grâce, les fleurs en avalanche recouvrent les balustrades blanches. Dans les chambres, de beaux volumes, des badigeons, des peintures murales, un mobilier à la fois sobre et smart. Du confort aussi, et du marbre dans les salles de bain. La salle à manger, coquette, reçoit pour le petit déjeuner et, sur demande, pour d’autres repas : cuisine colombienne de la Costa Caribe. Sur le toit, une ample piscine permet de nager ; des transats incitent à n’en rien faire. Le tout à 300 mètres de la plage.

JOURS 13 & 14

Carthagène des Indes

Carthagène a dans son arbre généalogique La Havane et Séville. Longtemps point d’appui principal et grand port espagnol en Amérique du Sud : les imposantes forteresses San Felipe de Barajas et San Fernando de Bocachica (XVIIIe siècle), sur lesquelles corsaires et pirates se sont cassés les dents, en témoignent toujours avec hauteur. Prospère hier, et prospère aujourd’hui, la modernité ne l’a pas trouvée rencognée dans le passé. Quant à son histoire religieuse, elle se lit au long des rues, de la cathédrale Sainte-Catherine d’Alexandrie (XVIIe siècle) au palais de l’Inquisition (XVIIIe siècle), en passant par l’Iglesia de San Pedro Claver (XVIIe siècle), l’apôtre des esclaves africains. Et les étoiles d’aujourd’hui ne l’ignorent pas : Shakira honore la cité d’une présence régulière.
Déjà prévu au programme - Percussions à La Boquilla. C’est un village de pêcheurs d’origine africaine un peu au nord de Carthagène. Les habitations, la petite école, un magasin, une plage. La mangrove de palétuviers aussi, où de longs canots permettent de pénétrer pour déposer des casiers à crabe. Avec un guide privé francophone, on pousse une exploration dans la mangrove, dont des milliers d’oiseaux font eux aussi leur garde-manger. Puis, école de musique pour une initiation aux rythmes caraïbes : présentation par de jeunes percussionnistes locaux et mise en pratique. Très cool.

JOUR 15

Carthagène des Indes - vol de retour

Transfert à l’aéroport et vol de retour.

A la carte

Avec quelques jours de plus - Amazonie ou Triangle du café

Leticia, la capitale d’Amazonas, se trouve à l’extrême sud de la Colombie, aux Tres Fronteras, avec le Brésil et le Pérou. De là, on remonte le fleuve Amazone lui-même vers un lodge aménagé dans une réserve naturelle privée. L’Amazonie est un monde dense et prenant, dans lequel on entre discrètement. Moyennant quoi, on peut croiser le dauphin rose, le lamantin, la loutre géante, qui croque les piranhas, et la colombe saphir, l’araçari multibande, le papegeai maillé, etc. L’Eje Cafetero, la zone de production caféière du centre-ouest du pays, couvre les départements de Caldas, Risaralda et Quindio. En l’inscrivant au patrimoine mondial en 2011, l’Unesco en a reconnu l’importance culturelle au sens large. Paysages mouvementés, à fortes pentes et déclivités soudaines, où l’homme a, au prix d’un effort considérable, remplacé les bambouseraies sauvages par des plants de Coffea arabica. De loin en loin, les bâtiments blancs à toit rouge d’une finca cafeteria se détachent sur les vert et jaune intenses de la campagne. Les producteurs vous reçoivent toute l’année pour une torréfaction, une dégustation, un tour dans les champs et on va de l’un à l’autre en jeep Willys car, là-haut, c’est ainsi qu’on va.
En option

Budget estimé

Selon saison, types d'hébergements et activités
Le budget estimé pour ce voyage est de 5800€ à 7300€/personne.

Parler de prix fixe lorsque l'on évoque un voyage sur mesure a peu de sens. En effet, celui-ci varie suivant de nombreux facteurs (niveau de prestations, période, délai de réservation et bien d'autres encore). Le seul prix exact sera celui de votre devis personnalisé.

Le prix moyen constaté pour ce voyage est de 6300€/personne.
  • Le transport aérien international et domestique, sur compagnie régulière
  • Les taxes aériennes et surcharge carburant
  • L’accès au salon Air France à Roissy
  • L’accès au salon Latam à Bogota
  • L’assistance francophone à l’aéroport de Bogota
  • Les transferts, privés
  • Les 2 nuits à Carthagène, en chambre double, avec petits déjeuners
  • Bogota à vélo et Bogota like a friend, visites privées avec un guide francophone
  • Les 2 nuits à Villa de Leyva, en chambre double, avec petits déjeuners
  • Les alentours de Villa de Leyva, avec un guide privé francophone
  • Les 2 nuits à Barichara, en chambre double, avec petits déjeuners
  • La randonnée sur le Camino Real, avec un guide privé francophone
  • Les 2 nuits à Medellin, en chambre double, avec petits déjeuners
  • Medellin urbaine et nature, avec un guide privé francophone
  • Les 3 nuits à Nuqui, en chambre double, pension complète
  • Les activités prévues par le lodge
  • Les 3 nuits à Carthagène, en chambre double, avec petits déjeuners
  • Un cours de percussion privé à La Boquilla
  • Un téléphone portable local
  • Un routeur Wifi international
  • Notre service de conciergerie sur place
  • Réf: 1474225
    Découvrez tous les services qui vous accompagnent pendant votre voyage.
    Nos experts à votre écoute
    Contactez nos conseillers specialistes pour créer votre voyage sur mesure
    Contactez un spécialiste de la Colombie