Vous aimerez
  • De Phnom Penh à Angkor en passant par la campagne à Battambang, un Cambodge complet
  • Phnom Penh intime "avec un ami" et en cyclopousse avec un architecte : deux regards sur la capitale
  • Angkor révélé par des visites quotidiennes avec vos guides privés francophones
  • Appli smartphone, bonnes adresses, concierge francophone sur place, le service Voyageurs

Contactez un spécialiste Cambodge 01 83 64 79 43

Le Cambodge accessible

Le Cambodge est un pays très séduisant et la réputation de gentillesse des Cambodgiens n’est pas usurpée. Ce sont deux excellentes raison d’y aller et ce voyage ne se fera pas faute de confirmer tout ça. Mais, en plus, il y a Angkor. Cet ensemble de sites est l’une de ces réalisations qui portent, par leur valeur artistique, spirituelle, culturelle, l’idée de civilisation humaine. Tout le monde est concerné par Angkor. On commencera donc par Phnom Penh, la capitale, où s’exprime en tous sens, le dynamisme et la jeunesse du pays. La visite que l’on fait là, en compagnie d’un architecte, donne aux voyageurs une vision tout à fait nouvelle de la ville. Ensuite, au nord-est, ce seront les entours de rizière et de forêt de Battambang. La
campagne est essentielle au plaisir que l’on éprouve à visiter le Cambodge. C’est d’ailleurs dans leur cadre de nature que les temples d’Angkor, près de Siem Reap, prennent toute leur dimension. On passe quatre journées pleines, à arpenter le site et à s’émerveiller de ses trésors de sculpture, à observer le retour des dévotions dans les grands sanctuaires… Une sortie sur le Tonlé Sap, le grand lac trésor naturel national avec le Mékong qu’il régule, peut compléter la découverte de cette région unique au monde. Que l’on y ajoute les plaisirs à répétition de la table et on aura fait d’une invitation un rendez-vous.

Votre voyage

Pour aller d’une étape à l’autre vous embarquez dans des voitures privées avec chauffeur. Climatisées, bien sûr. La durée des trajets est telle qu’elle ne lasse jamais la patience des passagers. D’autant moins que les paysages traversés font de ces liaisons des visites à part entière. Modernisme cambodgien ou maison traditionnelle, vos hôtels sont essentiels à l’atmosphère du voyage. Et ils vous assurent le confort quotidien qui permet de récupérer des fatigues de la journée, et de se remettre en condition pour les explorations du lendemain. Nous en avons inscrites de nombreuses à votre programme. Pour vous montrer, dans les meilleures conditions, ce qui est patrimonial et essentiel, enregistré par l’Unesco, mais aussi ce qui est plus modeste, naturel et discret et qui n’est pas moins essentiel. Dans l’un et l’autre cas, vous irez à la rencontre des Cambodgiens. Ce que facilitera le français de vos guides particuliers. Notre concierge sur place est votre recours en cas d’incertitude. Vous disposez donc de ses coordonnées.

Itinéraire

Suggestion 100% personnalisable selon vos envies
JOUR 1

Vol pour Phnom Penh

JOUR 2

Phnom Penh

Transfert et installation pour deux nuits dans l’ancien quartier français. Le nom de l’hôtel, Sangkum, en situe l’esprit : ce terme désigne l’espèce d’âge d’or cambodgien, qui va de l’indépendance à la destitution de Norodom Sihanouk. Et c’est vrai qu’on retrouve ici le sens des valeurs khmères et une ouverture décidée à la modernité, une simplicité élégante, une gentillesse qui n’est pas mièvre. Les chambres sont claires et bien équipées, faciles à vivre. Dans le jardin clos, des plantes tropicales et une piscine discrète au bord de laquelle il fait bon siroter un cocktail. Au restaurant, le personnel a été formé à la française, ce qui ne l’empêche pas de présenter une fort délicate cuisine nationale.
Déjà prévu au programme - Promenade d’architecture. Malgré les avanies du passé récent, la capitale possède un riche héritage dans ce domaine. On découvre, allant en cyclopousse d’un édifice à l’autre, non seulement l’architecture traditionnelle ou coloniale, mais aussi celle, justement, de la période Sangkum (Chaktomouk Hall, Vann Molyvann, 1961) et de spectaculaires réalisations contemporaines (Vattanac Capital Tower, TFP Farrells, 2012-2014). Votre architecte-guide parle anglais. Notre anglais, celui que nous parlons tous en dépit des anglophones.

JOUR 3

Phnom Penh

Déjà prévu au programme - Phnom Penh like a friend. On n’apprend pas Phnom Penh à Fabrice : il y vit depuis quinze ans. Il en sait parfaitement les trottoirs, le palais, les bars à la mode, les galeries d’art, les marchés, les salles de sport, les restaurants, les pagodes, les églises, etc. Et les Cambodgiens ! Du coup, pas besoin d’établir un programme à l’avance. On prend contact, on échange quelques idées, désirs, intérêts et on le suit. Il vous conduit à ce que vous cherchez, et au-delà. En route, il vous découvre ce que le voyageur ordinaire ne peut pas voir, et qu’un guide cambodgien omettra peut-être de vous montrer. En équilibre entre la France et le Cambodge, Fabrice sait ce qui fait tilt ! Il est en plus, pour le reste du voyage, une mine précieuse de renseignements.

JOUR 4

Phnom Penh - Battambang

Transfert et installation pour deux nuits dans le village de Vat Kor, à deux kilomètres de Battambang. Trois maisons sur pilotis dans un beau jardin. Le bâtiment principal abrite la réception, le bar, la salle de lecture, le restaurant et deux chambres. Autour de la piscine, deux annexes de quatre chambres chacune. Extérieur / intérieur, aménagements et décoration sont traditionnels ; les installations techniques n’en sont pas moins impeccables et orientées durable. Les petites dimensions de l’hôtel le rendent particulièrement cosy et le personnel est d’une gentillesse invariable. Pour qu’ils soient dignes du restaurant, les ingrédients doivent provenir des marchés locaux, s’ils ne sont pas cultivés dans le potager maison.

JOUR 5

Battambang

Déjà prévu au programme - Battambang authentique. Du grand marché (1936) aux maisons coloniales des quais, l’empreinte française est nette et bien préservée. De nombreux temples et autres morceaux d’architecture rappellent tout aussi nettement que l’on est en pays khmer. Battambang est également une ville universitaire et une plaque tournante des échanges avec la Thaïlande. Les diversités qui la composent et la traversent sont sans doute parmi les principales raisons de son dynamisme culturel. Dans le registre ancien, on ira à Piem Ek voir le Vat Ek Phnom, où un temple hindouiste du XIe siècle est flanqué d’une pagode récente et d’un grand Bouddha tout blanc. Visite avec un guide francophone.

JOUR 6

Battambang - Siem Reap / Angkor

Transfert à Siem Reap et installation pour quatre nuits dans un hôtel qui, comme les autres, est installé dans un jardin, comme les autres, a recours à un artisanat moderne compatible et, comme les autres, sert une cuisine du marché. Mais, à rebours de beaucoup d’autres, il ne cherche pas à faire rustique et revendique un air urbain réconfortant. La géométrie d’ensemble est plaisante, la piscine angulaire bien agréable, les volumes nets. Les soins corporels proposés par la maison sont impeccablement bienfaisant. Sokkhak Resort ne verse pas dans le pittoresque à tout prix, et c’est beaucoup mieux ainsi.

JOUR 7

Siem Reap

Déjà prévu au programme - Angkor Vat et Angkor Thom. C’est en tuk-tuk (tricycle motorisé) et avec un guide francophone que l’on visite ces deux grands monuments de l’ancienne capitale de l’empire khmer. Construit au XIIe siècle, Angkor Vat, temple-capitale de Suryavarman II, est le plus vaste monument du site et le mieux conservé. Les archéologues de l’Ecole française d’Extrême-Orient, en particulier, ont fait du beau boulot. La statuaire est admirable. Le culte bouddhique se poursuit dans le sanctuaire (qui fut d’abord dédié à Vishnu). Jayavarman VII a fait édifier la ville royale d’Angkor Thom au début du XIIIe siècle. Les immenses visages sculptés de la porte sud sont inoubliables ; le naturel des bas-reliefs du Bayon, le temple central, étonne ; sur la terrasse du Roi lépreux avait sans doute lieu la crémation des souverains…

JOUR 8

Siem Reap

Déjà prévu au programme - Pour commencer, on se rend sur le site de l’ancienne Isvarapura, 20 km au nord-est d’Angkor ; il y a là le temple Banteay Srei, sanctuaire de Shiva pillé par Malraux ! Très bel ensemble de grès rose du Xe siècle, décoré avec beaucoup d’art et exceptionnellement conservé. Ensuite, à l’est d’Angkor Thom, c’est le temple Ta Prohm, université bouddhique du XIIe siècle. Voué au pittoresque de l’envahissement par les racines tentaculaires du faux fromager (Tetrameles nudiflora), il rappelle l’état dans lequel tout le domaine sacré a été découvert par les premiers archéologues.

JOUR 9

Siem Reap

Déjà prévu au programme - Balade gourmande en tuk-tuk. On remonte dans l’engin, pour faire le tour des marchés de nuit et de la street food locale. C’est pétulant, bigarré et inattendu. Ces petits plats qui se font sur un coin de table et un bout de barbecue sont étonnants de justesse et de saveur. Viande, poisson, coquillages, légumes, fruits, toutes les productions régionales sont transformées en direct pour les chalands. Et puis, les Cambodgiens sont grands consommateurs d’insectes ; des scarabées aux mygales, essayez-vous à l’entomophagie ! A la plus appétissante échoppe, on s’arrête et on dîne. Soirée avec un guide francophone.

JOUR 10

Siem Reap - vol de retour

Transfert à l’aéroport et vol de retour.

A la carte

Phnom Penh, les incontournables

En compagnie d’un guide francophone, visite du musée national. Construit par George Groslier, de 1917 à 1924, il possède des collections splendides : sculptures en bronze, pierre, bois, hindouistes et bouddhistes, des périodes angkorienne, pré- et post-, céramiques. Quant au palais royal, résidence des monarques cambodgiens, il a été édifié à partir de 1866. Dans cette enceinte, se trouve la pagode d’Argent, qui abrite, entre autres, le célèbre Bouddha d’émeraude, une réplique de celui de Bangkok peut-être réalisée par Lalique. Le curieux pavillon Napoléon date de 1876 ; c’est une folie française sur les bords du Mékong.
En option - Demi-journée

La marque du Kampuchéa démocratique - Phnom Penh

En 1975, les Khmers rouges transforment un lycée de Phnom Penh en prison, dite prison de sécurité 21. Ce sera le principal centre de détention et de torture du pays pendant leur dictature : plus de 17000 personnes y sont retenues et maltraitées, avant d’être acheminés vers les zones d’exécution de Choeung Ek. En 1979, les Vietnamiens ont transformé la prison et les Killing Fields en musée. C’est, depuis, le lieu central de la mémoire du génocide. Une visite impressionnante, qui commande un grand respect pour la voie de réconciliation nationale sur laquelle se sont engagés les Cambodgiens.
En option - Demi-journée

A travers la campagne à Vespa - Siem Reap

Dûment casqué, on monte derrière son conducteur et en avant ! Le scooter, ce n’est pas que pour les jeunes gens urbains. C’est aussi idéal pour les chemins de terre de la campagne cambodgienne. On longe les rizières, on traverse les villages, on passe devant le Mebon oriental, temple du Xe siècle, on s’arrête chez un artisan. Ce n’est pas l’équipée sauvage, mais une incursion très sympa dans un monde réaccordé au rythme traditionnel. Des grands sanctuaires aux petits magasins de bord de route, il y a de quoi réfléchir à la marche des civilisations…
En option - Demi-journée

Croisière sur le Tonlé Sap - Siem Reap

Avec un guide francophone, sortie en bateau sur le Tonlé Sap. Premier lac d’eau douce d’Asie du sud-est, il contribue à la régulation naturelle du cours du Mékong. On va jusqu’au village et à la forêt inondée de Kompong Phluk. Les maisons sont bâties sur de hauts pilotis, l’amplitude des variations du niveau de l’eau atteignant plusieurs mètres. Cette vie sur échasses, où tout dépend du fleuve, semble à la fois d’un autre temps et d’un autre monde. Le lac fournit aux pêcheurs du poison en abondance. Il nourrit aussi une riche avifaune que distinguent le pélican à bec tacheté, l’anhinga roux ou l’outarde du Bengale. Le Tonlé Sap a été classé réserve de biosphère par l’Unesco.
En option - Demi-journée

Budget estimé

Selon saison, types d'hébergements et activités
Le budget estimé pour ce voyage est de 2800€ à 3500€/personne.

Parler de prix fixe lorsque l'on évoque un voyage sur mesure a peu de sens. En effet, celui-ci varie suivant de nombreux facteurs (niveau de prestations, période, délai de réservation et bien d'autres encore). Le seul prix exact sera celui de votre devis personnalisé.

Le prix moyen constaté pour ce voyage est de 3000€/personne.
  • Le vol pour Phnom Penh et retour de Siem Reap, sur compagnie régulière
  • Les taxes aériennes et surcharge carburant
  • Les transferts privés prévus au programme
  • Les 2 nuits à Phnom Penh, en chambre double avec petits-déjeuners
  • Phnom Penh architecture en cyclopousse, visite privée avec un guide anglophone ; Phnom Penh like a friend
  • Les 2 nuits à Battambang, en chambre double avec petits-déjeuners
  • Battambang authentique, visite privé avec un guide francophone
  • Les 4 nuits à Siem Reap, en chambre double avec petits-déjeuners
  • Angkor Thom et Angkor Vat en tuk-tuk, Banteay Srei et Ta Prohm, street food en tuk-tuk : visites privées avec un guide francophone
  • Le wifi gratuit pendant votre voyage : un mini routeur international remis avant le départ, permettant de connecter jusqu'à 5 terminaux simultanément
  • Notre service de conciergerie sur place
  • Un service de navigation GPS accessible depuis l'application Voyageurs du Monde, chargé avec votre parcours, les coordonnées de vos hôtels et bonnes adresses
  • Réf: 646292
    Découvrez tous les services qui vous accompagnent pendant votre voyage.
    Nos experts à votre écoute
    Contactez nos conseillers specialistes pour créer votre voyage sur mesure
    Contactez un spécialiste du Cambodge