Vous aimerez
  • Lifestyle à Sao Paulo, expérience écolo chic dans la forêt tropicale, esprit bohème à Rio
  • L’énergie vibrante des villes, la luxuriance de la nature tropicale entre forêt et océan
  • Architecture brutaliste à Sao Paulo, fazenda de planteur & posada coloniale dans la Mata Atlântica, maison XIXe à Rio : des hôtels de charme
  • Salon VIP aux aéroports, appli smartphone, concierge, les + Voyageurs

Contactez un spécialiste Brésil 01 84 17 21 65

DES VILLES ET DES FORÊTS

L’énergie, le métissage, le souffle des villes ; la luxuriance, l’exubérance tropicale de la grande forêt atlantique. Un voyage en deux pôles – la mégalopole du XXIe siècle, la nature préservée – et quatre étapes pour faire le plein d’énergies diverses, et complémentaires. Sao Paulo et ses onze millions d’habitants, d’abord. Immense, chaotique, tentaculaire, la capitale économique et culturelle du Brésil brasse traditions brésiliennes et cultures des diasporas – la ville est une terre d’immigration qui a accueilli Italiens, Allemands, Libanais, Japonais.... un métissage qui la place à l’avant-garde des villes brésiliennes – c’est ici que se créent les tendances, de l’art, du design, de la mode : Sao Paulo invente le futur de l’hémisphère Sud. La forêt, ensuite. A Catuçaba,
on est juste à la lisière. On fait l’expérience d’autres valeurs contemporaines : la contemplation, la lenteur. Et plus encore à Ubatuba, sur le tropique du Capricorne : le lieu-dit Picinguaba, entre la forêt et l’océan restitue de Brésil immémorial. La béatitude guette, entre la masse sombre de la forêt et le bleu étincelant de l’océan. Il faut poursuivre pourtant. Vous rejoignez Rio. La ville, mais sans quitter tout à fait la forêt, qui couvre ses hauteurs, sur les mornes qui dominent sa baie, et fournit la ville en eau et en fraîcheur. Une végétation qui s’insinue jusque dans certains quartiers de la ville. Et une énergie dense, entre mer et montagnes, une chaleur humaine.

VOTRE VOYAGE

A Sao Paulo, vous logez dans un hôtel emblématique de l’esprit de la mégapole, ultra-contemporain, véritable oeuvre d’art urbaine, qui se distingue par son architecture brutaliste au cœur des gratte-ciel. Dans la Mata Atlântica, deux adresses loin, très loin de l’effervescence du XXIe siècle : une ancienne maison de planteur sur les rives scintillantes d’un lac ; une posada coloniale au bout du chemin qui aboutit à la plage. Deux aspects, bucolique et littoral, d’un Brésil originel. Les moyens de communication sont coupés. Les bruits, les odeurs, le tempo de la nature reprennent leurs droits. Et quel plaisir d’être là ! Quelles saveurs à tout ce que l’on goûte ! A Rio, enfin, vous vous installez dans une maison XIXe au cœur d’un jardin exubérant, sur la verte colline de Santa Teresa. Des contrastes, en somme, qui font le Brésil. Au vert, vous aurez plein de temps pour profiter du temps, des sentiers, de l’océan. En ville, nous avons inscrit à votre agenda la découverte de la scène artistique de Sao Paulo et, à Rio, la visite privée du quartier arty de Santa Teresa. Et, pour faire le trait d’union entre mégalopoles et forêt atlantique, votre séjour à Rio se clôt sur ses mornes, avec une randonnée sur les sentiers de la forêt de Tijuca – un bout du monde peuplé de singes et d’oiseaux à quelques kilomètres seulement de Copacabana et Ipanema. Et tout au long de votre voyage, vous disposez des coordonnées de notre concierge francophone sur place, joignable à tout moment, pour vous conseiller ou vous permettre de réaliser toute envie de dernière minute.

Itinéraire

Suggestion 100% personnalisable selon vos envies
JOUR 1

Vol pour Sao Paulo

Transfert et installation pour deux nuits dans le quartier de Jardins. L’architecture de l’hôtel, une demi-lune de 100 mètres de diamètre recouverte de feuilles de cuivre - Ruy Ohtake 2003 - ne laisse pas indifférent. A l’intérieur, verre, bois, acier et marbre grège, et béton. Les volumes impressionnent, les aménagements design/high tech relèvent d’un classicisme contemporain épuré signé Joao Armentano. Dans les chambres la courbure d’ensemble est sensible, et les grandes fenêtres circulaires jouent de l’effet paquebot. Sur le pont supérieur du bâtiment sont installés la piscine aux eaux rouges, le bar lounge et le restaurant gastronomique. De là-haut, la vue sur la skyline foisonnante de Sao Paulo étourdit, de jour comme de nuit. Et la sonorisation subaquatique de la piscine surprend. Le centre bien-être - piscine intérieure, sauna, spa, salle de gym - répond aux mêmes exigences esthétiques que le reste des installations.

JOUR 2

Sao Paulo

Déjà prévu au programme - Crescendo urbain. Jardins est le quartier de la création pauliste. Design industriel, mobilier, arts plastiques, mode, ateliers et galeries, boutiques manifestent un dynamisme positif. On explore avec un accompagnateur francophone privé. Le SESC - Serviço Social do Comércio - développe des projets culturels d’envergure. Il témoigne d’une convergence très originale de perspectives sociales et artistiques. La Pinacothèque elle présente des collections qui s’étendent du naturalisme d’Almeida Junior (1850-1899) au néoréalisme de Niki de Saint Phalle (1930-2002). La journée se termine au quarante-deuxième étage de l’Edificio Italia, un cocktail à la main. Le bar a tout du club anglais, n’étaient de grandes baies qui ouvrent à 360° sur la ville. Tiens, là, c’est l’Edificio Copan d’Oscar Niemeyer ! Rien qui se monte du col à votre hauteur, même les hélicoptères volent plus bas.

JOUR 3

Sao Paulo - Catuçaba

Route pour Catuçaba, un peu à l’est de Sao Luiz do Paraitinga. Installation pour trois nuits dans une ancienne fazenda de planteur de café. La forêt descend des collines jusqu’aux abords de la demeure. Ni télévision, ni Internet, ni climatisation, une atmosphère de maison de famille, authentique, simple et élégante. Les chambres ouvrent sur le jardin. La propriété produit en bio l’essentiel - café, fruits, légumes, viande, cachaça, etc. - de ce qui passe par les cuisines. La table est donc constamment de saison. Pas de piscine, mais un lac. Toujours le même esprit : pourquoi faire ce que la nature offre ? Le vrai luxe, en somme.

JOURS 4 & 5

Catuçaba

Le domaine de 450 hectares se situe en bordure du parc naturel de la Serra do Mar, et de sa forêt pluviale, la Mata Atlântica. A proximité de l’hôtel on crapahute, dans les champs, vers les cascades, ou jusqu’au Pico do Corcovado, avec un guide naturaliste. La richesse floristique du secteur est exceptionnelle. Les randonnées équestres concernent autant les débutants que les cavaliers confirmés. La visite des villages alentour, ou de la petite ville coloniale de Sao Luiz do Paraitinga, est pleine de charme. Chemin faisant, on tombe sur les sculptures de Pasha Radetzki composant Portal do Sul. L’artiste a été en résidence à Catuçaba en 2010-2011 ; la rencontre avec cette campagne préservée a donné à celle-ci une dimension supplémentaire. L’une des sculptures est installée au sommet d’une haute colline, sur laquelle on monte pour regarder le soleil empourprer les reliefs, verre de vin à la main. Spectaculaire et romântico.

JOUR 6

Catuçaba - Ubatuba / Picinguaba

Route pour la municipalité d’Ubatuba. Installation pour quatre nuits à Picinguaba, au bout du chemin qui mène à la plage. On s’arrête là. Puis on marche 250 mètres environ jusqu’à la posada. La façade du beau bâtiment colonial donne sur la baie. « Edénique » est un terme souvent galvaudé, mais pour le coup… C’est bleu, vert dense, doré, des fleurs font des éclats rouges, jaunes, orangés. La piscine ajoute son rectangle céruléen. Dans la maison, l’art populaire brésilien est chez lui, dans ses versions les plus abouties. L’hôtel entretenant des relations privilégiées avec de nombreux artistes. On retrouve ici les partis pris de la fazenda de Catuçaba. Normal, les propriétaires sont les mêmes. A la cuisine, le chef travaille des ingrédients produits là-bas, auxquels l’océan ajoute des suppléments iodés. Pas immenses, les chambres ont cependant le confort que procurent l’équilibre et le naturel. Et puis, on vit sous les arbres du jardin.

JOURS 7 à 9

Picinguaba

Les parages de la maison sont enchanteurs. On profite des hamacs, des chaises longues, du sable. Ce secteur est l’un des rares désormais où la forêt primitive vienne encore jusqu’au rivage. Le Brésil tel que l’ont vécu les Tupinambas et tel que l’ont découvert les premiers voyageurs portugais. Des itinéraires de randonnée vous amènent aux plages cachées de Ponta Negra, ou aux coroles que butinent les colibris. En schooner, on rallie dans la baie la Ilha Comprida, la Ilha das Couves, la Ilha dos Porcos. Bonnes baignades à la clé. Surf et kayak font partie des mœurs. Si l’on n’est pas surfeur, l’occasion est belle de se mettre à la planche. Si l’on n’entend pas tout sacrifier à l’hédonisme marin, Paraty et la piste de l’or s’imposent. La petite ville, conservée dans son jus XVIIe, est très évocatrice de l’atmosphère créole : alignement de maisons basses, rues pavées dans lesquelles l’eau des marées remonte, chapelles et églises blanches (Capela de Santa Rita, Igreja Matriz Nossa Senhora do Remédios…), vieux forts (Forte Defensor, Forte Patitiba). La piste permettait d’acheminer à Paraty l’or du Minas Gerais, lors du gold rush du XVIIIe siècle. Des sections dallées sont toujours en place dans la forêt.

JOUR 10

Picinguaba - Rio

Route pour Rio. Installation pour trois nuits dans le quartier de Santa Teresa, à dix minutes d’Ipanema et Copacabana, ou du quartier samba de Lapa. Dans un jardin exubérant, une maison où le XIXe siècle apparaît comme en filigrane. Les aménagements font le plus agréable usage de volumes généreux. L’esprit déco est cool, coloré – l’artisanat brésilien s’y prête. Aux fenêtres, la baie de Guanabara, qui scintille sous le soleil ; de l’autre côté, les reliefs de Charitas sont un peu estompés par la réverbération. Avec cette vue, le petit-déjeuner sur la terrasse est un « carpe diem » auquel on ne peut songer à se soustraire. Juste en dessous, une jolie piscine, parfaite pour le délassement vespéral. Les chambres, spacieuses, donnent sur le jardin. Le service est rendu avec une disponibilité gracieuse.
A voir, à faire - Visiter le Museu de Arte Moderna, édifié en 1960 par Alfonso Eduardo Reidy, d’une modernité absolue, pour son architecture parfaite - faire emplette d’un bikini chez Bumbum (se vêtir peu, mais bien) - chiller sur Ipanema - évaluer les tendances de l’art contemporain à la galerie Anita Schwartz - voir le stade de Maracana et l’immense cône de béton de la cathédrale Sao Sebastiao, deux temples cariocas - sacrifier au churrasco et à la feijoada - faire du shopping dans le quartier bohème de Lapa : les maisons portugaises aux couleurs délavées se réinventent en friperies, boutiques vintage et galeries d’antiquaires, où l’on chine du splendide mobilier brésilien années 50 - siroter un jus de fruits d'Amazonie dans la fraîcheur d'une arrière cour de Leblon, après un après-midi shopping.

JOURS 11 & 12

Rio

Sur votre agenda - Une visite du Santa Teresa arty, accompagnée par un de ses habitants, qui vous entraîne sur ses ruelles pavées, où le temps semble s’être arrêté au milieu du XXe siècle, et dans ses ateliers d'artistes. Une randonnée avec un guide privé dans le parc national de Tijuca. Aussi belle que l’océan qui lui fait face, Tijuca, la plus vaste des forêts urbaines au monde, couvre les mornes qui dominent la mégalopole, la pénètre en plusieurs endroits, la fournit en eau, en fraîcheur et en nuages. A quelques kilomètres seulement de Copacabana et Ipanema, c’est une forêt riche de centaines d’espèces de plantes endémiques, un bout du monde peuplé de singes, de serpents et de perroquets. Vous empruntez un sentier qui conduit à l’un des sommets les plus spectaculaires de Rio : Pedra Bonita. En chemin, vous découvrez parcelles de reboisement, et exploitations de caféiers. A 700 mètres, le point de vue sur la ville est à couper le souffle.

JOURS 13 & 14

Rio - vol retour

Transfert à l’aéroport et vol international retour. Nuit à bord, arrivée le lendemain.

A la carte

RIO BY NIGHT

Rooftops d’Ipanema, bars branchés de Leblon, bars electro du quartier alternatif de Botafogo (« BotaSoho ») ou clubs de samba de Lapa : Rio danse jusqu’au matin. Vous avez rendez-vous avec un carioca francophone, qui vous emmène avec lui découvrir ses bars préférés, pour vivre Rio by night.
En option

Budget estimé

Selon saison, types d'hébergements et activités
Le budget estimé pour ce voyage est de 5800€ à 7300€/personne.

Parler de prix fixe lorsque l'on évoque un voyage sur mesure a peu de sens. En effet, celui-ci varie suivant de nombreux facteurs (niveau de prestations, période, délai de réservation et bien d'autres encore). Le seul prix exact sera celui de votre devis personnalisé.

Le prix moyen constaté pour ce voyage est de 6300€/personne.
  • Le vol pour Sao Paulo et retour de Rio sur vols réguliers
  • L’accès au salon Air France à Roissy 2E (pour les départs de Paris) et Rio
  • Les taxes aériennes et surcharge carburant
  • Les transferts privés mentionnés au programme
  • Les 2 nuits à Sao Paulo, en chambre double et petits-déjeuners inclus
  • Les 3 nuits à Catuçaba, en chambre double et pension complète incluse
  • Les 4 nuits à Ubatuba, en chambre double et pension complète incluse
  • Les 3 nuits à Rio, en chambre double et petits-déjeuners inclus
  • La journée de visite de Sao Paulo axée mode, design et architecture avec un accompagnateur privé francophone
  • La randonnée privée à Pedra Bonita, avec un guide privé anglophone
  • La demi-journée à la découverte de Santa Teresa arty avec un accompagnateur privé francophone
  • Le wifi gratuit pendant votre voyage : un mini routeur international remis avant le départ, permettant de connecter jusqu'à 5 terminaux simultanément
  • Notre service conciergerie sur place
  • Réf: 1460142
    Nos experts à votre écoute
    Contactez nos conseillers specialistes pour créer votre voyage sur mesure