Vous aimerez
  • Villa d’architecte à Rio, demeure coloniale à Salvador : vos refuges de de caractère en ville
  • Une échappée Robinson sur l’île de Boipeba : douceur de vivre et sable blanc
  • Visiter les ateliers d’artistes de Santa Teresa, vivre les nuits de Rio et Salvador : c’est prévu
  • Visites privées, bonnes adresses, conciergerie francophone, routeur wifi : les + Voyageurs

Contactez un spécialiste Brésil 01 84 17 21 65

Un Brésil enchanteur

Rio, c’est un mythe. Rio, c’est le Pain de Sucre, c’est le Christ rédempteur, bras déployés sur le promontoire du Corcovado, face à la plus belle baie du monde. Rio, c’est une plage. C’est le bikini. C’est la bossa nova, le futebol. C’est le Carnaval. Et sur la colline de Santa Teresa, quartier d’élection des réalisateurs, compositeurs, écrivains, peintres, Rio est un refuge d’artistes - maisons au faste européen décadent, terrasses à l'ombre des grands bananiers, et cachet bohème. Salvador de Bahia, de son nom complet Sao Salvador de Bahia de Todos los Santos, la plus africaine des villes du Brésil, fusionne les cultures noire et portugaise, et métisse jusqu’aux croyances.
Une ville sanctuaire aux 365 églises, une pour chaque jour de l’année : cathédrales baroques ou basiliques bleues et blanches, qui accueillent les messes candomblé faites aux orichas. Et au large de Salvador, sur l’île de Boipeba, la première impression est celle d’une île vierge - vingt kilomètres de plage immaculée, de mangroves, de cocoteraies : elle n’est pas déserte, mais Boipeba est un Eden préservé par ses habitants. Le cœur de l’animation est à Velha Boipeba, le plus peuplé de ses quatre villages - un millier d’habitants et quelques maisons aux couleurs fanées par un soleil de plomb - pas de voitures, mais des mules qui tractent des carrioles chargées de noix de coco ou des filets de pêche.

Votre voyage

Quatre journées à Rio, deux à Salvador et trois dans une île aux allures de bout du monde, pour prendre le temps du voyage. A Rio, vous vous installez dans une villa moderniste, faites d’arches, de béton et de bois précieux, nichée au sommet d’une colline de Santa Teresa. Composée de sept suites, la villa dessinée par l’architecte Wladimir Alves de Souza abrite une collection rare de mobilier vintage des années 50 à 70, qui en fait une adresse de choix pour les amoureux du design. Elle est nichée au cœur d’une forêt protégée, avec une vue extraordinaire sur Rio et le Pain de Sucre. A Salvador, nous vous accueillons à la Villa Bahia, notre maison Voyageurs du Monde dans le Pelourinho : à deux pas de la plus belle des églises baroques, Sao Francisco, un refuge de calme et de fraîcheur, idéal pour découvrir la ville bouillonnante. Et sur l’île de Boipeba, vous vous installez, entre mer et mangrove, dans une maison de bois aux teintes pastel, face à la mer. Le must : le petit-déjeuner se commande en ouvrant ses volets, et est servi dans un grand panier sur la terrasse - le bonheur. Plusieurs temps forts jalonnent le voyage. Ainsi visitez-vous les ateliers de Santa Teresa et arpentez les ruelles pavées d’Urca, en privé, puis avez rendez-vous avec un Carioca, qui vous emmène découvrir Rio la nuit : rooftops d’Ipanema, bars electro du quartier alternatif de Botafogo - "BotaSoho" - ou clubs de choro de Lapa, c’est selon vos envies ! Après avoir arpenté tant la ville basse que la ville haute de Salvador de Bahia, vous emboîtez aussi le pas d'un habitant pour découvrir la vie nocturne. Tout au long de votre voyage enfin, vous disposez des coordonnées de notre concierge francophone sur place, joignable à tout moment.

Itinéraire

Suggestion 100% personnalisable selon vos envies
JOUR 1

Vol pour Rio

Nuit à bord, arrivée le lendemain.

JOUR 2

Rio

Arrivée en début de matinée. Transfert privé vers le quartier de Santa Teresa, posé sur sa colline, véritable refuge d'artistes à Rio. On aime son cachet bohème, ses terrasses à l'ombre des bananiers, ses maisons au faste européen décadent, ses tables convoitées... Vous vous installez pour quatre nuits dans une maison construite par l'architecte Wladimir Alves de Souza (1908-1994), entre béton brut et bois précieux. A l'intérieur, transparence, lumière, et éclat moderniste. Mobilier design et luminaires colorés. Partout - sept chambres, salles de bain et parties communes - un confort cool et élégant. La vue porte loin au-delà du jardin tropical, jusqu'à la mer. La piscine extérieure est une rareté dans ce quartier.

JOURS 3 à 5

Rio

A votre agenda - De Santa Teresa à Urca, une balade arty et art de vivre. Noblesse et administration portugaises s’installèrent sur les collines de Santa Teresa quand Rio devint capitale, laissant au peuple bord de mer et épidémies. Les ambassadeurs ont quitté la colline pour Brasilia en 1960, pour laisser place aux réalisateurs, compositeurs, écrivains, peintres : Santa Teresa est depuis un refuge d’artistes. On aime son cachet bohème, ses terrasses à l'ombre des bananiers, ses maisons au faste européen décadent, ses tables gourmandes. Urca, entre Copacabana et la baie de Botafogo, est l’un des plus anciens quartiers de Rio - un village dans la ville, peuplé de singes aventureux. Vous partez en balade, accompagnés par un Carioca, qui vous entraîne sur des ateliers d'artistes de Santa Teresa aux ruelles pavées de Urca, sur les flancs du Pain de Sucre.
Clubs hype et rooftops d’Ipanema, bars branchés de Leblon, bars electro du quartier alternatif de Botafogo, ou clubs de samba de Lapa : Rio danse jusqu’au matin. En soirée, vous avez rendez-vous avec un carioca francophone, qui vous emmène découvrir ses spots préférés.
A voir, à faire - Visiter le Museu de Arte Moderna, édifié en 1960 par Alfonso Eduardo Reidy, d’une modernité absolue, pour son architecture parfaite - faire emplette d’un bikini chez Bumbum (se vêtir peu, mais bien) - chiller sur Ipanema - évaluer les tendances de l’art contemporain à la galerie Anita Schwartz - voir le stade de Maracana et l’immense cône de béton de la cathédrale Sao Sebastiao, deux temples cariocas - sacrifier au churrasco et à la feijoada - chiner à Lapa : les maisons portugaises aux couleurs passées se réinventent en friperies et galeries d’antiquaires, où l’on craque pour du splendide mobilier brésilien années 50 - siroter un jus de fruits d'Amazonie dans la fraîcheur d'une arrière-cour de Leblon.
En option - La visite du Musée d’Art Contemporain, avec un guide francophone privé - une randonnée dans le parc national de Tijuca.

JOUR 6

Rio - Salvador de Bahia

Transfert privé et vol pour Salvador de Bahia. Nouveau transfert privé au cœur du Pelourinho et installation pour deux nuits à la Villa Bahia, qui réunit deux maisons d’époque coloniale en un hôtel à la sophistication discrète. Les chambres évoquent par leur mobilier, la palette de couleurs, des atmosphères différenciées, la dispersion du Portugal à travers le monde, tout en restant pleinement brésiliennes. Ici, le confort est aussi l’effet d’une gestion durable et d’une insertion équilibrée dans le contexte immédiat. Au restaurant, le chef pratique avec brio une cuisine qui réunit les deux côtés de l’Atlantique, la France et le Brésil. Deux frais patios permettent de se détendre en sirotant une caipirinha. Dans le bassin, un privilège dans le quartier, on se délasse avec délice. Sur la terrasse, un panorama émouvant des toits et des clochers de la vieille ville. Et lorsque, au matin, on ouvre les fenêtres sur la façade de Sao Francisco, sur les murs colorés des maisons anciennes bordant la place, et lorsqu’un air de samba de angola monte doucement, on y est : au cœur de l’âme du Brésil.

JOUR 7

Salvador de Bahia

A votre agenda - Une journée de balade à travers Salvador. La ville, fondée en 1549, fut la première capitale du Brésil. Elle se divise en deux ; la ville haute et la ville basse. La ville basse longe le golfe, avec le port, le Mercado Modelo, dans le vieil édifice des douanes, et la cathédrale de la Transfiguration. Et les belles demeures au pied de la montagne, aux façades d'azulejos, aux escaliers étroits, les estaminets du vieux quartier de Ribeira. D’énormes ascenseurs - le Lacerda et le Tabuao - et des funiculaires, relient la ville basse à la ville haute, où, à flanc de colline, se niche l’entrelacs de ruelles escarpées du Pelourinho - cœur historique de la ville, il est le plus grand ensemble architectural colonial du Brésil. Vastes maisons à étage, qui alignent leurs façades roses, bleues ou ocre, et où brillent des parquets à de jacaranda ; et chefs-d’oeuvre baroques : la cathédrale, l’église Sao Francisco, plus vaste église jésuite du pays, achevée en 1723. Et partout, des terreiros de candomblés, et des casas-de-santo, où règnent les orichas. En début de soirée, vous avez rendez-vous avec un habitant de Salvador, qui vous emmène découvrir sa ville, la nuit. On peut flâner dans le Pelourinho, animé par les groupes de percussions, pour son ambiance de rue, ou boire un verre sur le front de mer, le long de la plage - terrasses riantes qui bruissent de monde et musique live électro, rock, rap…

JOUR 8

Salvador de Bahia - Boipeba

Transfert privé de Salvador à Valença et traversée en bateau rapide vers l’île de Boipeba, dans l'archipel de Tinharé, entre mer et mangrove. Installation pour quatre nuits dans un refuge intimiste : quatre maisons de bois aux teintes pastel, face à la mer entre forêt dense et sable blanc. Une adresse de charme dans un cadre digne des plus belles cartes postales, tenue par la chaleureuse (et francophone) Chris, une mine d’informations qui tient à faire découvrir à ses hôtes le meilleur de son île.

JOURS 9 à 11

Boipeba

Trois jours dans une île presque déserte aux allures de bout du monde. Une forêt dense, la Mata Atlantica, entourée de plages ourlées de cocotiers à perte de vue et de récifs coralliens. Point de route ni de voitures, mais la douceur de vivre et celle de la brise marine pour accompagner la sieste au hamac. Boipeba est un Eden bordé de mangroves et de plages de sable blanc.
A faire, à vivre - Explorer les piscines naturelles, refuges pour les poissons multicolores, les langoustes et les oursins ; la forêt dense et la mangrove - se régaler d’huîtres sur un ponton flottant - caboter vers l'île de Cairú où repose l'un des plus vieux monastères du Brésil - enfiler masque et tuba pour nager avec les poissons tropicaux.

JOUR 12

Boipeba - Salvador

Transfert privé en bateau pour Salvador, à travers la mangrove. Nuit à la Villa Bahia.

JOURS 13 & 14

Salvador - Vol retour

A faire, à vivre - S’essayer à la capoeira - visiter le théâtre Vila Velha, un des plus beaux lieux de Bahia, où Caetano Veloso, Maria Bethania, Gilberto Gil ont débuté dans les années 60 - déjeuner sur le pouce d’acarajes, "boules de feu", beignets de haricots blancs et de crevettes, frits à l’huile de palme, classés patrimoine immatériel du Brésil - assister à une cérémonie candomblé dans une église catholique - siroter une cachaça, eau-de-vie de canne à sucre.
En début de soirée, transfert privé pour l’aéroport et vol retour. Nuit à bord, arrivée le lendemain matin.

A la carte

Rio, le Musée d’Art Contemporain

Perché en haut d’une falaise en face de Rio, le Museo de Arte Contemporaneo de Rio est signé Oscar Niemeyer, le "poète du béton". Son architecture stupéfiante, souvent comparée à une soucoupe volante, vaut à elle seule le détour. Il abrite une belle collection, avec notamment les œuvres du carioca Joao Sattamini. L’escapade se clôt par un retour en ferry.
En option

Rio, le parc national de Tijuca

Aussi belle que l’océan qui lui fait face, Tijuca, la plus vaste des forêts urbaines au monde, couvre les mornes qui dominent la mégalopole, la pénètre en plusieurs endroits, la fournit en eau, en fraîcheur et en nuages. A quelques kilomètres de Copacabana, c’est une forêt riche de centaines d’espèces de plantes endémiques, un bout du monde peuplé de singes, de serpents et de perroquets. Vous empruntez un sentier qui conduit à l’un des sommets les plus spectaculaires de Rio : Pedra Bonita. En chemin, vous découvrez parcelles de reboisement, et exploitations de caféiers. A 700 mètres, le point de vue sur la ville est à couper le souffle.
En option - A la demi-journée

Budget estimé

Selon saison, types d'hébergements et activités
Le budget estimé pour ce voyage est de 4000€ à 5000€/personne.

Parler de prix fixe lorsque l'on évoque un voyage sur mesure a peu de sens. En effet, celui-ci varie suivant de nombreux facteurs (niveau de prestations, période, délai de réservation et bien d'autres encore). Le seul prix exact sera celui de votre devis personnalisé.

Le prix moyen constaté pour ce voyage est de 4300€/personne.
  • Le vol international sur compagnie régulière (aller vers Rio, retour depuis Salvador)
  • Le vol domestique Rio/Salvador
  • Les taxes aériennes et surcharge carburant
  • La neutralité carbone intégrale par absorption des émissions de co2 de votre voyage (par le biais de notre Fondation Insolite Bâtisseur Philippe Romero)
  • Les transferts privés mentionnés au programme
  • Le transfert Salvador/Boipeba/Salvador en voiture privé et bateau
  • Les 4 nuits à Rio, en suite avec petits déjeuners
  • Les 3 nuits à la Villa Bahia à Salvador, en chambre double avec petits déjeuners
  • Les 4 nuits à Boipeba, en bungalow double avec petits déjeuners
  • La découverte des quartiers de Santa Teresa et Urca à Rio, avec un accompagnateur privé francophone
  • La découverte de Rio by night, avec un accompagnateur privé francophone
  • La journée de visite de Salvador de Bahia, avec guide privé francophone
  • La découverte de Salvador by night, avec un accompagnateur privé francophone
  • Notre service conciergerie sur place
  • Le wifi gratuit pendant votre voyage : un mini routeur international remis avant le départ, permettant de connecter jusqu'à 5 terminaux simultanément
  • Un service de navigation GPS accessible depuis l'application Voyageurs du Monde, chargé avec votre parcours, les coordonnées de vos hôtels et bonnes adresses
  • Réf: 1512653
    Nos experts à votre écoute
    Contactez nos conseillers specialistes pour créer votre voyage sur mesure