Vous aimerez
  • La vie cool et les valeurs urbaines de Sydney, la splendeur et les paysages superlatifs du Red Centre
  • Explorer les Flinders Ranges, voir le soleil se lever sur Ayers Rock
  • Un road trip avec kangourous, chercheurs d’opales, déserts, bourgades perdues et Coopers Pale Ale à la halte
  • Salon Air France à Roissy, voiture et GPS, concierge sur place, le service Voyageurs

Contactez un spécialiste Australie 01 84 17 21 66

Sydney et l’Outback

Entrons dans le vif du sujet. On débarque à Sydney, l’une des villes les plus séduisantes qui soient au monde. La baie, l’héritage britannique, le goût d’une modernité éclairée, les plages, le surf et l’esprit aussie, franchise et décontraction, avec lequel on prend contact. On est vite ferré. Puis, d’un coup d’aile, on rejoint les Flinders Ranges, où l’Outback n’est pas encore austère, mais lumineux, coloré, frémissant. La terre des kangourous. Il y a fort à parier que les émotions éprouvées là se prolongeront longtemps après le retour. On poursuit, Marree, Coober Pedy, la route et les opales, l’épopée australienne. Ayers Rock est sans doute, avec l’opéra de Sydney, le premier motif qui vient à l’esprit quand on pense à l’Australie.
Il est toujours émouvant d’être confronté à la contrepartie concrète de ces grandes images mentales. Et quels jeux de lumière ! On poursuit encore dans Central Australia, désert, poussière, montagnes plissées comme des peaux de varan. Tout à coup, la grande échancrure de Kings Canyon et des couverts végétaux à nouveau, au fond. On reprend souffle. Bientôt, ce sera Alice Springs, la ville née du télégraphe. Un avion pour retourner à Sydney et passer une dernière nuit à regarder clignoter les lumières de la baie. On réalise alors toute l’ampleur et la richesse, tous les contrastes, du périple effectué. Seule l’Australie permet ça.

Votre voyage

Deux vols donc et un itinéraire en 4x4. Les distances sont à l’échelle du pays, mais « avalables » avec un véhicule approprié, sur des chaussées bien entretenues. A la conduite à gauche, on se fait vite. En plus, il y a quelque chose d’épique à conduire dans ces régions. Les dimensions justement. Cela ajoute au voyage. A Sydney, deux hôtels et deux atmosphères. L’entrée et la sortie. On ne vous renvoie pas chez vous par la petite porte, vous verrez ! Dans l’Outback, on n’a pas toujours beaucoup de choix, mais on a toujours au moins le confort nominal et une vraie ambiance voyage. Tout de même, le vieux Marree Hotel ou la chambre souterraine à Coober Pedy, ça ne s’oublie pas comme ça ! L’itinéraire jusqu’au cœur du Centre rouge a la logique que commande la géographie. Les sites valent par eux-mêmes, mais nous vous proposons quelques options qui permettent, peut-être, de les appréhender mieux, ou sous un angle inattendu : Sydney comme un Sydneysider, délices du bush, montgolfière à Alice Springs… Si, ce long chemin faisant, quelque contretemps survenait, ou une envie surprise, vous disposez pour y répondre concrètement des coordonnées de notre concierge sur place : l’imprévu est sa vocation.

Itinéraire

Suggestion 100% personnalisable selon vos envies
JOURS 1 & 2

Vol pour Sydney

JOUR 3

Sydney

Transfert et installation pour trois nuits dans un petit hôtel familial, simple et sans prétention, au cœur du quartier de Paddington. Tout bien net et fonctionnel, facile à vivre. Dans la cour-jardin, une piscine. Pas banal et très agréable dans un établissement de cette catégorie, et dans ce quartier. En tout cas, après le vol et au retour des journées de visite, on sait quoi faire : plouf ! La maison prête des vélos à ses hôtes ; elle leur permet aussi de faire de l’exercice dans une salle de gym. Le petit déjeuner fait envisager la journée avec optimisme.

JOUR 4

Sydney

Avec ses maisons mitoyennes et victoriennes, éventuellement georgiennes, Paddington a un cachet rétro qui ne pouvait manquer d’attirer les jeunes actifs en quête de qualité de vie. On a donc ouvert cafés, restaurants, boutiques et galeries d’art. Et le quartier y a trouvé cette attitude Paddo trendy qui en définit désormais les habitants. C’est bien agréable à l’usage. A côté, Potts Point à la même fibre. King’s Cross, c’est un peu Pigalle sur deux rues, et un secteur à la vie nocturne turbulente. Une promenade à Rushcutters Bay Park mène à l’une des plus jolies marinas de Sydney.
En option - Sydney like a local.

JOUR 5

Sydney

Sydney doit à la mer une bonne part de son art de vivre. De Circular Quay, on ira donc naviguer dans la baie, sans doute l’une de celles qui offrent le plus d’émotions au mile carré. On ne peut manquer de tâter du sable des plages de Bondy et de Bronte, reliées par un sentier scenic. Ni, débutant ou surfeur confirmé, de mettre sa planche à l’eau ; d’essayer le skimboard. Le Sydney Fish Market pose sur ses lits de glace hectométriques ce que l’océan a de meilleur ; et plein de petits restaurants transforment le frais en succulent. On peut s’enivrer de l’architecture verticale du CBD ou se promener dans les Royal Botanic Gardens, la plus vieille institution scientifique australienne. C’est aussi, à n’en pas douter, la plus agréable à parcourir - le goût britannique pour les jardins, joint au souci de conservation et d’acclimatation, a suscité un trésor national vivant. Au musée d’art contemporain, Emily Kane Kngwarreye, Fiona Foley ou Peter Kennedy, entre autres. Lorsque le soir tombe, on réalise que bière ou vin, burger ou Balmain bug, petit café loupiote ou grand club techno, Sydney a de quoi alimenter la nuit.
En option - L’ascension du Harbour Bridge.

JOUR 6

Sydney - Adelaide - Wilpena Pound

Transfert à l’aéroport et vol pour Adelaide. Prise en compte du véhicule de location et route pour Wilpena Pound (470 km), dans le parc national Ikara Flinders Ranges. Installation pour deux nuits dans le seul lodge du secteur. Les installations ont une légèreté qui ne jure pas avec les entours naturels. Elles n’en sont pas moins confortables, avec un aspect net et plaisant. Une piscine pour le délassement, un restaurant outback style pour la faim, un bar cool pour la soif, une pelouse pour les kangourous. Traitement des eaux, électricité solaire, contrôle énergétique, la gestion durable de la maison est concrète et cohérente.

JOUR 7

Wilpena Pound

Le paysage a huit cents millions d’années. L’amphithéâtre Wilpena appartient aux Flinders Ranges, qui s’étendent de Fort Pirie au lac Callabonna. La cuvette, légèrement inclinée, est bordée par un cercle continu de montagnes. C’est à la fois doux et majestueux. Aride, le site capte cependant l’humidité errante. Il présente du coup un couvert végétal varié. Là-dedans le kangourou roux et le gris, le pétrogale à pieds jaunes font des bonds ; l’émeu va à pas comptés ou à grandes enjambées. Le Pound a pour le peuple Adnyamathanta une certaine importance culturelle et en demeure marqué de diverses façons. C’est un paradis pour les randonneurs à pied ou à VTT, qui y trouvent des itinéraires spectaculaires et balisés de tous niveaux de difficulté. Wilpena Pound est l’une des plus belles expériences bush offertes par l’Australie.

JOUR 8

Wilpena Pound - Marree

Route pour Marree (325 km), petite bourgade du désert aux airs de Far West, jadis réputée pour son marché au bétail et aujourd’hui connue pour ses courses de chevaux. Nuit à l’hôtel de la ville. Façade old time avec galerie, le bâtiment porte bien son centenaire passé. Historique donc. Les aménagements sont simples et agréables à vivre. Trois salles à manger pour les repas, à moins que l’on ne préfère rester autour des barbecues du beer garden (le long de la piscine). L’atmosphère est hospitalière et conviviale. Non loin de Marree, se trouve le lac Eyre, le plus grand lac salé d’Australie, où l’on observe pélicans et échasses à tête blanche.

JOUR 9

Marree - Coober Pedy

Route pour Coober Pedy (370 km), via William Creek, hameau-pompe à essence 100% bush, où l’on trouve l’un des pubs les plus isolés du monde, le bar du William Creek Hotel. A Coober Pedy, installation pour deux nuits dans un hôtel récent. Chambre souterraine, pour faire l’expérience du mode de vie dug-out. D’un beau volume, bien ventilée et équipée, on y dort comme un bébé. L’épaisseur rassurante de la terre mère sans doute. Le restaurant voit les choses sans fioritures, mais bonnes. Au bar, c’est pareil. Une bonne partie de billard est parfaitement raccord avec l’esprit des lieux.

JOUR 10

Coober Pedy

Coober Pedy est la capitale mondiale de l’opale. On continue à venir d’un peu partout y tenter sa chance dans des conditions dantesques. Les chaleurs intenses de l’été ont poussé les habitants à s’enterrer. Les habitations troglodytes ont longtemps été la règle et mines, services, lieux de culte sont aussi installés en profondeur. Il faut visiter cet autre monde dans le détail. Les amateurs ne manqueront pas d’aller taper quelques balles vespérales et lumineuses sur le parcours de golf local : pas un brin d’herbe. L’un des plus originaux qui soient. L’austère beauté du coin a attiré des cinéastes aussi différents que Wim Wenders (Bis ans Ende der Welt, 1991) ou George Miller (Mad Max - Beyond Thunderdome, 1985).

JOUR 11

Coober Pedy - Ayers Rock

Route pour Ayers Rock (730 km). Installation pour deux nuits à l’entrée du parc national Uluru-Kata Tjuta. Un hôtel contemporain, aux standards internationaux - ce qui, à cet endroit, mérite d’être signalé. La chambre donne sur un jardin ombragé d’eucalyptus. La lumière entre et on dispose d’un équipement tout à fait convenable. Dehors, une agréable piscine. Un restaurant et des formules outdoor qui mettent les petits plats sous le grand ciel nocturne. La collection d’art de la maison ajoute à ses agréments quelques touches bienvenues de sophistication.

JOUR 12

Ayers Rocks

Là, est à n’en pas douter atteint l’un des objectifs du voyage. Le monadnock de grès Uluru / Ayers Rock est aussi reconnaissable que les pyramides d’Egypte. Isolée sur l’étendue plane, cette montagne-île compacte de près de 350 m de haut est un monument naturel qui symbolise l’Australie. On en apprendra sur place la géologie, la faune et la flore. Au centre culturel du parc, on découvre l’importance qu’elle revêt pour la culture des aborigènes Anangu (pour diverses raisons, ces derniers en désapprouvent l’ascension). On se laissera surtout envoûter par les couleurs dont la pare le soleil à l’aube et au crépuscule. Le Red Centre flamboie alors de façon inoubliable.
En option - Bush tucker, saveurs de l’Outback.

JOUR 13

Ayers Rock - Kings Canyon

Route pour Kings Canyon (330 km). En chemin, on passe en revue les 36 dômes rouges des monts Olga / Kata Tjuta. Dans le parc national Watarrka, la route entre dans l’ample canyon, profond d’une centaine de mètres. Le mercure baisse agréablement. Variations d’ocre rouge sur les parois. Dans le fond de la faille, une courte randonnée d’une heure ou deux permet de se dégourdir les jambes. Nuit dans un hôtel motel, où l’on fait le plein, où l’on prend un bain et où on prend ses repas en plein air. Atmosphère sur la route et sans façons.

JOUR 14

Kings Canyon - Alice Springs

Route pour Alice Springs (320 km). A l’arrivée, pourquoi ne pas visiter le Desert Park, ou l’Olive Pink Botanic Garden, ou le Reptile Centre ? Ils permettent d’étoffer sa culture des zones arides. Dans les galeries de la ville, art aborigène d’aujourd’hui. Nuit dans un hôtel contemporain au bord de la Todd River. Un jardin avec une belle piscine, un centre de remise en forme, un sauna : à ce stade du voyage, des services bienvenus. Dans les chambres, une simplicité de bon aloi et un excellent niveau d’équipement. Une table bistrot et une autre pan-asiatique.

JOUR 15

Alice Springs - Sydney

Rendu de la voiture à l’aéroport et vol pour Sydney. Transfert. Nuit dans le vieux quartier de The Rocks. Vue sur la baie, l’opéra, Harbour Bridge. L’hôtel est un concentré de bon goût moderne. On passe d’espace feutré en espace soyeux. La décoration ne vous saute pas à la figure, elle sait être discrète sans être absente. Le confort est la somme de l’attention portée au détail, d’un professionnalisme exact et d’un esprit de grande maison. Le restaurant principal est l’une des tables en vue de la ville : cuisine australienne inventive et cultivée. Le bar est un endroit paisible, où l’on passerait volontiers plus de temps que prévu. Piscine intérieure, salle de remise en forme, jacuzzi, sundeck, le bien-être commence là et se poursuit au spa, qui actualise le meilleur des traditions de soin de l’Extrême-Orient. Entre la rudesse du bush et l’Europe, une Nouvelle-Galles du Sud de grand style.
En option - Montgolfière au lever du soleil.

JOUR 16

Sydney - vol de retour

Transfert à l’aéroport et vol de retour.

A la carte

Sydney like a local

Une balade pour vivre Sydney « comme un habitant de Sydney ». Denis est notre homme sur place. Français résidant en ville, il la connaît comme sa poche, étant devenu lui-même un véritable local. Au programme, virée surprise à travers les rues, les parcs ou sur les plages, pour partager une tranche de vie, échanger sur l’Australian way of life et glaner un tas de conseils pour la suite du voyage. Sans chichis, relax, Denis improvise en fonction de vos goûts. Rencontre de trois ou quatre heures, ou plus si affinités car, en Australie, on est flexible.
En option

L’ascension du Harbour Bridge - Sydney

Une expérience pas banale sur les pas de Paul Hogan, Crocodile Dundee, qui fut peintre sur l’ouvrage : l’ascension du Harbour Bridge. 134 m au-dessus de la baie. Adrénaline et émotion garanties ! Tout de même, quel point de vue on se donne de là-haut sur Sydney. L’aventure est accompagnée par un guide anglophone et l’équipement (combinaison, harnais, etc.) fourni.
En option - Demi-journée

Bush tucker, saveurs de l’Outback - Ayers Rock

Le terme désigne la nourriture du bush, celle, traditionnelle, des aborigènes. Trouver ainsi sa pitance demande à la fois des connaissances et de la mesure dans les prélèvements. Avec un guide anglophone, on part à la découverte du garde-manger et on goûte. C’est plein de bonnes surprises et une formidable introduction à la culture matérielle des premiers Australiens.
En option

Montgolfière au lever du soleil - Alice Springs

Le ballon glisse au-dessus des crêtes rocheuses des MacDonnell Ranges. Le silence, les couleurs satinées du levant, quelques coups de brûleur de temps en temps. L’atmosphère est magique, le paysage minéral estomaquant. On a beaucoup roulé jusqu’ici et cette envolée donne un sentiment de parfaite liberté. De retour sur le plancher des kangourous un rafraîchissement est servi aux participants.
En option

Wifi sur place : surfez où que vous soyez

Sur cette destination, nous vous donnons la possibilité de vous connecter en Wifi de façon simple où que vous soyez ! Sur demande auprès de votre conseiller ou lors de votre devis, un mini-routeur international vous permettant de vous connecter en wifi sur vos divers terminaux (mobiles, tablettes, ordinateurs) vous sera remis avec votre carnet de voyage ; vous profiterez ainsi sur place d’un accès à internet (5 GO, soit environ 10 heures surf, 300 mails envoyés, 10 applications téléchargées ou 2 heures de streaming). Au retour, Voyageurs du Monde prend en charge la restitution de l’appareil, afin de le recycler.
En option

Avec quelques jours de plus - La Nouvelle-Zélande

La Nouvelle-Zélande n’est pas une note en bas de la page australienne. C’est un monde à part entière, qui forme avec l’île-continent un contraste saisissant. La nature néo-zélandaise a grande allure, elle est préservée avec soin, mise en valeur. Le pays est très bien informé des grands courants internationaux, qu’il accueille avec discernement. La vie culturelle fait preuve d’un punch peut-être inspiré des All Blacks. Et la vie là-bas a conservé souvent ce charme british qu’apprécient tant les Européens continentaux. Alors, North Island, South Island, puisque vous y êtes, allez-y !
En option

Budget estimé

Selon saison, types d'hébergements et activités
Le budget estimé pour ce voyage est de 3600€ à 4900€/personne.

Parler de prix fixe lorsque l'on évoque un voyage sur mesure a peu de sens. En effet, celui-ci varie suivant de nombreux facteurs (niveau de prestations, période, délai de réservation et bien d'autres encore). Le seul prix exact sera celui de votre devis personnalisé.

Le prix moyen constaté pour ce voyage est de 4200€/personne.
  • Le transport aérien international et domestique sur compagnie régulière
  • Les taxes aériennes et surcharge carburant
  • L’accès au salon Air France de l’aéroport Charles de Gaulle
  • Les transferts, privés
  • Les 3 nuits à Sydney, à l’Arts Hotel, en chambre double, logement seul
  • A Adelaide, la location pour 10 jours d’un véhicule de catégorie R
  • Un service de navigation GPS accessible depuis l'application Voyageurs du Monde, chargé avec votre parcours, les coordonnées de vos hôtels et bonnes adresses
  • Les 2 nuits à Wilpena Pound, au Wilpena Pound Resort, en chambre double, avec petits déjeuners
  • La nuit à Marree, au Marree Hotel, en chambre double, avec petit déjeuner
  • Les 2 nuits à Coober Pedy, au Desert Cave Hotel, en chambre double, logement seul
  • Les 2 nuits à Ayers Rock, aux Desert Gardens, en chambre double, logement seul
  • La nuit à Kings Canyon, au Kings Canyon Resort, en chambre double, logement seul
  • La nuit à Alice Springs, au Double Tree, en chambre double, logement seul
  • La nuit à Sydney, au Shangri-La, en chambre double, logement seul
  • Notre service conciergerie sur place
  • Le wifi gratuit pendant votre voyage : un mini routeur international remis avant le départ, permettant de connecter jusqu'à 5 terminaux simultanément
  • Réf: 1369975
    Nos experts à votre écoute
    Contactez nos conseillers specialistes pour créer votre voyage sur mesure
    Contactez un spécialiste de l'Australie