Vous aimerez
  • Parcourir la Grande Bretagne - Oxford, Stratford-upon-Avon, Snowdonia - de culture british en grand air gallois
  • Afternoon tea, jardins, spa, nouvelle cuisine brit' et jolies adresses
  • Warwick Castle, les maisons de Shakespeare et le train du Snowdon, déjà prévu !
  • Appli smartphone, voiture et GPS, bonnes adresses, the Voyageurs way

Contactez un spécialiste Grande Bretagne 01 85 08 10 40

England and Wales

Dominus illuminatio mea. Voilà la devise de l’université d’Oxford et il faut convenir qu’à cette lumière divine il se fit de bien belles choses. On en jugera en ouverture de ce voyage à cheval sur l’Angleterre et le pays de Galles. Pour donner suite à la célèbre ville universitaire, Stratford-upon-Avon, où vécurent William Shakespeare et sa famille, et siège de la Royal Shakespeare Company. Plus anglais, à ce stade, il faudrait prendre le thé avec la reine elle-même. Ou John Lydon. On va donc se diriger vers les contrées vertes et vallonnées du pays gallois : Llangammarch Wells et l’Elan Valley, thermalisme romantique et miroitement lacustre. On pose ensuite ses valises à Dolgellau pour deux jours.
Des paysages de ce calibre convainquent immédiatement de la nécessité du Snowdonia National Park. Et quelle jouvence ! Pour finir, remontée vers Llandudno, petite station balnéaire au nord de Conwy. Là, on profite du sable, des embruns et d’une mer plus bleue qu’on l’imaginerait. Puis, vous voilà sur le chemin du retour, l’esprit affiné par l’université, le cœur pacifié par le théâtre, l’organisme régénéré par le grand air et l’âme requinquée par l’esprit d’enfance, qui ne manque pas de réapparaître devant tous ces châteaux.

Votre voyage

Certains rendez-vous quotidiens font l’unité d’un voyage, donnent le ton du tout et des parties. Ainsi font dans le cas qui nous occupe, les breakfasts et l’afternoon tea. Et, comme les hôtels que nous vous avons retenus - de la prison d’Oxford, révisée boutique hôtel, à une country house classée à Llandudno - sont des établissements nobles dont les cuisines ont peu de familiarité avec la négligence - l'heure est aux plaisirs, tout au long du voyage. Au terme de trajets courts, vous arrivez toujours suffisamment en forme pour profiter des lieux et prendre le temps de la visite. De la sorte, rythme soutenu sans frustration massive (il y en a toujours un peu à devoir partir, mais cela tient de l’essence du voyage). Warwick Castle appartient aux gloires de l’Angleterre, nous l’avons donc mis à votre feuille de route, d’autorité sans doute, mais vous ne le regretterez pas. Pas plus que vous ne nous reprocherez votre ascension du mont Snowdon en train à crémaillère, elle aussi prévue, ni la visite des maisons Shakespeare. Pour le reste, vous dessinez l'itinéraire, à ponctuer de pauses et visites à l'envie...

Itinéraire

Suggestion 100% personnalisable selon vos envies
JOUR 1

Vol pour Londres - Oxford

Prise en main de la voiture de location et route pour Oxford. Installation pour deux nuits en prison ! L’hôtel ayant trouvé dans l’ancienne geôle (Oxford Castle, dont les parties les plus anciennes datent du XIIe siècle) du centre historique l’espace qui convenait. La métamorphose a conservé une bonne partie de la structure carcérale. La chambre donne sur une coursive comme on en a tant vu dans les films policiers. Cependant, derrière la porte à judas, rien de sinistre ! Des tons gris perle et tabac, un confort design et un équipement parfait. Les parties communes, d’esprit contemporain, britannique, club, n’incitent pas, elles non plus, à la morosité. Un grand jardin invite à profiter de la douceur de l’air devant un thé. Le restaurant de la maison sert une cuisine brasserie d’excellente tenue, bien représentative des progrès réalisés dans ce domaine par les sujets d’Elisabeth II.

JOUR 2

Oxford

Haut lieu de l’intelligence anglaise, Oxford est une légende universitaire. On peut y voir les fameux collèges où ont étudié, entre autres grands noms, Lewis Carroll (Christ Church), Stephen Hawking (University) ou Adam Smith (Balliol). Du clocher XIIIe de l’église St Mary, l’un des plus beaux d’Angleterre, on a une vue superbe sur la vieille ville. Le Covered Market (XVIIIe siècle), un endroit typical, permet de faire quelques emplettes : produits de bouche et souvenirs. A l’Ashmolean Museum, on voit le masque mortuaire de Cromwell, mais aussi Jeanne tenant un éventail, de Pissarro (1874) ou La chasse dans la forêt, d’Uccello (1470). Au jardin botanique de l’université, on découvre un endroit plein de grâce naturelle et savante. Et, à la Bodleian Library, l’une des plus vénérables bibliothèques d’Europe. Avec cela, des quartiers ravissants, les pubs dont on rêve, des parcs, des théâtres, des boutiques comme seule Albion sait en concevoir et un air de jeunesse qui fait vibrer les vieilles pierres. Il y a encore une chose qu’il ne faut pas manquer de faire à Oxford : canoter.

JOUR 3

Oxford - Stratford-upon-Avon

Déjà prévu au programme - Billet pour Warwick Castle. Guillaume le Conquérant a fondé sur l’Avon, entre Oxford et Stratford, ce grand château. Dont les rigueurs de l’histoire ont fait un magnifique exemple de forteresse gothique (XIVe siècle). On visite cela, mais aussi les jardins et la roseraie victorienne récemment restaurée. Warwick serait hanté, par Fulke Greville, premier baron Brooke, poète (An Inquisition upon Fame and Honour) et haut fonctionnaire élisabéthain.
Route donc pour Stratford-upon-Avon. Nuit en face du théâtre de la Royal Shakespeare Company. Elégance et sophistication président aux destinées de l’hôtel, des chambres contemporaines à tous les motifs traditionnels sans lesquels il manquerait quelque chose. La salle du restaurant, avec ses murs blancs et son mobilier prune, attire ; la cuisine, du marché, mérite d’ailleurs amplement qu’on se laisse tenter. Un autre coin où goûter au plaisir de vivre ? La terrasse.
Déjà prévu au programme - Chez les Shakespeare. Stratford, c’est Shakespeare City. On y voit la maison natale du grand homme et l’église de la Sainte-Trinité (XIIIe siècle) où il repose ; la maison natale de la mère et celle de l’épouse, Anne Hathaway, la maison aussi de la fille aînée… Tout cela vaut son pesant de colombages Tudor et de jardins fleuris. Le billet dont vous disposez autorise à visiter librement trois de ces illustres demeures.

JOUR 4

Stratford-upon-Avon - Llangammarch Wells

Route pour Llangammarch Wells. Nuit un peu à l’extérieur du village. Le Kaiser Guillaume II, qui était petit-fils de la reine Victoria, vous a précédé en ces lieux, dont la réputation thermale, halieutique et cynégétique passait alors les frontières. La gentilhommière néo-Tudor regarde un parc arboré, et fleuri dans ces tons incertains qui distinguent l’art des jardins britanniques. On voit des hérons cendrés pêchant dans l’étang, on entend le pic épeiche tambouriner. Les intérieurs affichent une élégance gentry et alignent les meubles d’antiquaire. Les chambres ne dérogent pas à ce beau romantisme champêtre, que des literies splendides rendent confortable. On s’enchante à la salle à manger des nappes immaculées et des couverts impeccablement dressés. C’est pour se régaler d’une cuisine qui inscrit le terroir gallois dans le siècle. La piscine, couverte, mesure quinze mètres de long ; le spa répond aux meilleurs critères du genre ; dans la salle de gym, appareils draconiens. On peut en outre jouer au croquet sur la pelouse.

JOUR 5

Llangammarch Wells - Dolgellau

Route pour Dolgellau dans le Gwynedd, à l’entrée de l’estuaire du Mawddach. L’itinéraire passe par Elan Valley, la vallée des Lacs. Ce paysage charmant, où eaux paisibles et claires, grasses pâtures et butes forestières alternent harmonieusement, relève en partie d’une réalisation technique de la fin du XIXe siècle. Sept barrages artificiels sur les rivières Elan et Claerwen ont formé des réservoirs destinés à alimenter Birmingham en H2O potable. La révolution industrielle de l’époque n’a pas une grande réputation de paysagiste, mais elle a donné ici des gages inattendus dans ce domaine.
Installation pour deux nuits dans une country house (des années 1860) digne de ce nom : une élégance solide, un confort sophistiqué, un service net et une cuisine tip top. Devant, des massifs d’hortensias, dont les mauves et les roses rappellent les bibis de la reine ; derrière, des jardins où taille et naturel entretiennent un dialogue au sécateur. Dedans, le meilleur du tissu imprimé, de la literie, de la tapisserie, du rembourrage, du lambrissage. La salle à manger, largement ouverte à la lumière, est ravissante et le saumon fumé, la figue glacée au miel ou le cochon organic y figurent avec honneur.

JOUR 6

Dolgellau

Les alentours sont protégés par le parc national Snowdonia. C’est le pays de Galles quintessentiel. On y randonne dans de vertes vallées, on lance la mouche dans de frais ruisseaux, on se met à l’ombre sous des couverts de chênes rouvres, on aperçoit des chevreuils, avec un peu de chance une loutre ou un Balbuzard pêcheur, on explore de vieux châteaux et des abbayes dont les baies gothiques béent, on escalade le Cadair Idris… Bref, on prend un bon bol d’air et de nature !
Déjà prévu au programme - Le Snowdon Mountain Railway. Entre Llanberis et le sommet du Snowdon (1085 m), un train à crémaillère et voie étroite transporte vaillamment les amateurs de beaux paysages. C’est un peu l’équivalent gallois du train de la Rhune au pays Basque. On monte là-haut, propulsé par une machine à vapeur, ou diesel, porté par l'enthousiasme et la bonne humeur.

JOUR 7

Dolgellau - Llandudno

Route pour Llandudno. Tout près, arrêt à Conwy, dont l’Unesco a inscrit à son patrimoine les murailles et l’impressionnant château (XIIIe siècle). Il faut dire qu’Edouard 1er d’Angleterre n’a pas fait dans la demi-mesure pour assurer sa mainmise sur le pays ! Sur le port, s’élève modestement la plus petite maison du royaume, Quay House : 3,05 m x 1,80 m au sol et 3,10 m de haut. Nuit dans un monument historique de Grade I - murs XIIIe-XVIIe, jardin de lavande, panneaux de chêne ciré, canapés duveteux et fauteuils moelleux, courtepointes, tables dressées en blanc… Un répertoire dont on ne se lasse pas. Le spa, autour d’une grande piscine couverte, dispense des soins exemplaires. Produits, protocoles, locaux, équipements et attitude à l’égard des hôtes, tout est impeccable. Un seul regret, devoir « partir demain ». D’autant que, de l’œuf de cane et velouté de roquette à la soupe de rhubarbe et glace de lait, le restaurant promet. Et tient.

JOUR 8

Llandudno - Manchester - vol de retour

Route pour l’aéroport de Manchester et rendu de la voiture. Vol de retour.

Budget estimé

Selon saison, types d'hébergements et activités
Le budget estimé pour ce voyage est de 1900€ à 2300€/personne.

Parler de prix fixe lorsque l'on évoque un voyage sur mesure a peu de sens. En effet, celui-ci varie suivant de nombreux facteurs (niveau de prestations, période, délai de réservation et bien d'autres encore). Le seul prix exact sera celui de votre devis personnalisé.

Le prix moyen constaté pour ce voyage est de 2000€/personne.
  • Le vol pour Londres et retour de Manchester, sur compagnie régulière
  • Les taxes aériennes
  • La location pour 8 jours d’un véhicule de catégorie A/C
  • Les 2 nuit à Oxford, en chambre double, avec petits déjeuners
  • Le billet pour le château de Warwick
  • La nuit à Stratford upon Avon, en chambre double, avec petit déjeuner
  • Le billet pour les maisons de la famille Shakespeare
  • La nuit à Llangammarch Wells, en chambre double, avec petit déjeuner gallois
  • Les 2 nuits à Dolgellau, en chambre double, avec petits déjeuners gallois
  • Le billet pour le Snowdon Mountain Railway
  • La nuit à Llandudno, en chambre double, avec petit déjeuner gallois
  • Réf: 1440661
    Nos experts à votre écoute
    Contactez nos conseillers specialistes pour créer votre voyage sur mesure
    Contactez un spécialiste de la Grande Bretagne