Les plus belles routes d’Afrique du Sud – Le Mag Voyageurs

Les plus belles routes d’Afrique du Sud

Les plus belles routes d’Afrique du Sud

La diversité des paysages d’Afrique du Sud, ses côtes immaculées, ses petites villes peu conventionnelles, ses espaces sauvages à perte de vue ne font que renforcer le fondement d’une réputation : les routes d’Afrique du Sud font partie des plus belles du monde. Que ce soit dans la région semi-désertique du Karoo ou le long des collines accidentées de la Côte Sauvage, le voyageur intrépide n’a aucun mal à sortir des sentiers battus : l’infrastructure routière est en effet beaucoup plus satisfaisante que celles de ses pays voisins. Découvrez la selection des plus beaux roadtrips sudafricains par nos conseillers voyageurs.

 

1

La Garden Route, Western Cape

Environ 4 jours

La Garden Route est sans doute la plus connue des routes touristiques sud-africaine : sur 200 km, cette portion de la N2 highway offre un spectacle pittoresque sans faille de Mossel Bay dans le Western Cape à l’embouchure de la Storms River à la frontière ouest de l’Eastern Cape. Connue pour sa végétation variée et luxuriante, la Garden Route offre aussi un accès facile à des plages sublimes, des forêts, des lagons et des lacs aux cachets certaines, et donne aussi la possibilité de pratiquer de multiples activités en plein air.

Mossel Bay

L’enchanteresse forêt de Knysna est un endroit populaire pour faire du camping, de la randonnée, du vélo tout terrain. C’est aussi là que vit une population d’éléphants sauvages et difficiles à dénicher. La ville côtière qui porte aussi le nom de Knysna est réputée pour son festival annuel de l’huître et pour ses petites boutiques branchées. Les plus aventuriers feront une halte à Pettenberg Bay pour surfer ou se jetteront du pont Bloukrans à Tsitsikamma pour un saut à l’élastique du spot de bungee le plus haut du monde.

Tsitsikamma


2

Le Waterberg Meander, Limpopo

environ 5 jours 

Bien qu’elle ne soit qu’à quelques heures de route de la palpitante Johannesbourg, la région du Waterberg ne fait pas partie des itinéraires touristiques d’Afrique du Sud, et c’est un de ses atouts majeurs. Planquée dans la Province du Limpopo, localement surnommée l’ “Eden Africain”, la région se caractérise par des pics montagneux qui flirtent avec les nuages, des formations de grès antédiluviennes, des plaines de savane dorées, des forêts compactes et des vallées plongeantes où coulent des rivières.

Région du Waterberg

Le Waterberg Meander est une route de 350 km qui emmène les automobilistes au coeur de la biosphère du Waterberg et traverse ses plus beaux attributs dont la réserve exclusive de gibiers de Welgevonden et le merveilleux Marakele National Park. La route est régulièrement bordée de projets communautaires, de sites culturels et historiques et des vues les plus féériques du Waterberg.

 

 

3

La Côte Sauvage, Eastern Cape

environ 7 jours

La Côte Sauvage porte justement son nom et déroule ses bas-côtés sauvages de la ville côtière d’East London dans le sud de l’Eastern Cape à la frontière du Kwa-Zulu Natal sur 350 km vers le nord-est.

Que l’on conduise à travers cette région de collines ondoyantes le long de ses côtes dentelées ou que l’on dévie sur la N2 vers une piste de graviers qui coupe par l’intérieur, on a l’impression que peu de choses ont changé depuis un siècle. Les vallons qui bordent la route sont tâchetés de rondavels (des cabanes rondes aux toits de chaume) turquoises et de petits champs de moutons. Connue sous le nom de Transkei du temps de l’Apartheid, cette région a un passé lourd et a donné naissance à des icônes de la lutte contre le régime raciste comme Nelson Mandela et Steve Biko, dont on peut découvrir les actions et le militantisme dans différents micro-musées le long de la route.

La Côte Sauvage peut aussi se vanter d’héberger les plages les plus idyliques et les plus vierges d’Afrique du Sud. A certains endroits, dans des paradis de routards comme Coffee Bay ou Port St. Johns, les vaches qui bronzent sur la plage sont plus nombreuses que les êtres humains.

 

4

La Route 62, Western Cape

environ 3 jours

La Route 62 traverse les multiples et charmants vignobles de Cape Winelands, à travers des cols vertigineux, au coeur de Little Karoo, une région sauvage de brousse, des fermes d’élevage de bétail et des villes rurales au charme désuet.

La Route 62 est considérablement moins populaire et développée que son homologue, la Garden Route, mais elle a gagné en popularité parmi les conducteurs sud-africains pour sa beauté, son excentricité indomptée et son manque de circulation notoire.

L’historique ville thermale de Montagu mérite vraiment qu’on s’y arrête pour découvrir sa belle architecture coloniale et ses sources d’eau chaude, tandis que la ville bobo et arty de Barrydale regorge de bons cafés qui longent la route.

C’est au parc national de Karoo que l’on trouve les plus beaux paysages rêches et désertiques et les nuits étoilées les plus spectaculaires. Quant aux bords de la rivière Breede, ils se prêtent idéalement au camping et au kayak.

 Vignobles de Cape Winelands


5

La Route Panorama, Mpumalanga

environ 2 jours

Cernant le Canyon Blyde River d’une beauté à couper le souffle et l’historique ville minière de Graskop, la Route Panorama vaut vraiment le détour depuis Mpumalanga, attraction majeure du Parc National du Kruger.

Comme son nom le suggère, cette route qui entraîne l’automobiliste le long de la plus haute route goudronnée d’Afrique du Sud, offre des vues spectaculaires sur les montagnes, les canyons et les vallées des environs. Des aigles plânent en altitude et le bruit orageux des chutes d’eau ponctuent la tranquillité du lieu.

Ceux qui aiment la pêche pourront essayer d’attraper une sériole ou une carpe dans la quiétude des eaux de la réserve naturelle du barrage d’Ohrigstad ou marcheront dans la forêt indigène toute embrumée qui surplombe le Canyon de Blyde River, le troisième plus large au monde.

L’histoire de cette région est aussi riche que celle de ses minéraux qui suscitèrent une ruée vers l’or en 1873. On peut revivre cette page d’histoire à Pilgrim’s Rest, une ancienne ville minière aujourd’hui transformée en musée national où l’on peut mettre la main au tamis et à l’orpaillage.

Berlin Falls - Mpumalanga

 


VOUS AIMEREZ AUSSI


Le monde selon vos envies   Radio Voyageurs
Partager cet article avec vos amis
10 BONNES RAISONS DE PARTIR AVEC VOYAGEURS